Huub Broers (CD&V) : "Mon but est qu'on ne touche plus à la frontière linguistique."
Huub Broers (CD&V) : "Mon but est qu'on ne touche plus à la frontière linguistique."
Huub Broers (CD&V) : "Mon but est qu'on ne touche plus à la frontière linguistique."
Huub Broers (CD&V) : "Mon but est qu'on ne touche plus à la frontière linguistique."
Huub Broers (CD&V) : "Mon but est qu'on ne touche plus à la frontière linguistique."
Huub Broers (CD&V) : "Mon but est qu'on ne touche plus à la frontière linguistique."
01458672010-06-13 23:30:252014-08-22 14:20:24Le VifPas de parutionNormalArticleBelgiqueLeVif

Huub Broers (CD&V) : "Mon but est qu'on ne touche plus à la frontière linguistique."

Le bourgmestre CD&V de Fouron, Huub Broers, avait invité ses administrés à voter NV-A. Celle-ci emporte plus de 50 % des voix dans la petite commune limbourgeoise insérée dans la province de Liège. Réactions du bourgmestre.

auto2010-06-13 23:30:24http://www.levif.be/actualite/belgique/huub-broers-cd-v-mon-but-est-qu-on-ne-touche-plus-a-la-frontiere-linguistique/article-normal-145867.htmlhttp://m.levif.be/actualite/belgique/huub-broers-cd-v-mon-but-est-qu-on-ne-touche-plus-a-la-frontiere-linguistique/article-normal-145867.htmlhttp://www.levif.be/actualite/belgique/http://m.levif.be/actualite/belgique/
Huub Broers (CD&V) : "Mon but est qu'on ne touche plus à la frontière linguistique."

Vous voilà devenu NV-A maintenant ? J'ai toujours dit qu'il n'en était pas question. Ce n'est pas dans mes habitudes de faire des choses pareilles. Mon but est que, définitivement, l'on ne touche plus à la frontière linguistique. Quand je regarde ce qui s'est passé en Flandre, je devrais dire alors que beaucoup m'ont suivi ! Le CD&V et la NV-A ont fait du bon travail en Flandre mais au niveau fédéral, il y a quelque chose qui ne fonctionne pas. Avec le PS, le SP.A, le CD&V et la NV.A, il y a moyen de se mettre à table. Comprenez-vous que le choc qu'éprouvent vos concitoyens francophones devant la victoire de la NV-A ? Moi, je comprends le choc qu'on éprouvé les Fouronnais qui ont découvert un tract du CDH dans leur boîte aux lettres où Joëlle Milquet parle de "rassembler les francophones de l'espace francophone, en ce compris la commune de Fouron". Elle se mêle de choses qui ne la regardent pas. C'est un choc pour nous. Maintenant que la NV.A est peut-être à 30 %, les hommes politiques francophones devront s'entendre avec elle. J'ai parlé avec des francophones de ma commune : ils ne sont pas choqués de la situation. Savez-vous que Jan Peumans, le président du Parlement flamand, ex-bourgmestre de Riemst, est un homme de gauche, totalement de gauche ? On a tort, en Wallonie, de considérer la NV.A comme un parti extrémiste. Je me souviens de réunions de Retour à Liège où l'extrême droite était présente... Mais ils peuvent légitimement avoir peur de la NV.A... Est-ce qu'on a peur du PS ? Moi, je dis que tout va bien se passer. Il y aura des compromis des deux côtés. Bart De Waver l'a annoncé. Bruxelles devra choisir si elle reste une Région, et alors, elle n'a pas assez d'argent pour ces pauvres gens de Saint-Josse, ou si elle devient une ville européenne et internationale. Aux Bruxellois de choisir. Mais je les connais : ils sont surtout Bruxellois... Il faut donner plus de pouvoir aux Régions et je crois qu'alors, elles s'entendront mieux que ne l'ont fait jusqu'à présent les Flamands et les Francophones au niveau fédéral. Je le fais bien ici à Fouron. Pourquoi pas au niveau belge ?

M-C. R

élections2010CD&VbourgmestreHuub BroersFouron