Dossier Ghislenghien : le volet pénal est préservé

Dossier Ghislenghien : le volet pénal est préservé

La Cour de cassation a cassé partiellement l'arrêt rendu le 28 juin 2011 par la cour d'appel de Mons dans le dossier de la catastrophe de Ghislenghien. La Cour a validé le raisonnement tenu par les conseillers d'appel en matière pénale, mais a estimé qu'une partie du volet civil devait être revu. Du côté des condamnés à l'origine du pourvoi, les réactions étaient mitigées.