Le service minimum sur le rail est finalisé

Le service minimum sur le rail est finalisé

Le service minimum s'appliquera désormais lors d'une grève sur le rail. Des milliers de cheminots devront faire savoir s'ils participent ou non à la grève et l'offre de trains sera adaptée pour les passagers. Les différentes sociétés ferroviaires ont terminé les dernières étapes formelles ces derniers jours.

Seulement deux jours de grève à la SNCB en 2017

Seulement deux jours de grève à la SNCB en 2017

Le personnel de la SNCB a interrompu le travail pendant deux jours au cours de l'année 2017, a indiqué jeudi l'employeur juridique des travailleurs des chemins de fer, HR Rail. C'est bien en dessous des 24 jours de grève comptabilisés en 2016.

L'Onem a déboursé plusieurs millions d'allocations indues en faveur de cheminots

L'Onem a déboursé plusieurs millions d'allocations indues en faveur de cheminots

L'Onem, l'Office national de l'emploi, a constaté que les trois sociétés du groupe ferroviaire SNCB (SNCB, Infrabel, HR Rail) ont violé pendant des années la législation sociale via une erreur liée au calcul des heures de travail à prester par les cheminots qui ont un régime de "4/5es".

SNCB: "Screener" un returnee, c'est pas pour demain...

SNCB: "Screener" un returnee, c'est pas pour demain...

Le 1er février dernier, un ex-combattant de Syrie avait été engagé comme conducteur de trains chez Infrabel. Son extrait de casier judiciaire, vierge, datait du 5 janvier 2017.

La SNCB regroupe ses directions "pour mieux servir le client"

La SNCB regroupe ses directions "pour mieux servir le client"

La SNCB a décidé de rassembler, à l'horizon 2023, les différentes directions de l'entreprise - et leurs 4.000 travailleurs - dans un même lieu, à proximité de la gare de Bruxelles-Midi, "afin de mieux servir le client", a-t-elle annoncé alors que son conseil d'administration vient également d'approuver un plan d'investissements de 3,2 milliards d'euros sur la période allant de 2018 à 2022.

6.000 jobs à pourvoir auprès des cinq plus gros employeurs

6.000 jobs à pourvoir auprès des cinq plus gros employeurs

Les cinq employeurs les plus importants du pays prévoient quelque 6.000 engagements en 2017, ont calculé les journaux Het Nieuwsblad et De Standaard. Colruyt prévoit ainsi de recruter 3.000 travailleurs.

Pas d'accord sur le service minimum garanti au sein des Chemins de fer

Pas d'accord sur le service minimum garanti au sein des Chemins de fer

Aucun accord n'a pu être trouvé, mercredi, pour l'élaboration par les partenaires sociaux d'une proposition permettant la mise en place d'un service minimum à la SNCB, précise HR Rail dans un communiqué. Le dossier a été renvoyé vers le ministre de la Mobilité François Bellot qui indiquait vouloir laisser sa chance à la concertation sociale jusqu'à la fin de l'année.

La SNCB veut engager 400 conducteurs de train d'ici fin 2017

La SNCB veut engager 400 conducteurs de train d'ici fin 2017

La SNCB et HR Rail, l'employeur du personnel des chemins de fer, comptent engager 400 conducteurs de trains d'ici la fin de l'année prochaine. Dans ce contexte, un "job day" a été organisé samedi à Malines auquel ont participé environ 150 candidats. "Ils ont eu l'opportunité unique de découvrir de près un simulateur et le poste de conduite d'un train", souligne-t-on du côté de HR Rail.

Ministre de la Santé et mutualités signent officiellement un pacte d'avenir

Ministre de la Santé et mutualités signent officiellement un pacte d'avenir

La ministre des Affaires sociales et de la Santé publique, Maggie De Block, et les mutualités ont officiellement signé, lundi en fin d'après-midi, un "pacte d'avenir" portant notamment sur l'évolution des organismes assureurs. Ces derniers deviendront au fil des années de véritables "mutualités de santé", aidant leurs membres à adopter un mode de vie sain et à rester en bonne santé, a expliqué la ministre.

Remboursement des amendes: HR Rail va inviter la CGSP à s'expliquer

Remboursement des amendes: HR Rail va inviter la CGSP à s'expliquer

L'employeur juridique du personnel de la SNCB, HR Rail, a réagi samedi avec étonnement à la nouvelle selon laquelle la CGSP Cheminots compte rembourser l'amende de 12,5 euros infligée à ses membres qui ont pris part à une grève spontanée entre le 25 mai et le 3 juin derniers et ce, malgré un accord conclu entre la direction de la SNCB et les syndicats pour réduire le nombre de grèves spontanées.