La Hongrie a fermé sa frontière avec la Croatie aux réfugiés

La Hongrie a fermé sa frontière avec la Croatie aux réfugiés

La Hongrie a fermé dans la nuit de vendredi à samedi, comme annoncé, ses principaux points de passage des migrants à sa frontière croate, dont de larges sections sont désormais bloquées par une imposante clôture de barbelés, ont constaté des journalistes de l'AFP.13 réactions


Migrants: au coeur d'un refuge de nuit clandestin à Budapest

Migrants: au coeur d'un refuge de nuit clandestin à Budapest

Caroline Lallemand - Jean-Michel, 43 ans, est traducteur auprès d'une institution européenne depuis 2004. Depuis une vingtaine d'années, il se rend fréquemment en Hongrie qu'il considère comme "une seconde patrie". Lors de son dernier séjour à Budapest, il a eu l'occasion de se porter bénévole dans un centre d'aide aux réfugiés. Il nous explique son expérience.6 réactions


Crise migratoire: l'Europe, profondément divisée, en quête d'une solution urgente

Crise migratoire: l'Europe, profondément divisée, en quête d'une solution urgente

Les ministres de l'Intérieur des 28 se retrouvent mardi à Bruxelles afin de tenter d'aplanir leurs différends sur une répartition des réfugiés, alors que Budapest a encore renforcé ses mesures anti-migrants, autorisant notamment l'armée à employer des armes non létales à leur encontre.13 réactions


Répartition des réfugiés: la Hongrie ne sera pas un pays dit "bénéficiaire"

Répartition des réfugiés: la Hongrie ne sera pas un pays dit "bénéficiaire"

La Hongrie sera exclue de la liste des pays dits bénéficiaires de la répartition de 120.000 réfugiés dans l'UE, sur laquelle se poursuivaient lundi de difficiles tractations entre Etats membres, a indiqué lundi une source à la présidence luxembourgeoise du Conseil de l'UE.1 réactions


La position du Premier ministre hongrois Viktor Orban sur les réfugiés dérange le cdH

La position du Premier ministre hongrois Viktor Orban sur les réfugiés dérange le cdH

Les prises de position et les décisions récentes du Premier ministre hongrois Viktor Orban, visant notamment à criminaliser le franchissement de frontières par les réfugiés, ou à protéger l'identité chrétienne de la Hongrie face à l'arrivée de musulmans, dérangent certains au sein du parti populaire européen, dont le cdH qui a demandé au président Joseph Daul d'examiner "les conditions de son éventuel maintien" au PPE.20 réactions