La poudre reçue à la commune de Saint-Josse ne contenait pas d'anthrax

La poudre reçue à la commune de Saint-Josse ne contenait pas d'anthrax

La poudre contenue dans le courrier suspect reçu vendredi à la maison communale de Saint-Josse-ten-Noode n'était pas une substance dangereuse, a indiqué lundi la porte-parole du bourgmestre Emir Kir, Pauline Goeminne, sur base des résultats d'analyses communiqués par la police. La plainte contre X est cependant maintenue et l'enquête se poursuit.4 réactions