"Les attentats ne doivent pas faire craindre une guerre civile"

"Les attentats ne doivent pas faire craindre une guerre civile"

Selon le politologue Hassan Bousetta, nous ne sommes pas en présence d'un bloc contre l'autre, d'un côté les musulmans, de l'autre, le reste de la société. Et les attentats du 22 mars n'y changeront rien.19 réactions