"Il y a trop d'empathie dans notre société"

"Il y a trop d'empathie dans notre société"

Il y a trop d'empathie dans notre société. C'est du moins la thèse que le philosophe et expert en science éthique, Ignaas Devisch (Université de Gand), tente de défendre dans son nouveau livre.

"Comme si on ne méprisait pas encore assez les femmes au foyer !"

"Comme si on ne méprisait pas encore assez les femmes au foyer !"

Carte blanche - Fien De Meulder, mère au foyer et auteur du roman "Een redelijk gelukkig huwelijk" (Un mariage assez heureux), réagit à la proposition de la présidente de l'Open VLD Gwendolyn Rutten de réformer les avantages fiscaux pour les époux afin de stimuler les femmes au foyer à chercher un emploi.

Pourquoi je soutiens la grève du 10 octobre en tant qu'étudiant

Pourquoi je soutiens la grève du 10 octobre en tant qu'étudiant

Carte blanche - Il y aura grève le 10 octobre prochain contre l'accord d'été dont le gouvernement fêta la conclusion en prenant du bon temps au festival Tomorrowland. Tout le monde n'était cependant pas à la fête. La colère envers les mesures anti-sociales du gouvernement est profonde parmi la population.

Pourquoi la politique belge est devenue une guerre tribale

Pourquoi la politique belge est devenue une guerre tribale

La semaine dernière, l'escalade entre Theo Francken et Jeune Ecolo a montré une nouvelle fois que la politique belge se trouve dans un état de guerre permanent. Les politiques aiguisent leurs couteaux : ce n'est plus la vieille pilarisation qui divise le pays, mais un nouveau tribalisme.

165 euros de pension en moins ? Injuste, mais aussi illégal

165 euros de pension en moins ? Injuste, mais aussi illégal

Carte blanche - "Le gouvernement sait très bien que la mesure qui vise à priver les chômeurs de 50 ans et plus et les prépensionnés de 165 euros par mois pour leur pension est non seulement injuste, mais aussi illégale", ont réagi Peter Mertens, président du PTB, et Kim De Witte, spécialiste pensions du PTB.

Samusocial: vives tensions entre les présidents du sp.a et de l'Open Vld

Samusocial: vives tensions entre les présidents du sp.a et de l'Open Vld

La démission du bourgmestre de Bruxelles Yvan Mayeur a conduit à de vives tensions entre la présidente de l'Open Vld Gwendolyn Rutten et son homologue socialiste John Crombez. "L'Open Vld, ce ne sont que de lâches ploucs" (laffe boeren), rapporte ainsi Het Laatste Nieuws en citant John Crombez. "C'est un vocabulaire inédit. La nouvelle politique ne se pratique pas en injuriant mais en montrant le bon exemple", a réagi la présidente des libéraux flamands.

"Des compléments de revenu jusqu'à 500 euros par mois, exempts d'impôts"

"Des compléments de revenu jusqu'à 500 euros par mois, exempts d'impôts"

La présidente de l'Open Vld Gwendolyn Rutten estime que tout un chacun devrait pouvoir gagner, en compléments de revenu, jusqu'à un montant non-imposé de 500 euros par mois. "Il s'agirait de rémunérations d'appoint, de travail occasionnel ou de quelque chose que l'on voudrait faire pour quelqu'un d'autre en extra. De nos jours, c'est fortement imposé, c'est pourquoi cela ne se fait pas, ou bien alors au noir", explique-t-elle.

Pour Bart De Wever, le débat sur le financement des cultes n'est pas opportun

Pour Bart De Wever, le débat sur le financement des cultes n'est pas opportun

Le président de la N-VA Bart De Wever considère qu'il n'est pas opportun d'ouvrir maintenant le débat sur le financement public des cultes en Belgique. Ce financement est "le fruit d'un compromis historique délicat" et n'a pas de rapport avec les problèmes d'ingérence étrangère et le risque de radicalisation, réagit-il samedi à la proposition de sa collègue de l'Open Vld Gwendolyn Rutten.

L'Open VLD ne veut plus que l'état finance les religions

L'Open VLD ne veut plus que l'état finance les religions

La présidente de l'Open Vld, Gwendolyn Rutten, souhaite ouvrir le débat sur une révision de la Constitution pour faire en sorte que les cultes et la laïcité s'autofinancent, indique samedi De Standaard. L'information est également relayée par Le Soir.

De 80.000 à 85.000 personnes à Alost pour le cortège carnavalesque du dimanche

De 80.000 à 85.000 personnes à Alost pour le cortège carnavalesque du dimanche

La traditionnelle parade dominicale du carnaval d'Alost, l'élément central de cet évènement de trois jours, a attiré entre 80.000 et 85.000 spectateurs, selon la police locale, qui précise n'avoir pas encore dû intervenir sur des incidents majeurs. La police estime que l'assistance est "un peu plus importante que l'an dernier, quand nous avions atteint 80.000 spectateurs", indique la porte-parole Katrien Ottevaere.

La présidente de l'Open Vld va démissionner de son poste de députée flamande

La présidente de l'Open Vld va démissionner de son poste de députée flamande

La présidente de l'Open Vld Gwendolyn Rutten va démissionner de son poste de députée flamande, a-t-elle indiqué à l'occasion du lancement de son "Tour de Flandre", par lequel elle ambitionne de visiter les 308 communes flamandes pour discuter des "choses qui tiennent à coeur aux gens: leur emploi, la sécurité, la liberté, la famille et leur vision du futur".

Moins d'allocations pour les chômeurs aisés ?

Moins d'allocations pour les chômeurs aisés ?

À la recherche de 4,2 milliards d'euros, le gouvernement Michel se tourne vers les chômeurs. Selon une information relayée par le quotidien Het Laatste Nieuws, la présidente de l'Open VLD, Gwendolyn Rutten, suggère de miser encore davantage sur les allocations de chômage dégressives, mais propose aussi d'instaurer un examen de ressources.

Dérapage raciste à la chambre :"L'incident n'est pas clos"

Dérapage raciste à la chambre :"L'incident n'est pas clos"

La présidente de l'Open Vld Gwendolyn Rutten estime que l'incident dont se serait rendu coupable son député fédéral Luk Van Biesen n'est pas clos après avoir convoqué celui-ci. "Nos députés ont une fonction d'exemple et doivent porter nos valeurs libérales toujours et partout. Il n'y a pas de place pour les mandataires qui ne reconnaissent pas ceci", a déclaré la présidente des libéraux flamands.