Kazakhgate: Etienne des Rosaies, le fil rouge

Kazakhgate: Etienne des Rosaies, le fil rouge

La tentative d'anoblissement de George Forrest en 2013 est intrigante. Outre l'intervention du roi Albert II, révélée par Le Monde, c'est aussi et surtout celle d'Etienne des Rosaies au cabinet Reynders qui interpelle. Voici de nouveaux éléments.

L'autre affaire De Decker

L'autre affaire De Decker

Armand De Decker, Jean-François Etienne des Rosaies, l'Ordre de Malte, l'entourage de Didier Reynders : certains des protagonistes du Kazakhgate sont aussi impliqués dans la tentative, manquée, d'élever, en 2014, l'industriel George Forrest au rang de baron. La commission d'enquête parlementaire osera-t-elle s'en saisir ?