Près de 3.000 jours d'arrêt de travail pour les policiers victimes d'agressions

Près de 3.000 jours d'arrêt de travail pour les policiers victimes d'agressions

Les violences contre des agents de la police fédérale ont donné lieu l'année passée à 2.881 jours d'arrêt de travail selon les chiffres communiqués par le ministre de l'Intérieur Jan Jambon (N-VA) au député CD&V Franky Demon. Au total 141 faits ont été établis, dont une poignée donnant lieu à plus de 100 jours d'absence pour les policiers concernés.