La N-VA refuse d'organiser la lutte contre  les discriminations linguistiques

La N-VA refuse d'organiser la lutte contre les discriminations linguistiques

Une loi de 2007 tend à lutter contre toute forme de discrimination. Seule la langue, pourtant visée par la loi, ne bénéficie toujours pas d'outil de protection. La secrétaire d'Etat à l'égalité des chances, Zuhal Demir (N-VA), n'en veut pas. Elle renvoie la balle au Premier ministre, qui "attend les recommandations de la Chambre."

Exclusif : le premier rapport d'évaluation de la lutte antidiscrimination

Exclusif : le premier rapport d'évaluation de la lutte antidiscrimination

Cinq ans de retard, quatre mois de blocage mais on y est... Le premier rapport d'évaluation de la législation fédérale relative à la lutte contre les discriminations a été transmis à la Secrétaire d'Etat à l'égalité des chances, Zuhal Demir (N-VA). Il est destiné aux députés, qui décideront du suivi des 33 recommandations. Pour Françoise Tulkens, présidente de la commission d'évaluation, les discriminations "minent la démocratie".

Le rapport "antidiscrimination" s'enlise  à la traduction

Le rapport "antidiscrimination" s'enlise à la traduction

Si la lutte contre les discriminations n'a théoriquement pas de prix, aux dires de la plupart des partis, le contrôle de sa mise en oeuvre bute toujours, en bout de course, sur quelques milliers d'euros. C'est que la N-VA, à la manoeuvre ici, y flaire peut-être aussi un coût politique.

Création de l'Institut de développement des formations sur l'islam

Création de l'Institut de développement des formations sur l'islam

Le gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles approuvera mercredi un avant-projet de décret portant création d'un Institut de développement des formations sur l'islam en Fédération Wallonie-Bruxelles, une initiative jugée centrale pour l'émergence à terme d'un islam de Belgique.