Pape François: tous les prêtres peuvent absoudre l'avortement
Pape François: tous les prêtres peuvent absoudre l'avortement
Pape François: tous les prêtres peuvent absoudre l'avortement
Pape François: tous les prêtres peuvent absoudre l'avortement
Pape François: tous les prêtres peuvent absoudre l'avortement
Pape François: tous les prêtres peuvent absoudre l'avortement
Pape François: tous les prêtres peuvent absoudre l'avortement
Pape François: tous les prêtres peuvent absoudre l'avortement
13488961Plus proche de l'énoncé de "La bonne nouvelle", tu meurs !2016-11-22 12:32:49Pierre Henreaux488909"L'avortement : une décision personnelle" .?? C'est trop unilatéral. A-t-on seulement demandé son avis au principal intéressé (l'avorton ou l'avortonne) ??? dans le Livre de l'Ecclésiaste, Shlomo (Salomon) est formel: disant à peu près ceci: dans un monde pareil, j'ai vu plus heureux que les uns et les autres, l'avorton qui n'a pas encore vu les mauvaises actions qui se commettent sous le soleil.2016-11-22 10:53:25daniel dachy488785@Anne Noël:au moins un commentaire à prendre en considération,le cas du viol est sans aucun doute le plus pénible,je pense aussi à celui du choix entre la vie de la mère et celle de l''enfant,moins courant dans nos sociétés,industrialisées,j'ai connu pas mal de médecins catholiques pratiquants pour qui le choix était évident,celui de la vie de la mère.Par contre ce qui est discutable c'est l'avortemnt comme contraception,alors qu'il y a tout ce qu'il faut pour éviter une grossesse non désirée.C'est le cas du Japon et de beaucoup de pays de l'ex URSS.2016-11-21 23:37:02Emile HESTA488777@michel dupont:votre commentaire est rempli de ponçifs usés jusqu'à la moëlle,je ne prendrai donc pas la peine d'y répondre,sauf en vous rappelant qu'un meurtre est aussi "une décision personnelle"...Votre écriture "phonétique",ne serait-elle pas un manque de connaissance orthographique?!Bien à vous.2016-11-21 23:26:31Emile HESTA488757quand on entend, en France, en Amérique, la remise en question du droit à l'avortement, l'absolution permise par un prêtre est encore une autre chose. les autres religions ne permettent pas non plus l'avortement. Il est important de savoir que se faire avorter n'est vraiment pas une partie de plaisir et le choix difficile de supprimer cette vie est une attitude très complexe. En Angleterre la cour avait interdit à une jeune fille violée de de faire avorter!!! que de problèmes par la suite pour la mère pour l'enfant sous prétexte de respecter une vie !! Pardonner c'est super mais avoir un esprit plus ouvert aux difficultés des femmes serait le vrai bonheur!2016-11-21 22:29:26ANNE NOEL488641Voilà qui nous change des Papes précédents, pour lesquels les péchés de la chair étaient les plus graves, et donc objets de toutes leurs condamnations. Le Pape François aurait-il compris que, la sexualité étant intrinsèque aux êtres vivants, c'est le seul "péché" dont l'origine est innée, et que nous portons donc en nous? La gourmandise, l'avarice, l'égoïsme, etc. sont des péchés acquis et de ce fait beaucoup plus condamnables que ceux en rapport avec le sexe.2016-11-21 19:26:14Robert STAINIER4886291* ) @ Émile Hesta vous avez dis éthique! L,Avortement est une décision purement personnel et parfois extrêmement douloureux a prendre je ne voie pas de quel droit les membres de la cossa nostra d,el Vatican secte purement mercantile aurais son mot a dire ILS ce disent parole de dieux et laisse des enfants mourir de faim pour avoirs les moyens de ce recouvrir de soieries et d ors Mai ? Au faites le saviez vous chaque fois que le très très bon François se déplace de par le monde ces le prix de 150,000 repas qui parte en frais divers leur dieux est bien bon de permette a un ex videur de boite de nuit de foutre en l'air de quoi payer 150.000 repas a des enfants comment peu il encore dormir notre très bon François aaAA oui j oubliais un tour au confessionnal et le cureton de service a fait le ménage ou ... avez vous vue de L, ETHIQUE au VATICAN Messieurs Hestia ? 1* ) écriture phonétique2016-11-21 19:08:17michel dupont488493Qu'un avortement soit pratiqué" correctement" ou pas n'y change strictement rien d'un point de vue éthique.2016-11-21 17:22:14Emile HESTA488389"Absoudre" sous-entend que l'avortement reste un crime aux yeux de l'Eglise. C'est une première étape mais le chemin est encore long avant qu'ils admettent que l'avortement n'est pas un crime s'il est pratiqué correctement.2016-11-21 16:24:41Maxime Tyrant4883711* ) HoooOOO Quel très brave homme il a élargi et bien étoffé sa campagne publicitaire il étai déjà bien connue que pour deux notre père et un je vous salue marie les pédophile de tout bord étais absout de tout leur méfaits et le curé du coins fera le nécessaire pour que la justice des hommes n,en sache rien comme de quoi q,un simple videur de boite de nuit sais très bien comment racoler le gents 1* ) écriture phonétique2016-11-21 16:11:51michel dupont488339".. la faculté d'absoudre le péché d'avortement. ". Cela me semble directement passer à la seconde étape. Pourquoi ne pas débuter sa réflexion par : comprendre le pourquoi de l'avortement, et en examiner toutes les composantes ? Et puis (éventuellement ) absoudre ?2016-11-21 15:33:09jim poncin488327Je n'ai jamais vu tant de bonnes nouvelles tomber en un seul jour. Bah, c'est toujours comme cela... Normal j'ai rêvé de deuxième grand amour: Guy Friedlingstein. A TOI LA HAUTt, je t'aime.2016-11-21 15:26:26Michèle PLAHIERS488325Ce pape est la personne la plus géniale que j'ai jamais rencontré.2016-11-21 15:24:15Michèle PLAHIERS5751752016-11-21 15:18:252016-11-21 15:18:26AFPPas de parutionNormalArticleLe VifPar Le VifInternationalLeVif

Pape François: tous les prêtres peuvent absoudre l'avortement

Le pape François a prolongé lundi l'esprit du Jubilé de la miséricorde en maintenant la possibilité pour tous les prêtres d'absoudre un avortement et en instaurant une journée mondiale des pauvres.

yesMarie Gathon2016-11-21 15:18:30http://www.levif.be/actualite/international/pape-francois-tous-les-pretres-peuvent-absoudre-l-avortement/article-normal-575175.htmlhttp://m.levif.be/actualite/international/pape-francois-tous-les-pretres-peuvent-absoudre-l-avortement/article-normal-575175.htmlhttp://www.levif.be/actualite/international/http://m.levif.be/actualite/international/
Pape François: tous les prêtres peuvent absoudre l'avortement

"Le Jubilé s'achève et la porte sainte se ferme. Mais la porte de la miséricorde de notre coeur demeure toujours grande ouverte", assure le pontife argentin dans cette lettre adressée à qui voudra la lire et intitulée "Misericordia et misera" (Miséricorde et pitié).

Répétant que le pardon de Dieu n'a pas de limite, il appelle tous les prêtres à se montrer généreux en recevant les fidèles en confession.

"Pour qu'aucun obstacle ne s'interpose entre la demande de réconciliation et le pardon de Dieu, je concède à tous les prêtres, à partir de maintenant, en vertu de leur ministère, la faculté d'absoudre le péché d'avortement", écrit le pape.

Il prolonge ainsi une disposition qui avait été prévue uniquement pour la durée du Jubilé, alors que jusqu'à présent, seuls les évêques et certains prêtres expressément mandatés avaient la possibilité d'absoudre une femme ayant avorté ou une personne l'y ayant aidé.

"Je voudrais redire de toutes mes forces que l'avortement est un péché grave, parce qu'il met fin à une vie innocente. Cependant, je peux et je dois affirmer avec la même force qu'il n'existe aucun péché que ne puisse rejoindre et détruire la miséricorde de Dieu quand elle trouve un coeur contrit", explique-t-il.

Dans le même temps, le pape prolonge la mission des "missionnaires de la miséricorde", un millier de super-confesseurs présents dans le monde entier et chargés pendant le jubilé de récupérer les brebis que l'Eglise a égarée avec des messages de condamnation trop forts.

- Main tendue aussi aux intégristes -

Toujours par souci de n'exclure personne du pardon divin, le pape prolonge aussi la validité des absolutions délivrées par les prêtres intégristes de la Fraternité sacerdotale Saint-Pie-X.

Cette communauté fondée par Mgr Marcel Lefebvre, qui a rompu avec Rome en 1988, avaient salué comme un "geste paternel" cette disposition prise pour le jubilé, même si elle dénonce régulièrement une trop grande bienveillance de l'Eglise à l'égard du monde contemporain.

Après avoir marqué cette année sainte par une série de gestes chocs en faveur de toute une procession d'exclus, le pape appelle aussi dans sa lettre à faire preuve d'"imagination" pour trouver de nouveaux moyens de se pencher sur les plus pauvres.

"Le monde continue à produire de nouvelles formes de pauvreté spirituelle et matérielle qui attentent à la dignité des personnes. C'est pour cette raison que l'Eglise doit toujours être vigilante et prête à identifier de nouvelles oeuvres de miséricorde et à les appliquer avec générosité et enthousiasme", insiste-t-il.

En signe de cette préoccupation, François instaure une "Journée mondiale des pauvres", qui aura lieu chaque année un dimanche de mi-novembre, dans la lignée du Jubilé des sans-abris qui a permis de faire venir plusieurs milliers d'exclus le 13 novembre au Vatican.

"Ce sera une journée qui aidera les communautés et chaque baptisé à réfléchir sur la manière dont la pauvreté est au coeur de l'Evangile et sur le fait que, tant (qu'un pauvre) git à la porte, il ne pourra y avoir de justice ni de paix sociale", explique-t-il.

LOW77vif-leVifLereporterhttp://www.levif.be/actualite/auteurs/le-vif-77.htmlhttp://m.levif.be/actualite/auteurs/le-vif-77.htmlFrançoisDieuMgr Marcel LefebvreRomelignée du JubiléVatican
Le pape François crée 17 nouveaux cardinaux, dont Jozef De Kesel
Le pape François crée 17 nouveaux cardinaux, dont Jozef De Kesel
Le pape François crée 17 nouveaux cardinaux, dont Jozef De Kesel
Le pape François crée 17 nouveaux cardinaux, dont Jozef De Kesel
Le pape François crée 17 nouveaux cardinaux, dont Jozef De Kesel
Le pape François crée 17 nouveaux cardinaux, dont Jozef De Kesel
Le pape François crée 17 nouveaux cardinaux, dont Jozef De Kesel
Le pape François crée 17 nouveaux cardinaux, dont Jozef De Kesel
2487231Félicitations aux nouveaux élus, que pourrais-je dire de plus, sinon que, plus on monte dans la hiérarchie de l'église, plus on se rapproche fatalement de Dieu et des félicités éternelles du paradis qui sont incontestablement réservées à tous ces vieillards, dont beaucoup d'un autre temps et d'une autre planète ! Bienheureux les simples d'esprit...2016-11-19 20:13:56José Dalberto487021Il avait pourtant été dit qu'il ne pouvait y avoir deux cardinaux en Belgique... il devait s'agir de paroles émanant de l'attaché de presse de Mgr Léonard.2016-11-19 15:31:45Georges Vassaux5745892016-11-19 13:16:512016-11-19 13:16:51BelgaPas de parutionNormalArticleLe VifPar Le VifInternationalLeVif

Le pape François crée 17 nouveaux cardinaux, dont Jozef De Kesel

Dix-sept hommes d'Eglise, dont le Belge Jozef De Kesel, ont été coiffés samedi d'une "barrette" pourpre de cardinal par le pape François, qui façonne progressivement un collège de cardinaux à son image, moins européen et plus engagé dans la justice sociale.

yesVirginie Moriaux2016-11-19 13:18:09http://www.levif.be/actualite/international/le-pape-francois-cree-17-nouveaux-cardinaux-dont-jozef-de-kesel/article-normal-574589.htmlhttp://m.levif.be/actualite/international/le-pape-francois-cree-17-nouveaux-cardinaux-dont-jozef-de-kesel/article-normal-574589.htmlhttp://www.levif.be/actualite/international/http://m.levif.be/actualite/international/
Le pape François crée 17 nouveaux cardinaux, dont Jozef De Kesel

Le consistoire (assemblée de cardinaux pour dessiner un nouveau collège cardinalice) a débuté samedi dans la basilique Saint-Pierre.

Chaque nouveau "prince de l'Eglise" s'est agenouillé de manière rituelle devant le pape pour recevoir sa "barrette", une coiffe ecclésiastique en forme de toque quadrangulaire, ainsi que sa bague de cardinal.

Le nouveau collège se compose de 228 membres susceptibles d'assister le pape dans son activité quotidienne. Mais seulement 121 d'entre eux (bientôt 120) ont moins de 80 ans et peuvent siéger dans le fameux conclave qui élit un nouveau pape. Et...potentiellement succéder à l'Argentin François.

Le pape François (79 ans), qui créé pour la troisième fois des cardinaux depuis son élection en 2013, a personnellement déjà nommé plus d'un tiers des électeurs.

En dévoilant les noms des nouveaux élus en novembre, le souverain pontife avait souligné que ses choix reflétaient encore une fois "l'universalité de l'Eglise" en opposition avec une tradition jadis davantage plus centrée sur l'Europe voire sur l'Italie.

De fait, 13 hommes de tous les continents deviennent samedi des cardinaux électeurs: trois Européens, trois Américains, un Mexicain, deux Sud-américains, deux Africains, un Asiatique et un prélat d'Océanie. Quatre cardinaux de plus de 80 ans, donc non électeurs, ont un statut plus honorifique.

Tous sont archevêques ou évêques, à l'exception du simple prêtre albanais, Ernest Simoni, 88 ans, persécuté durant la dictature communiste d'Enver Hoxha. Condamné à mort pour avoir célébré une messe à la mémoire du président américain John F. Kennedy, le père Simoni a purgé 18 ans de travaux forcés, en prison et dans des mines. En visite en Albanie en 2014, le pape François avait été particulièrement ému par sa vie de résistant catholique.

Choix original, celui d'un "nonce apostolique" (ambassadeur du pape) en Syrie, pays "martyr" sans cesse dans les pensées du pape. Mgr Mario Zenari n'a pas voulu abandonner le poste qu'il occupe depuis huit ans à Damas, où il tente de dialoguer avec les différentes parties du conflit.

Impliqué dans une plateforme interreligieuse pour la paix dans son pays exsangue, Mgr Dieudonné Nzapalainga devient le premier cardinal de l'histoire de la Centrafrique. Le pape avait rencontré lors d'un voyage dans ce pays fin 2015 cet archevêque de Bangui, benjamin à 49 ans des nouveaux venus.

Le pontife argentin, qui aime décliner le mot "périphéries", crée des cardinaux au Lesotho, en Papouasie-Nouvelle-Guinée, à l'île Maurice, au Bangladesh et en Malaisie, pays qui peuvent ainsi s'enorgueillir de leur premier cardinal.

Autre fait marquant, le pape, qui a exercé toute sa vie religieuse en Argentine, a sélectionné un seul prélat dans les rangs de la Curie romaine (gouvernent du Vatican). Il s'agit toutefois d'un nouveau: l'Américain né en Irlande Kevin Farrell arrive de Dallas et a été nommé en août préfet du nouveau "dicastère" (ministère) de la laïcité, de la famille et de la vie.

Cette tendance à privilégier les hommes de terrain exerçant dans leurs diocèses était déjà visible dans de précédents consistoires.

Deux autres Américains choisis, les archevêques Blase Cupich de Chicago et Joseph Tobin d'Indianapolis ont été pointés comme des prélats plutôt "progressistes" par la presse catholique, défendant notamment la place des femmes dans l'Eglise ou l'immigration.

Mgr Jozef De Kesel, archevêque de Malines-Bruxelles, a pour sa part déjà soulevé la question du maintien du caractère obligatoire du célibat des prêtres.

Dans le nouveau conclave, ils seront désormais 45% d'électeurs venus d'Europe (contre 52% lorsque le pape François fût élu en mars 2013), 14% d'Amérique du nord, 12% d'Afrique, 12% d'Asie, 11% d'Amérique du sud, 3% d'Amérique centrale, et 3% d'Océanie. Le rééquilibrage devient plus en phase avec la présence désormais majoritaire de croyants dans l'hémisphère sud de la planète, alors que l'Europe se sécularise.

LOW77vif-leVifLereporterhttp://www.levif.be/actualite/auteurs/le-vif-77.htmlhttp://m.levif.be/actualite/auteurs/le-vif-77.htmlMgr Jozef De KeselFrançoisErnest SimoniEuropeOcéanieEglise
Pape François: "La prêtrise ne sera sans doute jamais accessible aux femmes"
Pape François: "La prêtrise ne sera sans doute jamais accessible aux femmes"
Pape François: "La prêtrise ne sera sans doute jamais accessible aux femmes"
Pape François: "La prêtrise ne sera sans doute jamais accessible aux femmes"
Pape François: "La prêtrise ne sera sans doute jamais accessible aux femmes"
Pape François: "La prêtrise ne sera sans doute jamais accessible aux femmes"
Pape François: "La prêtrise ne sera sans doute jamais accessible aux femmes"
Pape François: "La prêtrise ne sera sans doute jamais accessible aux femmes"
34474639alessandro pendesini J'ai lu Michelet, vous ne m'apprenez rien concernant le rejet de la femme. Par contre, j'ai beaucoup de mal à adhérer à votre conception génétique de l'attirance homme-femme. En général (je ne sais ce qu'il en est pur vous), les femmes sont attirées par un nombre très restreint d'homme et inversement. Seuls les don-juan sont attirés par tout ce qui porte jupon (mais sont-ils vraiment hétéro, certains en doute). La différence XX, XY n'explique pas la chimie très complexe des attirances amoureuses. Même les animaux ont leur préférence. Les femelles étant généralement plus attirées par le mâle dominant2016-11-02 21:07:11Michèle PLAHIERS474635Le duo Phahiers-Pendesini est pathétique. Ils s'étonneront un jour de la disparition des forums journalistiques...2016-11-02 21:04:24Joël Goffin474615Et que toute l'histoire de l'Occident chrétien témoignera de la soumission des femmes aux hommes par le moyen de l'Eglise et du droit ? La femme etait souvent considérée une sorcière, séductrice, menaçant par ses charmes l'intégrité et la spiritualité de l'homme. Elle etait responsable des épidemies et des sorts lancés à son conjoint dès que celui-ci avait une défaillance. Elle était enfin bien inférieure à l'homme puisque n'ayant pas d'âme !!!, selon la conclusion du concile de Mâcon en 585. Les attitudes les plus négatives furent engagées envers les femmes, créatures diaboliques qui entraînaient l'homme dans le péché. Et que des milliers des femmes -possédées par le diable (SIC) furent brûlées vives ?.. Oserions-nous nier ces faits abominables perpétrés par les prélats catholiques ?2016-11-02 20:14:20alessandro pendesini474611Pourrais-je souligner que jusqu'au XI siècle les prêtres vivaient souvent en concubinage. Certains étaient même mariés. C'est seulement au concile de Latran II (en 1139) qui vient interdire formellement le mariage aux clercs. En grande partie pour que ceux-ci ne puissent pas léguer leur fortune à leurs enfants, et que les biens reviennent à l'Eglise ? .2016-11-02 20:08:58alessandro pendesini474609Michele PLAHIERS : Est-il sensé, idéologie et préjugés mis à part, de supposer que les gènes n'ont pas d'influence sur notre comportement sexuel ? Quand on constate que plus de 95% des individus nantis de chromosomes XY (les hommes) sont attirés par les femmes et que plus de 95% des individus possédant une paire de chromosomes X le sont par les hommes, peut-on maintenir que las chromosomes n'ont pas d'influence, au moins indirecte, et au moins sur l'orientation sexuelle ? Et peut-on soutenir que leur influence passerait uniquement par l'éducation des enfants ? On élèverait les garçons de façon qu'ils soient attirés par les filles et inversement -quand on constate que, chez les animaux, l'orientation des individus est également corrélée à leurs chromosomes X et Y ? Un conseil : prenez quelques cours de sexologie clinique à l'ULB ou UCL et (peut-être) vous changerez de paradigme !...C'est ma réponse2016-11-02 20:00:17alessandro pendesini474537alessandro pendesini D'un point de vue purement médical, comment expliquez-vous l'attachement pathologique des homosexuels à leur mère et l'augmentation exponentielle du nombre d'homosexuels à mettre en relation avec le déclin de la référence paternelle dans l'enfance.2016-11-02 17:57:53Michèle PLAHIERS474529Inculture religieuse : Marie-Madeleine est depuis 1969 (cela ne s'invente pas !) l'Apôtre des Apôtres (Apostola Apostolorum). Elle est en effet la première à témoigner de la "résurrection" du Christ. Le François est un psycho-rigide comme ses prédécesseurs. Il poursuit ainsi l'extinction de la prêtrise.2016-11-02 17:57:05Joël Goffin474525Les changements hormonaux qui auraient un impact sur la future orientation sexuelle du foetus peuvent aussi s'expliquer par psychologie de la mère. Les liens entre la psychologie et les hormones sont par contre eux, certains.2016-11-02 17:49:22Michèle PLAHIERS474515alessandro pendesini, La pratique homosexuelle n'est pas une perversion en soi, mais la structure mentale homosexuelle, si. Dans le DSM, ce n'est pas une perversion. Mais aucun psy n'est obligé de l'appliquer, autrement nous serions dans une dictature.2016-11-02 17:42:39Michèle PLAHIERS474507Alessandro Pendesini, tout le monde n'est pas d'accord avec votre théorie "aléatoire" de l'orientation sexuelle. Même dans le monde pourtant intolérant et activiste des LGBT, on fait certaines concessions. Alors, avant de parler de... "formatage"... Hein ? http://www.bvoltaire.fr/benjaminleduc/homosexualite-une-chercheuse-lgbt-reconnait-certaines-verites,2914682016-11-02 17:38:35René Gérard474487Soline Phebus : Votre ignorance dans le domaine de la sexologie est incommensurable ! Vos propos sont dignes d'une personne formatée, voire tétanisée par des dogmes catholiques, qui a perdu sa plasticité cérébrale, qui ne peut voir et réfléchir qu'avec des filtres dictés par une idéologie opportuniste et perverse appelée catholicisme ! NB : Les hormones, celles du foetus et celles de la mère jouent un rôle déterminant dans la construction des circuits cérébraux dont dépendront les fonctions sexuelles de l'individu et notamment ses conduites mâle ou femelle plus ou moins affirmées. Ils façonnent les corps dont elles sculptent les formes et dessinent les attributs, en faisant parfois des erreurs ou des excès...PS : L'homosexualité n'est pas une pathologie et n'entre pas dans le cadre des paraphilies ou perversions. Prenez-en bonne note !2016-11-02 17:22:24alessandro pendesini474485suite...Une position sociale certes, mais qui n'en soumet pas moins la femme à la fois à l'homme et à l'EGLISE, qui considérera pendant longtemps qu'il était de son droit de se mêler de ces façons d'aimer.....N.B. : Le Vatican devra se résoudre à admettre que les religieux et les religieuses sont des êtres sexués animés de sentiments. Et qu'il devrait enseigner un peu plus de sexologie scientifique à ses théologiens. Ils comprendraient alors que la continence sexuelle forcée amène plus de troubles psychiques, de dysfonctions sexuelles et de colères réprimées que d'élévation spirituelle ! Certains pensent qu'un orgasme sexuel vécu dans l'amour d'autrui rapproche plus de Dieu que la chasteté ou l'autoflagellation. A tort ?2016-11-02 17:20:43alessandro pendesini474483Dès que l'homme put s'exprimer, ne vit-il pas en Eve la responsable de la perte du paradis alors même qu'elle n'etait déjà qu'un sous-produit de la côte d'Adam ? Une pécheresse donc, incapable de resister à la tentation, faisant de la féminité un danger et, au travers de sa propre sexualité, se menstrues, une offense de la pureté ? Ce thème, les religions (monothéistes !) n'hésitent pas à le reprendre qui, peu ou prou, subordonnèrent la sexualité à des pratiques sélectives, faisant d'elle un acte quasi exclusif de reproduction et, pour certaines, vouant même à l'Enfer toute quête érotique infertile. Mais, là encore, elles se montrèrent plus tolérantes avec les hommes dès l'instant où les grossesses répétées de leurs femmes, dussent-elles en mourir, en faisaient les fidèles adeptes. Cela ne troublait en rien leur plaisir et confortait naturellement leur statut de chef de famille que personne n'osait contester....2016-11-02 17:19:33alessandro pendesini474461Yves Barbier, les "religions" monothéistes sont toutes misogynes !2016-11-02 16:40:48Leslie Broughton474435Le Christ n'a jamais parlé de célibat des prêtres ni d'accès uniquement masculin au poste. Tout le reste n'est qu'invention d'hommes qui ont toujours une intention ou un intérêt derrière la tête...2016-11-02 15:53:18yves bartier474433Michel Dupont cela s'est déjà passé, La papesse Jeanne avait inopinément accouché en public. C'est pourquoi un nouveau pape doit s'asseoir sur une chaise percée pour que les cardinaux puissent tâter et s'exclamer "il en a deux et elles pendent bien !"2016-11-02 15:50:19Leslie Broughton4744051* ) MOI...Je ne voie vraiment pas pourquoi une femme ne pourrai pas devenir pape ou ! Simple curé quant on sais q, un ex membre des jeunesses nazie et qun ex Videur de boite de nuit y son bien ¨PARVENUS ou ? Es le problème apprêt tout ce n,es q,une secte comme tant d,autre 1* ) écriture phonétique2016-11-02 15:24:18michel dupont474389Si tout cela est vrai, c'est bien décevant... Pourquoi JP II2016-11-02 14:47:59Emmanuel Caprasse474381Autoriser la Femme à accéder à la prêtrise et aux hautes fonctions de l'église catholique est une opportunité majeure pour redynamiser une religion qui en a bien besoin et de remettre l' "égalité de l'Homme et de la Femme" à la place qui lui revient, au moment où d'autres voudraient contester cet acquis incontournable de notre civilisation. Le mariage des prêtres serait aussi une évolution favorable et conforme à la physiologie humaine.2016-11-02 14:44:34claude Marievoet474373Pourquoi rester dans des positions rétrogrades, d'un autre âge ? Côté protestants les pasteurs ne sont-ils pas plus "équilibrés" dans leur quotidien ? Pourquoi la hiérarchie "éclésiastique " s'obstine-t-elle ?2016-11-02 14:32:14florent cotman474367Cedric Rondeaux, Mon attitude envers les homosexuels est simplement celle d'une adulte qui dit aux enfants: arrêtez de faire des connerie parce que cela va très mal tourner....2016-11-02 14:28:22Manu Di Pietro474363Manu du piétro = PLA1HIERS.2016-11-02 14:25:26Manu Di Pietro474361contrairement à ce que vous pensez, je ne suis pas du tout homophobe mais opposée à leurs revendications suicidaires, peur eux et les autres.2016-11-02 14:24:51Manu Di Pietro474357Cedric Rondeaux, Si c'est de Soline P que vous parlez, je ne la connais pas. Par contre, j'observe l'état du monde aujourd'hui et c'est catastrophique. Et les premiers qui pairont la noté serons justment les plus faibles dans la société, homosexuels y compris.2016-11-02 14:23:28Manu Di Pietro474347@Michèle PLAHIERS, c'est une veritable obsession ma parole! A chaque article touchant de près où de (très) loin à l'homosexualité il faut que vous veniez nous rabâcher votre prêchi-prêcha homophobe. "...le chaos mental et politique, la violence et au final la guerre mondiale". Vous divaguez complètement. Et publier des commentaires d'un politicien sympatisants d'extrême droite ne donnera pas plus de crédibilité à vos arguments fantasques.2016-11-02 14:13:04Cedric Rondeaux474243"Il ne peut y avoir mariage entre homosexuels. De plus cette "union" est stérile, n'apporte rien et n'enrichit pas la société mais l'oriente vers sa décadence." Pire encore, le chaos mental et politique, la violence et au final la guerre mondiale. Certains aujourd'hui feraient bien de se remettre en question avant qu'il ne soit vraiment trop tard. Une athée.2016-11-02 12:38:50Michèle PLAHIERS474235La femme a un rôle certain dans l'Eglise qui n'est pas nécessairement la prêtrise. Il y a d'autres activités où la femme peut s'exprimer: le baptême en est un, les veillée de prières lors d'un décès et même l'office (sans consécration) qui suit. C'est comme l'activité médicale, il est plus adapté aux femmes qu'aux hommes. Question de nature. Quant à l'homosexualité, il s'agit d'une erreur de comportement. Il ne faut pas l'ériger en une vertu qu'il n'est pas. Deux homosexuels ne peuvent se "marier". Il ne peut s'agir de mariage mais seulement d'une union. Le mariage, selon toute la valeur historique donné à ce mot, est chez les homosexuels une impossibilité physique. Il ne peut y avoir mariage entre homosexuels. De plus cette "union" est stérile, n'apporte rien et n'enrichit pas la société mais l'oriente vers sa décadence. Il ne s'agit pas d'une évolution mais d'une involution.2016-11-02 12:26:31Soline Phebus474201Bof on s'étonne? ... Cela dit l'islam n'est pas en reste non plus ... pourquoi a-t-il fallut que le Grand Manitou, qui nous surveille de là-haut, nous "envoie" à CHAQUE FOIS un mec pur et dur et pas une femme ou un bi-sexuel? ... alala ces religions sont bien les pires inventions de l'homme depuis son apparition (et pas sa création!!)2016-11-02 11:51:18Marcel Brada474161Un pape qui a tous les défauts. Un très médiocre millésime. Bizarrement judéophile à l'excès, pro-racailles, pro-invasion, sexiste et pas très engagé contre l'adoption par les PAIRES de dégénérés sexuels, sodomites et autres tarés. Il paraît que les églises se vident et sont converties en discothèques. Change rien François. Te fatigue surtout pas ! La vie (pontificale) est belle...2016-11-02 10:34:35René Gérard474149Mais qu'il accepte au moins le mariage des prêtres entre eux ! Problème pour générer des lignées de prêtres (on est jamais aussi bien qu'entre nous) la parthénogénèse fait appel à une gamète femelle, que dis-je une gamète de créature ! Bigre.2016-11-02 10:19:22Leslie Broughton474145Que les femmes soient cohérentes. Etant donnée la perception que l'église catholique a de la femme, est-il vraiment judicieux de vouloir pratiquer la prêtrise? Qu'elles se dirigent plutôt vers la philosophie.2016-11-02 10:14:22Michèle PLAHIERS474141Que les femmes soient cohérentes. Etant donnée la perception que l'église catholique a de la femme, est-il vraiment judicieux de vouloir pratiquer la prêtrise? Qu'elle se dirige plutôt vers la philosophie.2016-11-02 10:13:50Michèle PLAHIERS474137Et pourquoi, au juste? on aimerait quelques arguments solides et fondés....2016-11-02 10:06:18jim poncin474135http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2011/06/14/97001-20110614FILWWW00628-mariage-gay-aberration-anthropologique.phpJ'aimerais qu'un journaliste ou un intellectuel ose enfin se pencher sur les changements bénéfiques apportés par le mariage homosexuel et l'évolution de la société. CE serait la moindre des honnêtetés intellectuelles. Inconvenant2016-11-02 10:05:32Michèle PLAHIERS5684512016-11-02 09:59:262016-11-02 10:06:24KnackPas de parutionNormalArticleLe VifPar Le VifInternationalLeVif

Pape François: "La prêtrise ne sera sans doute jamais accessible aux femmes"

Selon une information de l'agence de presse Reuters, le pape François a déclaré dans son avion qu'il pensait que les femmes n'accéderaient probablement jamais à la prêtrise dans l'Église catholique.

yesCéline Bouckaert2016-11-02 09:59:00http://www.levif.be/actualite/international/pape-francois-la-pretrise-ne-sera-sans-doute-jamais-accessible-aux-femmes/article-normal-568451.htmlhttp://m.levif.be/actualite/international/pape-francois-la-pretrise-ne-sera-sans-doute-jamais-accessible-aux-femmes/article-normal-568451.htmlhttp://www.levif.be/actualite/international/http://m.levif.be/actualite/international/
Pape François: "La prêtrise ne sera sans doute jamais accessible aux femmes"

Le pape a fait cette déclaration en revenant d'un voyage en Suède. Ce n'est pas la première fois qu'il donne une conférence de presse informelle pendant un voyage en avion.

En Suède, François a plaidé en faveur d'un rapprochement entre catholiques et luthériens, et une journaliste suédoise lui a rétorqué que l'Église luthérienne de Suède était dirigée par une femme. Elle lui a demandé s'il pensait que les femmes pourraient bientôt devenir prêtres dans l'Église catholique.

"Le saint pape Jean-Paul II a eu le dernier mot limpide sur ce sujet, et c'est toujours d'application", a répondu le pape actuel. Le pape cite un document de 1994 qui confirme l'exclusion des femmes de cette fonction.

"Marie est plus importante que jamais"

La journaliste a insisté: "C'est non pour toujours? Jamais, jamais ?" "Si on lit soigneusement la déclaration de Jan Paul II, cela va dans cette direction", a répondu François.

"À de nombreux égards, les femmes réussissent mieux que les hommes. Et quand on me demande qui est plus important des apôtres ou de Marie dans la théologie autour de la Pentecôte, je réponds Marie", a ajouté le pontife.

Toujours selon Reuters, en août, François a fondé une commission destinée à étudier le rôle des femmes dans le christianisme primitif. Certains en avaient conclu que le pape est actuel était ouvert à un rôle plus important pour les femmes au sein de l'Église.

(RR)

LOW77vif-leVifLereporterhttp://www.levif.be/actualite/auteurs/le-vif-77.htmlhttp://m.levif.be/actualite/auteurs/le-vif-77.htmlFrançoisMarieÉglise catholiqueSuède
Le pape a canonisé sept personnes
Le pape a canonisé sept personnes
Le pape a canonisé sept personnes
Le pape a canonisé sept personnes
Le pape a canonisé sept personnes
Le pape a canonisé sept personnes
Le pape a canonisé sept personnes
Le pape a canonisé sept personnes
9461427Enfin un "commentaire", je dirais une réaction valable et objective : merci Robert Stainier ! Une fois de plus je constate que Le Vif, et donc ses fans, sont rabiquement anticléricaux.2016-10-18 08:48:20Marie Kozyreff461085Que de détestations envers la religion. Ignorez-vous que c'est le sentiment religieux qui distingue l'être humain de l'animal? La croyance en un (ou plusieurs) Dieu est universelle. Les religions sont nées du désir des humains de se concilier ce Dieu, dans cette vie et aussi pour après la mort. Mais les religions ne sont pas la foi, elle n'en sont qu'une expression, liée au contexte culturel. C'est pourquoi toutes les religions changent, évoluent. Sauf une, l'Islam, basé sur un livre décrété intangible, et qui la définit intégralement, jusque dans ses moindres détails et pratiques.2016-10-17 18:09:21Robert STAINIER460445Jésu est né en Palestine là ou tout les noms des gens sont Arabes , lorsque jésus est né il y avait Marie et Joseph , bien après çà il y a eu les 12 apôtres Simon ,2 André , 2 Jacques , Jean , Philippe , Barthélémy , Thomas , Mathieu, Thaddée , et Judas il faisait bon vivre lorsque les francophones aimaient la paix dans ce trou perdu les temps ont bien changés depuis , mais bon le Vatican fait son fond de commerce comme une multinationale , mais ferait mieux de penser à se moderniser et d'arrêter de ridicule bazar qui sert à rien du tout2016-10-16 21:37:07rénald lanoy460353Sept personnes ? Sans doute Di Rupo ,Onkelinx , Milquet , Nolet , Antoine , Goblet et , ah oui ,j'oubliais Herdebouw ...2016-10-16 19:14:51PHILIP COOPER460193Religion spectacle ... vu aujourd'hui sur une chaine satellite, une émission sur Jesus qui m'a définitivement FERME les yeux sur le sérieux de la machinerie qu'il a engendré .. j'y ai appris 1) qu'il y avait en fait 60 évangiles mais que l'église n'en a selectionné que ceux qui l'arrangeaient ... 2) que le couple Marie/joseph avait 6 enfants dont 4 garçons du premier mariage de Joseph qui vivaient sous le toit de Marie .. Joseph,marchand de bois, s'absentant pendant de longs mois, le péché de chair avec un de ceux-ci ne peut être que le seul justificatif raisonnable de sa grossesse ...3) que Marie Madeleine était très importante dans la vie de Jesus car elle est citée 9 fois dans les livres sacrés contre 3 fois pour sa mère... Elle devait être à coup sûr une apôtre si pas sa maitresse .. Or à l'époque,cohabiter avec une femme était impossible, seul le mariage le permettait : donc Jésus était marié ... etc etc etc2016-10-16 17:21:10Marcel Brada460179Décevant!! je le croyais beaucoup mieux et qu'on ne parleraient plus de toutes ses canonisations a la J Paul 2 , mais après tout si cela les amusent qu'ils y aillent je m'en fou, On rigole de toutes ses connasses qui guérissent a la moindre prière.2016-10-16 16:55:21bénédicte Tintinger460159Pan....boum, pan....boum, pan....boum, pan....boum, pan...boum, pan.....boum, pan.....boum, pan....boum, pan....boum: un croiseur coulé: des gens qui reproduisent des actes d'anthropophagie et de vampirisme à chacune de leurs "eucharisties", qui se livrent à l'idolâtrie devant chacune des chapelles de leurs églises devraient commencer par canonner ls églises, les cathédrales, les basiliques. On est au XXIème siècle, putain!! ....Pardon: le Saint Emilion du dîner! Le ferai plus.2016-10-16 16:37:21Jean Jacques Baut460051Comme l'on dit cela leur fait une belle jambe. Surtout au néant dont ils ne sont pas prêts de sortir. D'autre part et de leur vivant, je souhaiterais que soient canonisés, avec une belle rente à la clef, ceux qui me supportent-)2016-10-16 14:59:08Leslie Broughton459919Quel cirque ridicule !!!!2016-10-16 13:17:47rénald lanoy5625012016-10-16 12:46:302016-10-16 12:46:30BelgaPas de parutionNormalArticleLe VifPar Le VifInternationalLeVif

Le pape a canonisé sept personnes

Le pape François a canonisé dimanche sept personnes dont la Française Elisabeth de la Trinité, qui doit sa béatification au miracle touchant une enseignante de religion belge. Elle rejoindra, à l'instar des six autres personnes canonisées ce dimanche, la liste des milliers de saints reconnus au fil des siècles.

yesMarie Gathon2016-10-16 12:46:51http://www.levif.be/actualite/international/le-pape-a-canonise-sept-personnes/article-normal-562501.htmlhttp://m.levif.be/actualite/international/le-pape-a-canonise-sept-personnes/article-normal-562501.htmlhttp://www.levif.be/actualite/international/http://m.levif.be/actualite/international/
Le pape a canonisé sept personnes

Seule femme canonisée, la Française Elisabeth de la Trinité est une jeune carmélite contemplative née en 1880 et décédée à 26 ans d'une maladie. Elle entre au carmel à Dijon (centre-est de la France) à l'âge de 21 ans. Elle doit sa béatification, des oeuvres du pape Jean Paul II en 1984, au miracle dont a bénéficié une enseignante de religion belge qui a affirmé avoir été subitement guérie d'une maladie orpheline à son arrivée au carmel de Dijon.

Le Français Salomon Leclercq (1745-1792) a également été canonisé dimanche. Celui-ci devient professeur à 23 ans et prononce ses voeux à 27 ans. Il devient alors Frère Salomon. Lorsque la Révolution, anticléricale, éclate, il refuse de prêter serment en faveur de la Constitution civile du clergé. Il sera arrêté en août 1792 avec 166 prêtres et religieux "réfractaires" et enfermé dans le couvent des Carmes de Paris. Le 2 septembre, avec 188 autres ecclésiastiques prisonniers, il est massacré à l'épée. Tous ces martyrs ont été béatifiés en 1926 par le pape Pie XI.

Deux religieux italiens - Lodovico Pavoni (1784-1849) et Alfonso Maria Fusco (1839-1910) - ayant consacré leurs vies à l'éducation des jeunes indigents ou enfants abandonnés ont également été canonisés dimanche.

Très populaire dans son pays, le curé José Gabriel Brochero (1840-1914) est devenu le premier saint né et mort en Argentine. Aveugle, mort de la lèpre, "ce pasteur à l'odeur de brebis s'est fait pauvre parmi les pauvres", estime le pape argentin.

Seul laïc canonisé, le Mexicain Jose Luis Sanchez del Rio(1913-1928), martyr de la persécution anticatholique a été tué cruellement à l'âge de 14 ans, dans la guerre sanglante des "Christeros" (soulèvement de paysans catholiques contre un nouveau gouvernement anti-clérical à la fin des années 20).

Enfin, un évêque espagnol originaire de Séville devenu saint dimanche, Manuel Gonzales Garcia (1877-1940), a notamment créé la Congrégation des Missionnaires eucharistiques de Nazareth.

La "Congrégation pour la cause des saints", chargée au Vatican d'enquêter sur les futurs saints, a annoncé fin septembre un resserrement des règles de sa commission médicale, établies il y a 40 ans. Seuls trois groupes différents d'experts pourront se prononcer sur une guérison miraculeuse, alors que ce nombre était auparavant illimité. A l'avenir, les honoraires des experts-médecins seront aussi clairement chiffrés dans un souci de transparence.

LOW77vif-leVifLereporterhttp://www.levif.be/actualite/auteurs/le-vif-77.htmlhttp://m.levif.be/actualite/auteurs/le-vif-77.htmlFrançoisJean Paul IIDijonFranceArgentineSéville
Le pape François appelle à "un cessez-le-feu immédiat" en Syrie
Le pape François appelle à "un cessez-le-feu immédiat" en Syrie
Le pape François appelle à "un cessez-le-feu immédiat" en Syrie
Le pape François appelle à "un cessez-le-feu immédiat" en Syrie
Le pape François appelle à "un cessez-le-feu immédiat" en Syrie
Le pape François appelle à "un cessez-le-feu immédiat" en Syrie
Le pape François appelle à "un cessez-le-feu immédiat" en Syrie
Le pape François appelle à "un cessez-le-feu immédiat" en Syrie
4457445Moi j'appelle à l'arrêt immédiat des mensonges religieux et à sa connerie2016-10-13 13:29:52Marcel Brada456801Pourquoi ce pape qui se mêle de la politique internationale en prenant parfois des positions qui font dresser les cheveux de certains catholiques, ne va-t-il pas sur place, demander aux djihadistes de laisser les habitants partir librement, au lieu de braire comme un âne communiste ?2016-10-12 17:59:15Jean-Pierre Demol456615Le Vatican peut parfois faire avancer le "schmilblic"même si Staline en son temps demandait combien de divisions comptait cet état.Rappelons comment la Pologne s'est affranchie de la tutelle soviétique.Si François 1er peut faire quelque chose, pourquoi pas ?. Traiter et arriver à un accord avec les Russes (qui sont aussi des chrétiens) serait déjà une victoire.Et un début de solution ?.2016-10-12 14:39:47Michel Lauwers456599comment peut il se permettre de mettre son nez dans ce qui est loin de sa compétence ce Monsieur tous cela ne le regarde pas qu'il s'occupe de son état2016-10-12 14:15:25guy duchêne5610312016-10-12 11:12:212016-10-12 11:12:21AFPPas de parutionNormalArticleLe VifPar Le VifInternationalLeVif

Le pape François appelle à "un cessez-le-feu immédiat" en Syrie

Le pape François a appelé mercredi à "un cessez-le-feu immédiat" en Syrie qui dure "au moins" le temps d'évacuer les civils, et en particulier les enfants, victimes des bombardements.

yesVincent Genot2016-10-12 11:12:36http://www.levif.be/actualite/international/le-pape-francois-appelle-a-un-cessez-le-feu-immediat-en-syrie/article-normal-561031.htmlhttp://m.levif.be/actualite/international/le-pape-francois-appelle-a-un-cessez-le-feu-immediat-en-syrie/article-normal-561031.htmlhttp://www.levif.be/actualite/international/http://m.levif.be/actualite/international/
Le pape François appelle à "un cessez-le-feu immédiat" en Syrie

"C'est avec un sentiment d'urgence que je renouvelle mon appel, en implorant de toutes mes forces les responsables, afin que soit assuré un cessez-le-feu immédiat, qui soit imposé et respecté, au moins le temps nécessaire pour permettre l'évacuation des civils, en premier lieu des enfants qui sont encore piégés sous des bombardements sanglants", a-t-il déclaré.

Devant des milliers de fidèles réunis sur la place Saint-Pierre pour son audience hebdomadaire, le pontife argentin a souligné sa "proximité avec toutes les victimes du conflit inhumain en Syrie".

Des bombardements sur les quartiers rebelles d'Alep, les plus violents depuis plusieurs jours, ont tué mardi au moins 25 civils, alors que cinq écoliers ont péri dans une attaque rebelle dans le sud de la Syrie.

Sur le plan diplomatique, la communauté internationale se montre toujours incapable de s'entendre pour faire cesser le bain de sang dans les quartiers rebelles d'Alep, où vivent plus de 250.000 personnes qui sont assiégées depuis plusieurs mois.

La ville est devenue un des symboles de la guerre qui déchire la Syrie depuis mars 2011.

Des centaines de personnes, en grande majorité des civils, y ont perdu la vie dans des bombardements particulièrement violents depuis le début le 22 septembre d'une offensive de l'armée syrienne, appuyée par son allié russe.

Le 28 septembre, le pape avait affirmé d'un ton grave que les responsables de ces bombardements devraient en "rendre compte devant Dieu".

LOW77vif-leVifLereporterhttp://www.levif.be/actualite/auteurs/le-vif-77.htmlhttp://m.levif.be/actualite/auteurs/le-vif-77.htmlPapeFrançoisSyrieAlep
Le pape offre des pizzas à 1.500 sans-abri à l'occasion de la canonisation de Mère Teresa
Le pape offre des pizzas à 1.500 sans-abri à l'occasion de la canonisation de Mère Teresa
Le pape offre des pizzas à 1.500 sans-abri à l'occasion de la canonisation de Mère Teresa
Le pape offre des pizzas à 1.500 sans-abri à l'occasion de la canonisation de Mère Teresa
Le pape offre des pizzas à 1.500 sans-abri à l'occasion de la canonisation de Mère Teresa
Le pape offre des pizzas à 1.500 sans-abri à l'occasion de la canonisation de Mère Teresa
Le pape offre des pizzas à 1.500 sans-abri à l'occasion de la canonisation de Mère Teresa
Le pape offre des pizzas à 1.500 sans-abri à l'occasion de la canonisation de Mère Teresa
05467472016-09-04 12:00:122016-09-04 13:34:16BelgaPas de parutionNormalArticleLe VifPar Le VifInternationalLeVif

Le pape offre des pizzas à 1.500 sans-abri à l'occasion de la canonisation de Mère Teresa

À l'occasion de la canonisation de Mère Teresa, le pape François a invité 1.500 sans-abri et personnes dans le besoin pour le repas de midi. Ces gens venant de toute l'Italie recevront des pizzas après la messe dominicale, a indiqué Radio Vatican.

autormgimport belga2016-09-04 11:57:00http://www.levif.be/actualite/international/le-pape-offre-des-pizzas-a-1-500-sans-abri-a-l-occasion-de-la-canonisation-de-mere-teresa/article-normal-546747.htmlhttp://m.levif.be/actualite/international/le-pape-offre-des-pizzas-a-1-500-sans-abri-a-l-occasion-de-la-canonisation-de-mere-teresa/article-normal-546747.htmlhttp://www.levif.be/actualite/international/http://m.levif.be/actualite/international/
Le pape offre des pizzas à 1.500 sans-abri à l'occasion de la canonisation de Mère Teresa

Beaucoup de nécessiteux résident dans les institutions des Missionnaires de la charité, la congrégation que Mère Teresa avait fondée. Ces personnes occupaient une place de choix ce dimanche place Saint-Pierre à Rome lors de la cérémonie de canonisation. Les pizzas ont été confectionnées par des pizzaioli napolitains et seront servies par 250 religieuses et bénévoles. (Belga)

LOW77vif-leVifLereporterhttp://www.levif.be/actualite/auteurs/le-vif-77.htmlhttp://m.levif.be/actualite/auteurs/le-vif-77.htmlMère TeresaFrançoisItalieplace Saint-PierreRome
Mère Teresa canonisée par le pape François
Mère Teresa canonisée par le pape François
Mère Teresa canonisée par le pape François
Mère Teresa canonisée par le pape François
Mère Teresa canonisée par le pape François
Mère Teresa canonisée par le pape François
Mère Teresa canonisée par le pape François
Mère Teresa canonisée par le pape François
6429361Ce genre de religion prônant un ascétisme forcené ainsi que des mortifications délétères,encouragées par beaucoup de papes Jean XXIII et ses suivants sont ahurissantes.L'Opus Dei n'est pas en reste non plus,de meme que les disciples de Monseigneur Lefèvre a Econe.2016-09-05 10:47:51Daniel Colpin429119De toute façon quand on a vu l'effroyable mépris de la personne humaine et les injustices sociales absolument révoltantes dues à certaines notions propres à l'hindouïsme, que le système des castes a finalement justifié,on ne la critique pas à la légère!Bien sûr qu'elle appartenait à une génération de catholiques romains assez portés sur l'exaltation de la souffrance,néanmoins elle a rendu leur dignité humaine à tant de malheureux "ayant un mauvais,karma-vipaka "pour lesquels l'hindouïsme bien pensant n'a que mépris.Les laissant crever comme des bêtes là où ils se trouvent. J'en ai été témoin.2016-09-04 20:31:29Emile HESTA429111Tout s'accélère ! La canonisation, à l'instar de la Légion d'Honneur a la bougeotte !2016-09-04 20:06:25Georges Meurice428939Pas grave...vous aurez bientôt la religion de paix et d'amour!2016-09-04 16:58:38Emile HESTA428665Triste de voir encore une chose pareille je croyais le pape plus évolué!!! décevant !!!mais après tout je m'en fou je ne crois plus a tout cela on ma dit un jour en allant plus a l'église vous ne voyez pas non plus son évolution , et bien une évolution pareille j'aime autant ne plus y aller.2016-09-04 11:44:13bénédicte Tintinger428657Belle personne ayant oeuvré sur du réel toute sa vie ... la canonisation n'est qu'une vue de l'esprit qui n'apporte quelque chose que dans la tête des croyants2016-09-04 11:40:11Marcel Brada5467392016-09-04 11:03:332016-09-04 11:36:04BelgaPas de parutionNormalArticleLe VifPar Le VifInternationalLeVif

Mère Teresa canonisée par le pape François

Mère Teresa de Calcutta, qui a dédié sa vie aux plus déshérités, a été déclarée sainte dimanche par le pape François au commencement d'une messe de canonisation célébrée sur la place Saint-Pierre de Rome devant quelque 100.000 fidèles.

yesCéline Bouckaert2016-09-04 11:03:00http://www.levif.be/actualite/international/mere-teresa-canonisee-par-le-pape-francois/article-normal-546739.htmlhttp://m.levif.be/actualite/international/mere-teresa-canonisee-par-le-pape-francois/article-normal-546739.htmlhttp://www.levif.be/actualite/international/http://m.levif.be/actualite/international/
Mère Teresa canonisée par le pape François

"Nous déclarons la bienheureuse Teresa de Calcutta sainte et nous l'inscrivons parmi les saints, en décrétant qu'elle soit vénérée en tant que telle par toute l'Eglise", a déclaré le pape François, en prononçant en latin la formule de canonisation rituelle. Le jour de sa fête dans le calendrier catholique des saints a été fixée au 5 septembre, jour anniversaire de la mort de Mère Teresa, décédé en 1997.

A l'issue de la cérémonie, le pape offrira un déjeuner à 1.500 personnes sans ressources, dont s'occupent notamment les soeurs des Missionnaires de la Charité, la congrégation fondée par Mère Teresa. Elles ont été acheminées de toute l'Italie pour participer à la canonisation avant de s'attabler autour de pizzas napolitaines servies par 250 soeurs et 50 frères de la congrégation.

Sur la façade de la basilique Saint-Pierre, un portrait géant de Mère Teresa trônait dimanche, sous un ciel bleu et un soleil d'été.

Quelque 100.000 personnes ont reçu un sésame pour vivre cet événement sur la place Saint-Pierre remplie à craquer, accueillant sous les applaudissements l'annonce de la canonisation.

"Je porte son prénom et j'ai grandi en admirant ce qu'elle faisait pour les pauvres et les enfants", a expliqué à l'AFP Teresa Burley, enseignante américaine s'occupant à Naples d'enfants handicapés, et dont Mère Teresa a inspiré la vocation.

Pour Abraham, un Indien expatrié à Londres, "Mère Teresa pratiquait réellement le christianisme, alors qu'une majorité de chrétiens se contentent d'en parler".

Le rituel catholique de la canonisation, qui nécessite deux miracles attribués au futur saint, fait tiquer certains croyants comme Belquiz Almodovar, venue tout spécialement de New York avec un groupe d'une cinquantaine de paroissiens.

"Les miracles sont difficiles à prouver mais ils arrivent au quotidien", élude-t-elle. "Ce qui importe, c'est que mère Teresa a encouragé des milliers de personnes à être plus aimantes et plus généreuses. Elle était profondément humaine et elle a tellement donné de sa personne!".

Un Brésilien, dont le témoignage a ouvert la voie à la canonisation de Mère Teresa, a raconté vendredi devant la presse conviée au Vatican (600 journalistes sont accrédités pour la canonisation) comment il s'était, selon lui, brusquement remis de tumeurs au cerveau en 2008 grâce aux prières répétées adressées à la religieuse.

'Infatigable bienfaitrice'

La canonisation, prévue en présence d'une douzaine de chefs d'Etat, constitue un temps fort du Jubilé de la miséricorde voulu par le pape argentin.

Elle était "une infatigable bienfaitrice de l'humanité", avait lancé Jean Paul II lors de sa béatification en 2003, cérémonie qui avait alors attiré 300.000 fidèles à Rome.

Ralenti sous Benoît XVI, le dossier de canonisation a été relancé sous François, qui voit dans Mère Teresa une incarnation de son idéal d'une "Eglise pauvre pour les pauvres"... même s'il a déclaré qu'il aurait eu "peur" si cette petite femme déterminée et empreinte d'absolu avait été sa supérieure.

Une canonisation constitue la déclaration officielle qu'une personne décédée est au paradis.

Mère Teresa -née en 1910 dans une famille albanaise à Skopje et décédée le 5 septembre 1997 dans la maison-mère de sa congrégation à Calcutta- a reçu le Prix Nobel de la paix en 1979. En 1950, elle avait fondé en Inde les Missionnaires de la Charité, qui comptent aujourd'hui 5.000 religieuses consacrant leur vie aux plus pauvres et vivant dans une grande austérité.

Son actuelle supérieure générale, mère Mary Prema Pierick, a rappelé vendredi au Vatican que l'objectif de Mère Teresa n'était pas de "supprimer la misère" à Calcutta et dans le monde, mais "d'apporter de l'amour à des individus qui souffrent".

Dotée d'une notoriété mondiale, la religieuse a été parfois critiquée pour n'avoir pas usé de son influence auprès des décideurs et de ne s'être pas attaquée aux racines de la pauvreté.

Des écrits publiés après sa mort ont révélé en outre qu'elle s'est sentie rejetée par Dieu pendant la majeure partie de sa vie, allant jusqu'à douter de son existence.

AFP

LOW77vif-leVifLereporterhttp://www.levif.be/actualite/auteurs/le-vif-77.htmlhttp://m.levif.be/actualite/auteurs/le-vif-77.htmlMère TeresaFrançoisCalcuttaplace Saint-PierreRomeEglise
Après le séisme en Italie, la vie tente de s'organiser
Après le séisme en Italie, la vie tente de s'organiser
Après le séisme en Italie, la vie tente de s'organiser
Après le séisme en Italie, la vie tente de s'organiser
Après le séisme en Italie, la vie tente de s'organiser
Après le séisme en Italie, la vie tente de s'organiser
Après le séisme en Italie, la vie tente de s'organiser
Après le séisme en Italie, la vie tente de s'organiser
2423667La fin des vacances approche, et des milliers de logement bien équipés vont rester vides durant de nombreux mois. Pourquoi ne pas les utiliser comme logements provisoires pour tous ceux qui ne sont pas indispensables dans les régions sinistrées? Trop simple, peut-être...2016-08-29 10:35:33Robert STAINIER423453"La vie tente de s'organiser sous tentes apparement". Il ne faudrait pas multiplier ces fautes de style. C'est trop sérieux.2016-08-28 18:22:25André Clodong5439972016-08-28 13:07:012016-08-28 13:07:01AFPPas de parutionNormalArticleLe VifPar Le VifInternationalLeVif

Après le séisme en Italie, la vie tente de s'organiser

L'heure est désormais plus au déblaiement qu'aux secours dans les villages frappés par le séisme qui a fait au moins 291 morts dans le centre de l'Italie, où la lassitude gagne 2.500 rescapés sans abri et sans certitude pour l'avenir.

yesVirginie Moriaux2016-08-28 13:07:12http://www.levif.be/actualite/international/apres-le-seisme-en-italie-la-vie-tente-de-s-organiser/article-normal-543997.htmlhttp://m.levif.be/actualite/international/apres-le-seisme-en-italie-la-vie-tente-de-s-organiser/article-normal-543997.htmlhttp://www.levif.be/actualite/international/http://m.levif.be/actualite/international/
Après le séisme en Italie, la vie tente de s'organiser

Le pape François, qui s'était montré particulièrement bouleversé le matin du drame, a annoncé dimanche sa volonté de se rendre "dès que possible" dans les zones touchées. "J'espère venir vous trouver pour vous apporter personnellement le réconfort de la foi, la tendresse d'un père et d'un frère et le soutien de l'espérance chrétienne", a-t-il déclaré à l'attention des sinistrés.

Alors que la recherche des victimes est presque terminée, et l'espoir de retrouver des survivants quasiment évanoui, il s'agit maintenant de préparer l'évaluation des dégâts et d'organiser la vie des habitants de la région pour les prochains mois.

"J'ai besoin de volontaires ! Qui peut venir aider à résoudre des problèmes de plomberie ?", lance une coordinatrice de la protection civile à l'entrée d'un camp de tente près du village de Gusciano.

"On se prépare pour l'hiver. Vu comment ça s'est passé après d'autres séismes, on va passer l'hiver ici", déclare un rescapé à Sant'Angelo, Emidio Chiappini, qui espère voir arriver des pré-fabriqués pour affronter le gel qui va bientôt descendre sur cette région de basse montagne.

"A priori on sait qu'on est déjà là pour trois ou quatre mois. Ce n'est pas officiel, mais on est équipés pour ça", confirme Nicola, un bénévole de la protection civile.

Dans les allées de son camp de grandes tentes bleues, les visages restent sombres, malgré les efforts des secouristes pour rendre l'endroit accueillant: des jouets pour les enfants, du vin sur la table...

Les autorités italiennes ont débloqué dans l'immédiat environ 60 millions d'euros de fonds d'urgence, auxquels sont venus s'ajouter près de 10 millions d'euros de dons récoltés. L'Italie s'apprête également à faire appel au fonds de solidarité de l'Union européenne.

Rien à faire

"Je n'ai aucune perspective", explique Massimo, un autre rescapé. "Dans l'ensemble, ça va. Seulement on ne fait rien toute la journée ici. J'avais l'habitude de travailler presque 18 heures par jour, et maintenant, on n'a rien à faire".

Emidio Chiappini travaillait pour sa part dans une supérette qui a résisté au séisme mais risque de ne pas voir revenir sa clientèle.

Le chef du gouvernement Matteo Renzi a répété samedi, à l'occasion de funérailles solennelles de 35 des victimes, que le gouvernement ferait tout pour aider les sinistrés.

Atemio Scienzo, un artisan rescapé, n'en attend pas moins: "Après l'urgence, vient la phase de restructuration. Et c'est là que c'est important. Il faut que cela aille vite et que les fonds arrivent. Si la moitié se perd en route, comme c'est souvent le cas, il y aura un problème".

Selon les médias italiens, le gouvernement va nommer cette semaine un commissaire doté de larges pouvoirs afin de prendre rapidement les décisions opérationnelles pour la reconstruction. Il devrait s'agir de Vasco Errani, ancien président de la région Emilie-Romagne elle-même touchée par un violent séisme en 2012.

Dans le même temps, des enquêtes ont été lancées pour comprendre pourquoi le séisme a causé autant de morts et de destructions, alors que des normes antisismiques dans cette zone clairement à risque sont en place depuis plus de 45 ans.

"Dans un premier temps, les experts devront nous dire et nous expliquer comment les édifices ont été construits et pourquoi ils se sont écroulés. Après nous chercherons les responsabilités derrière ces décombres", a déclaré le procureur de Rieti, Giuseppe Saieva au quotidien la Stampa.

A Amatrice, l'école pourtant rénovée à grands frais en 2012, l'hôpital, la caserne ou encore le théâtre n'ont pas tenu le choc et les enquêtes pour "désastre et homicides involontaires" pourraient déboucher sur des procès.

Selon les médias, les propriétaires ayant fait des travaux sans autorisation, les entreprises ayant réalisé ces travaux ou encore les fonctionnaires ayant délivré les certificats de conformité pourraient ainsi être traduits en justice.

Mais les experts ne pourront pas vraiment commencer leur travail avant que la terre se calme: depuis mercredi, plus de 1.800 répliques ont été enregistrées, provoquant régulièrement de nouvelles fissures et de nouveaux éboulements.

LOW77vif-leVifLereporterhttp://www.levif.be/actualite/auteurs/le-vif-77.htmlhttp://m.levif.be/actualite/auteurs/le-vif-77.htmlFrançoisEmidio ChiappiniNicolaMassimoItalieRieti
Pour le pape François, le nombre de victimes civiles à Alep est "inacceptable"
Pour le pape François, le nombre de victimes civiles à Alep est "inacceptable"
Pour le pape François, le nombre de victimes civiles à Alep est "inacceptable"
Pour le pape François, le nombre de victimes civiles à Alep est "inacceptable"
Pour le pape François, le nombre de victimes civiles à Alep est "inacceptable"
Pour le pape François, le nombre de victimes civiles à Alep est "inacceptable"
Pour le pape François, le nombre de victimes civiles à Alep est "inacceptable"
Pour le pape François, le nombre de victimes civiles à Alep est "inacceptable"
14411001Vous me faites bien rire (si c'était encore le moment) vous les "pacifistes de salle a manger" lorsque vous faites telle ou telle proposition pour arranger les choses. On ne discute pas avec un chien enragé. On lui tire dessus. Si nos alliés russes n'avaient pas perdu des centaines de milliers d'hommes a Stalingrad, les alliés n'auraient jamais pu débarquer ni en Sicile, ni en Normandie, ni a la Côte d'Azur ! nous serions aujourd'hui dans une Dictature nazie !!! On ne fait pas d'omelette sans casser les oeufs !2016-08-08 15:56:58claudy DELFOSSE410883Ses prédécesseurs étaient loin d'être dénonciateurs lors de l'exécution de la Soah et de l'éradication des Roms etc.. en 1940. Essai de cette église pour rallier le politiquement correct? Religion aussi pourrie que l'islam!2016-08-08 13:20:51Alain Bertieaux410863"le prix de la fermeture des coeurs et du manque de volonté de paix des puissants". Le pape jésuite en a de bonnes. Négocie-t-on avec un chien enragé? La seule façon qu'ont les "puissants" de réparer leurs erreurs est de bombarder. Les Etats unis ont bombardé Hiroshima et Nagasaki, les Anglais ont bombardé (sans nécessité) Dresde, etc. L'Eglise est-elle si pure?2016-08-08 13:04:19Paul Rasmont410809Michel Graff. Le pape François à beau " bêler ", cela ne changera rien ! Daech se sert du peuple comme bouclier. Que le pape aille chez Daech, ils lui couperont les roustons. Dommage, il y a malheureusement des dégâts collatéraux.2016-08-08 12:07:24michel graff410719@ Léon-Pierre DAVID. comme beaucoup vous diabolisez les Musulmans. Pour ne prendre en considération les deux derniers millénaires, nombre de pays "civilisés" de grande taille ont eu des compulsions à vouloir s'étendre en conquérant manu militari (crimes contre l'humanité en prime) d'autres contrées. Cela n'a donc pas été le seul fait des peuples musulmans ! La nature de vos propos réducteurs constituent le terreau fertile du racisme !2016-08-08 10:53:04Baudouin Labrique410589Il ne faut pas tout mélanger, islam,musulmans,ottomans,les conquêtes guerrières politiques,les religions etc...2016-08-08 06:41:58Daniel Roelandt410547L'islam a toujours été depuis sa création, une menace pour le monde entier. Avant les croisades, les musulmans avaient envahi et pillé les pays chrétiens du Proche-Orient, d'Afrique et même d'Europe : Irak en 636, Syrie 637, Palestine 638, Egypte 641, Tunisie, Algérie et Maroc de 670 à 705, Espagne 711. La France est envahie jusqu'à Poitiers où, en 732, les Sarrazins ont été arrêtés. L'Italie est attaquée à partir de 828 avec, en 846, siège de Rome et pillage du Vatican. En 1009, à Jérusalem, destruction de l'église du Saint Sépulcre et de 30.000 églises chrétiennes en Egypte et en Israël. S'en est suivi la conquête sanglante de l'Asie mineure et de Constantinople en 1453. Les musulmans sont montés jusqu'à Vienne qu'ils ont assiégée 2 fois en 1529 et en 1683... Leur but, proclamé dans le coran, est la conquête du monde et sa soumission de gré ou de force... Quand le pape François va-t-il réaliser cela ?2016-08-08 00:04:33Léon-Pierre DAVID410475Baudouin Labrique, je crains que votre idée de conférence réunissant toutes les parties en cause dans les conflits syriens ne soit qu'un voeux pieux. Plusieurs parties posent des préalables à toute négociation ou excluent d'office telle ou telle composante de la société syrienne. Vous avez fait un gros travail de documentation pour votre article sur votre blog, mais quelques aspects du conflit, trop peu médiatisés, mériteraient de s'y trouver. https://www.youtube.com/watch?v=QztgjFSPwfA ça c'est la question du gazoduc, jamais évoquée par les dirigeants occidentaux mais certainement au coeur de leurs préoccupations. https://www.youtube.com/watch?v=hxpvMpKAeUw certains aspects sociologiques examinés par des spécialistes (des vrais, pas des journalistes). Bien à vous.2016-08-07 21:40:58Bernard Bachelart410433Il est infaillible non?2016-08-07 20:39:09alain d'haene410381étrangement, ce pape ne semble ému que par les victimes musulmanes alors que les chrétiens sont massacrés dans ces pays de sauvages2016-08-07 19:07:22georges renard410347erratum : solution planétaire2016-08-07 18:11:15Baudouin Labrique410283Qu'un chef d'État comme le Pape s'élève contre les massacres de civils est un bon début mais cela ne sera efficace que (comme déjà proposé), si les États prennent le relais en organisant d'urgence une conférence internationale pour arriver ensuite à mettre tous les acteurs (émissaires de l'E.I compris) autour de la table et rechercher une solution plantaire qui conduit à une paix durable. Plus on attend et plus les espoirs de paix s'amenuisent ! La réponse de la guerre à la guerre n'a a jamais conduit à la paix... et la va-t-en-guerre sont confortablement installés et en toute sécurité, envoyant d'autres au casse-pipe et en ayant tué jusqu'à présent plus de 4 millions de Musulmans en presque totalité des civils sans parler des autres (depuis 1991 sous l'impulsion de Bush) ! (Mon analyse : http://www.retrouversonnord.be/attentats_Paris.htm)2016-08-07 16:51:00Baudouin Labrique410267Sa Sainteté n'a-t-elle rien à dire sur les victimes des violences au Yémen, au Soudan et à bien d'autres endroits? Il y aurait-il des coups de crosse épiscopale politiquement corrects et d'autres politiquement incorrects?2016-08-07 16:27:32Bernard Bachelart410199Ben oui ! Fait plus calme au Vatican .....2016-08-07 14:24:40guy liguili5341572016-08-07 13:45:022016-08-07 13:45:03BelgaPas de parutionNormalArticleLe VifPar Le VifInternationalLeVif

Pour le pape François, le nombre de victimes civiles à Alep est "inacceptable"

Le pape François a dénoncé dimanche sur la place Saint-Pierre de Rome le nombre "inacceptable" de victimes civiles, et en particulier les enfants, dans les affrontements en cours à Alep, dans le nord de la Syrie.

yesCéline Bouckaert2016-08-07 13:46:19http://www.levif.be/actualite/international/pour-le-pape-francois-le-nombre-de-victimes-civiles-a-alep-est-inacceptable/article-normal-534157.htmlhttp://m.levif.be/actualite/international/pour-le-pape-francois-le-nombre-de-victimes-civiles-a-alep-est-inacceptable/article-normal-534157.htmlhttp://www.levif.be/actualite/international/http://m.levif.be/actualite/international/
Pour le pape François, le nombre de victimes civiles à Alep est "inacceptable"

"Malheureusement nous arrivent de Syrie des nouvelles de victimes civiles de la guerre, en particulier à Alep. Il est inacceptable qu'autant de personnes sans défense - et tant d'enfants - aient à payer le prix de ce conflit", a déclaré Jorge Bergoglio devant des milliers de fidèles réunis pour l'angélus.

Ces civils paient "le prix de la fermeture des coeurs et du manque de volonté de paix des puissants", a encore dénoncé le pape, en invitant les fidèles à un moment de recueillement silencieux pour leurs "frères et soeurs" de Syrie.

Alep (nord), deuxième plus grande ville de Syrie et enjeu majeur du conflit, est en proie à de violents affrontements entre les rebelles et les forces pro-régime. Selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), au moins 130 civils ont été tués depuis l'offensive lancée par une alliance de groupes rebelles, islamistes et djihadistes, le 31 juillet sur le sud d'Alep pour briser le siège imposé par les forces du président Bachar al-Assad.

Belga

LOW77vif-leVifLereporterhttp://www.levif.be/actualite/auteurs/le-vif-77.htmlhttp://m.levif.be/actualite/auteurs/le-vif-77.htmlJorge BergoglioBachar al-AssadFrançoisAlepSyriepapeGuerre en Syrie
Le pape étudie le rôle des femmes diacres
Le pape étudie le rôle des femmes diacres
Le pape étudie le rôle des femmes diacres
Le pape étudie le rôle des femmes diacres
Le pape étudie le rôle des femmes diacres
Le pape étudie le rôle des femmes diacres
Le pape étudie le rôle des femmes diacres
Le pape étudie le rôle des femmes diacres
5407687S'inspirer de la société d'il y a 2000 ans est une idée complètement saugrenue. La sociologie de cette époque est totalement incomparable.2016-08-02 23:22:42Maxime Tyrant407675Mais que ferait le prêtre de notre paroisse s'il n'était pas aidé et assisté par des dizaines de dames profondément croyantes et engagées. Ceci étant à multiplier par les centaines de paroisses de Belgique ! L'Eglise ne serait-elle pas capable d'organiser par nation, un simple referendum sur la nécessité d'une telle démarche historique ? Qu'aurait été le Christianisme s'il n'avait pas été soutenu dès la mort de Jésus par les saintes femmes protégeant de faibles apôtres fuyant Jérusalem ?2016-08-02 22:41:32francis GODFROID407437Comment a notre époque ont peu croire a de telle chose pour moi les religions ne sont que des sectes qui peuvent rapporter gros et mener les peuples toute les guerre se base sur la religion2016-08-02 16:58:16ANDRE VAN WERTE407335Le fait que pour envisager d'ouvrir un débat moderne sur le rôle des femmes l'Eglise catholique soit contrainte d'effectuer une "analyse historique" sur une période remontant déjà à plus ou moins 2000 ans en dit long sur la sclérose de cette église ! A l'instar de l'islam qui continue à s'entredévorer entre chiites et sunnites pour une querelle née au 7iè siècle de notre ère, sans être capable de la dépasser, l'Eglise catholique reste effroyablement enracinée dans un passé révolu dont elle semble incapable de s'affranchir pour entrer dans la modernité. Non, décidément, les religions n'apportent pas de solution ...2016-08-02 14:40:10Eric Bauwens407333Une "démarche potentiellement historique". Mais qu'en termes choisis ces choses-là sont dites ! Traduction terre à terre destinée aux naïfs : c'est un enterrement de première classe !2016-08-02 14:33:05Eric Bauwens5319612016-08-02 14:10:282016-08-02 14:14:13AFPPas de parutionNormalArticleLe VifPar Le VifInternationalLeVif

Le pape étudie le rôle des femmes diacres

Le pape François a nommé mardi une commission d'étude sur le rôle des femmes diacres au début du christianisme, dans une démarche d'ouverture potentiellement historique sur la place des femmes dans l'Eglise catholique.

yesMuriel Lefevre2016-08-02 14:13:00http://www.levif.be/actualite/international/le-pape-etudie-le-role-des-femmes-diacres/article-normal-531961.htmlhttp://m.levif.be/actualite/international/le-pape-etudie-le-role-des-femmes-diacres/article-normal-531961.htmlhttp://www.levif.be/actualite/international/http://m.levif.be/actualite/international/
Le pape étudie le rôle des femmes diacres

Les diacres catholiques sont des hommes ordonnés pour prononcer le sermon à la messe, célébrer baptêmes, mariages et funérailles, mais qui ne peuvent pas dire la messe: il faut un prêtre pour l'eucharistie, de même que pour la confession.

La commission, composée de 13 membres dont six femmes, est chargée selon le Vatican d'examiner le rôle des femmes qui ont occupé ces fonctions aux "premiers temps de l'Eglise", même si certains en attendent aussi des recommandations sur la manière de donner plus de responsabilités aux femmes aujourd'hui.

Interrogé le 12 mai sur le diaconat des femmes lors d'une rencontre avec des supérieures générales de congrégations de religieuses, le pontife argentin s'était déclaré favorable à l'institution d'une commission d'étude.

La petite phrase avait fait vivement réagir dans l'Eglise, où l'accès des femmes aux responsabilités reste un sujet explosif.

"Je pense qu'il va y avoir maintenant un débat féroce. Sur ce sujet, l'Eglise est divisée en deux", avait prévenu le cardinal Walter Kasper, un théologien allemand, proche du pape.

Mais dans l'avion qui le ramenait d'Arménie fin juin, le pape avait cherché à apaiser les esprits en assurant que les médias avaient déformé sa pensée en évoquant un possible accès des femmes au diaconat sous sa forme actuelle.

Ce n'est "pas la vérité", avait-il insisté.

"Après une prière intense et une mûre réflexion, sa Sainteté a décidé d'instituer la commission d'étude sur le diaconat des femmes", a annoncé mardi le Vatican dans un communiqué avant de publier la liste des membres.

- 'Un bon signe' -

Présidée par Mgr Luis Francisco Ladaria Ferrer, jésuite espagnol secrétaire de la Congrégation pour la doctrine de la foi, elle réunit des prêtres, des religieuses et des expertes universitaires. La plupart sont européens ou américains, mais la commission compte aussi un prêtre rwandais.

"C'est une très bonne commission, très équilibrée, avec des profils divers, des femmes très préparées et d'inclinations différentes, autant progressistes que conservatrices", a salué à l'AFP l'historienne Lucetta Scaraffia.

Sans s'avancer sur la possibilité que les travaux débouchent sur une ouverture du diaconat aux femmes, cette spécialiste des femmes dans l'Eglise a estimé que la création de cette commission, de manière si rapide, était déjà "un bon signe, encourageant".

Le diaconat est longtemps resté une étape vers la prêtrise, mais le concile Vatican II (1962-1965) a rétabli le diaconat permanent, accessible à des hommes mariés, qui pallient souvent le manque de prêtres ou les assistent.

En 2014, selon les dernières statistiques disponibles, l'Eglise comptait 44.500 diacres permanents (pour 415.000 prêtres), 33% de plus qu'en 2005, essentiellement en Amérique du Nord et en Europe.

De nombreux travaux historiques ont révélé que des femmes avaient pu être diacres dans les premiers siècles du christianisme. Mais il semble que leur rôle s'apparentait alors à celui que tiennent actuellement les religieuses dans les paroisses.

Le pape François a plusieurs fois évoqué sa volonté de remédier à l'inégalité entre hommes et femmes dans l'exercice des responsabilités au sein de l'Eglise, tout en réaffirmant l'opposition de l'institution à l'ordination de femmes prêtres.

Il a cherché à encourager l'influence théologique des femmes et a répété qu'une femme pourrait un jour prochain diriger un dicastère (ministère) de la Curie.

"Les femmes sont comme les fraises dans un gâteau, il en faut toujours plus", plaisantait-il ainsi devant des théologiens en décembre 2014.

Entre les 700.000 religieuses et l'armée des laïques, les femmes sont largement majoritaires parmi les personnes oeuvrant au quotidien de la vie des paroisses, mais restent subordonnées à un membre masculin du clergé.

LOW77vif-leVifLereporterhttp://www.levif.be/actualite/auteurs/le-vif-77.htmlhttp://m.levif.be/actualite/auteurs/le-vif-77.htmlFrançoisWalter KasperVatican IIArménieAmérique du NordEurope
Les JMJ, agence matrimoniale pour jeunes catholiques
Les JMJ, agence matrimoniale pour jeunes catholiques
Les JMJ, agence matrimoniale pour jeunes catholiques
Les JMJ, agence matrimoniale pour jeunes catholiques
Les JMJ, agence matrimoniale pour jeunes catholiques
Les JMJ, agence matrimoniale pour jeunes catholiques
Les JMJ, agence matrimoniale pour jeunes catholiques
Les JMJ, agence matrimoniale pour jeunes catholiques
6409599Titre inutilement et désagréablement racoleur...!2016-08-06 00:07:37Paul André Lefebvre406929Lol, il y avait sans doute des "Gabriel" dans l'assemblée ! Si les organisateurs n'ont pas distribuer des préservatifs (avec mode d'emploi dans toutes les "langues"), l'Evangile va s'enrichir de nombreux dogmes "d'immaculée conception" ! !2016-08-01 18:00:17william manoff406919Brada: mais on ne peut mettre toutes ces religions sur pied d'égalité. Elles ont toutes du sang sur les mains, mais leur apport civilisationnel varie grandement... Un prêtre n'est pas un imam (qui est par essence n'importe qui se posant en prédicateur).2016-08-01 17:50:11alex delalibre406725Pourquoi pas agence matrimoniale pour ces jeunes catholiques ? Ce n'est peut-être pas plus mal que les sites de rencontres sur internet et que toutes les escroqueries à l'amour que l'on trouve sur internet, ainsi que les dérives par des prédateurs sexuels qui recherchent des proies chez les jeunes filles naïves...2016-08-01 14:06:35Jacques Chantraine406615oupss (suite) ... l'enfer,le paradis et ses 72 vierges nymphomanes sont donc là quelque part ... personne ne peut le prouver puisque personne ne l'a vu mais peu importe, les religieux eux le voient!! ... un vrai monstre du Lochness autrement dit2016-08-01 11:47:09Marcel Brada406607A quoi sert-il d'envoyer des fusées dans l'espace, de scruter le ciel à des millions de Kms au dessus de notre tête, s'il suffit de quelques prêtres et Imams pour vous convaincre que ce que l'on devrait voir n'est pas visible? ... le paradis,2016-08-01 11:42:43Marcel Brada5314152016-08-01 11:12:332016-08-01 11:12:33AFPPas de parutionNormalArticleLe VifPar Le VifInternationalLeVif

Les JMJ, agence matrimoniale pour jeunes catholiques

Les JMJ, une occasion de lier des amitiés fortes. Et plus, si affinités.

yesMuriel Lefevre2016-08-01 11:12:40http://www.levif.be/actualite/international/les-jmj-agence-matrimoniale-pour-jeunes-catholiques/article-normal-531415.htmlhttp://m.levif.be/actualite/international/les-jmj-agence-matrimoniale-pour-jeunes-catholiques/article-normal-531415.htmlhttp://www.levif.be/actualite/international/http://m.levif.be/actualite/international/
Les JMJ, agence matrimoniale pour jeunes catholiques

"Les JMJ, c'est un peu comme une agence matrimoniale", lâche Sophie Jubin, 20 ans. Venue à Cracovie pour les Journées Mondiales de la Jeunesse avec son petit ami Jérémie, Sophie a déjà trouvé l'amour. Elle peut maintenant s'amuser à observer les tribulations amoureuses de ses camarades. "Dans notre groupe, il y a cinquante garçons pour cent cinquante filles. Clairement, les filles sont déçues", raconte la jeune Suisse de Fribourg.

Ensemble depuis deux ans et demi, le couple vit ses premières JMJ à deux. Samedi soir, ils ont participé à la grande veillée organisée à Brzegi, à quelques kilomètres de Cracovie. Catégoriques, ils assurent que cela leur "permet de se retrouver, en plongeant à deux dans une vie de prière".

Des émotions dupliquées, mais aussi un certain enseignement de l'amour à appliquer dans la vie quotidienne, c'est ce que retiennent les deux jeunes de leur présence aux JMJ. "On sait que si on ne se base pas sur notre foi, ce sera plus compliqué de faire durer notre relation", ajoute Sophie, faisant allusion au nombre croissant de divorces aujourd'hui.

La chasteté

Ces jeunes croyants ne se retrouvent pas dans certains comportements de la société contemporaine : "Par exemple, sur la chasteté, nos amis non-cathos ne comprennent pas. Ici, ça fait plaisir d'être avec des gens qui nous comprennent", explique la jeune fille, recueillant l'approbation de son petit ami de 22 ans.

Les JMJ, une occasion de lier des amitiés fortes. Et plus, si affinités. Allongés sur l'herbe l'un contre l'autre, au beau milieu des tentes colorées des pèlerins, Aleksandra et Ignacio sont "presque en couple". La Polonaise et le Madrilène n'étaient pas venus trouver l'amour, mais "le destin fait bien les choses", sourit Aleksandra, originaire de Varsovie. Malgré la distance, tous deux ont prévu de se revoir après les JMJ. Aleksandra a déjà reçu son invitation pour Madrid.

Cupidon s'est également invité dans l'agenda de François, qui a rassuré les jeunes lors de son apparition à la fenêtre papale du palais de l'archevêché mercredi : "Dans un mariage, parfois les assiettes volent, mais ne soyez pas effrayés par ces scènes. N'allez jamais vous coucher sans avoir fait la paix, car une +guerre froide+ le lendemain peut s'avérer très périlleuse".

"Demandez toujours à votre épouse ou votre époux son avis, et n'imposez jamais le vôtre", a conseillé le souverain pontife.

LOW77vif-leVifLereporterhttp://www.levif.be/actualite/auteurs/le-vif-77.htmlhttp://m.levif.be/actualite/auteurs/le-vif-77.htmlSophie JubinAleksandraIgnacioFrançoisCracovieVarsovie
Le pape François refuse d'associer islam et terrorisme
Le pape François refuse d'associer islam et terrorisme
Le pape François refuse d'associer islam et terrorisme
Le pape François refuse d'associer islam et terrorisme
Le pape François refuse d'associer islam et terrorisme
Le pape François refuse d'associer islam et terrorisme
Le pape François refuse d'associer islam et terrorisme
Le pape François refuse d'associer islam et terrorisme
7406809Le pape jésuite n'honore pas sa fonction. Oser dire que l'Islam n'est pas synonyme de violence alors que le coran contient 518 versets insultant les mécréants et 370 versets décrivant les supplices à réserver à ces mêmes mécréants. Benoit XVI avait mieux parlé à Ratisbonne. Espérons que la Pologne et quelques autres pays créeront un réduit imperméable à l'islam, pour une reconquête à venir.2016-08-01 16:01:16Paul Rasmont406689Qu'on lui rive la gliture , il commence vraiment à bourjoufler !2016-08-01 13:35:19Leslie Broughton406605Quand le Pape fait de la "politique" plutôt que de la "religion" !! Çà s ' appelle de l ' hypocrisie , car je ne le crois pas "naïf" !!2016-08-01 11:40:07Vladimir Scharapow406505Des musulmans massacrent à tour de bras des chrétiens et des laïcs sur leurs terres et ce représentant du Dieu tout puissant qui "voit tout", ne le voit pas? ... Je pensais les religieux catholiques plus intelligents que les Imams musulmans mais force est de constater qu'ils sont tout aussi cons2016-08-01 09:50:58Marcel Brada406489Pour rappel:son prédécesseur pensait et parlait bien autrement à ce sujet!Voilà maintenant un pape politiquement correct,on aura tout vu!Non seulement il mélange les genres mais ne semble pas bien connaître le coran,faudra lui en faire lire un,il y a assez de gens instruits dans son entourage pour le faire.Qu'il aille demander aux frères et soeurs d'Orient ce qu'ils en pensent,qu'il aille se renseigner au patriarcat oecuménique de Constantinople(Istanbul).La trahison des clercs,une fois de plus,pauvre chrétienté,trahie par un de ses plus hauts responsables!!2016-08-01 09:31:28Emile HESTA406479Mon respect au pape. Mais mettre sur le même plan des violences criminelles individuelles ("...quelqu'un qui tue sa petite amie, un autre qui tue sa belle-mère...") aussi condamnables soient-elles, et une violence politico-religieuse internationale interne à un projet de société déjà mis en oeuvre sur de vastes territoires, c'est un peu bêbête.2016-08-01 09:05:51étienne bodson406473C'est son opinion et il est utile que la presse nous en fasse part. Par contre, le dernier paragraphe narrant pour la xème fois la présence de quelques dizaines de musulmans à des messes dominicales, cela tourne à de la propagande systématique, très certainement contre-productive pour les aficionados du plus qu'improbable "vivre ensemble". Bientôt, ils vont nous le glisser avec la météo ou les résultats du Standard.2016-08-01 08:49:45Pierre catrice5312892016-08-01 06:37:102016-08-01 06:37:10AFPPas de parutionNormalArticleLe VifPar Le VifInternationalLeVif

Le pape François refuse d'associer islam et terrorisme

Le pape François a refusé dimanche tout amalgame entre islam et terrorisme, expliquant que les catholiques pouvaient être aussi violents que les musulmans et déclarant que l'Europe était en train de pousser une partie de sa jeunesse vers le terrorisme.

yesMuriel Lefevre2016-08-01 06:37:19http://www.levif.be/actualite/international/le-pape-francois-refuse-d-associer-islam-et-terrorisme/article-normal-531289.htmlhttp://m.levif.be/actualite/international/le-pape-francois-refuse-d-associer-islam-et-terrorisme/article-normal-531289.htmlhttp://www.levif.be/actualite/international/http://m.levif.be/actualite/international/
Le pape François refuse d'associer islam et terrorisme

"Il n'est pas vrai et il n'est pas exact (de dire) que l'islam c'est le terrorisme", a déclaré le souverain pontife. Il était interrogé, après le récent assassinat d'un prêtre en France par deux jihadistes, sur son choix de ne jamais mentionner l'islam lorsqu'il condamne ce type d'attentats.

"Je ne pense pas qu'il soit juste d'associer islam et violences", a dit le pape.

"Tous les jours quand j'ouvre les journaux, je vois des violences en Italie, quelqu'un qui tue sa petite amie, un autre qui tue sa belle-mère, et ce sont des catholiques baptisés", a déclaré François, qui s'exprimait au cours d'une conférence de presse dans l'avion qui le ramenait de Pologne.

"Si je dois parler de violences islamiques, je dois aussi parler de violences chrétiennes. Dans presque toutes les religions, il y a toujours un petit groupe de fondamentalistes. Nous en avons nous aussi", a-t-il insisté.

Comme dans plusieurs interventions au cours de son voyage de cinq jours en Pologne à l'occasion des Journées mondiales de la jeunesse (JMJ), le pape François a assuré que la religion n'était pas le vrai moteur des violences.

"On peut tuer avec la langue aussi bien qu'avec un couteau", a-t-il lancé, se référant apparemment à la montée des partis populistes qui attisent le racisme et la xénophobie.

Le terrorisme "prospère quand le dieu de l'argent est placé en premier" et "quand il n'y a pas d'autre option", a dit le pape.

"Combien parmi nos jeunes Européens avons-nous abandonnés sans idéal, sans travail ? Alors ils se tournent vers les drogues, vers l'alcool, et vont là-bas s'engager avec les groupes fondamentalistes", a-t-il estimé.

Refusant que l'islam soit associé aux violences, des représentants musulmans de France mais également d'Italie se sont rendus à la messe dans des églises dimanche matin, en signe de solidarité et de fraternité.

LOW77vif-leVifLereporterhttp://www.levif.be/actualite/auteurs/le-vif-77.htmlhttp://m.levif.be/actualite/auteurs/le-vif-77.htmlFrançoisEuropeFranceItaliePologne
François aux JMJ: "Que la prière soit votre 'chat' et l'Evangile votre 'navigateur'"
François aux JMJ: "Que la prière soit votre 'chat' et l'Evangile votre 'navigateur'"
François aux JMJ: "Que la prière soit votre 'chat' et l'Evangile votre 'navigateur'"
François aux JMJ: "Que la prière soit votre 'chat' et l'Evangile votre 'navigateur'"
François aux JMJ: "Que la prière soit votre 'chat' et l'Evangile votre 'navigateur'"
François aux JMJ: "Que la prière soit votre 'chat' et l'Evangile votre 'navigateur'"
François aux JMJ: "Que la prière soit votre 'chat' et l'Evangile votre 'navigateur'"
1406185Ai-je agréablement rêvé ? Il me semble avoir vu dans le documentaire de Euro-news, sur la grand messe des catholiques à Cracovie ce matin, un drapeau israélien avec l'étoile de David, flotter parmi les autres drapeaux ? Etant judéo-chrétienne cela parait bon signe surtout avec la presse française au bord du ridicule avec ses titres et propos antisémites2016-07-31 17:02:19michèle rouffart5310612016-07-31 10:06:292016-07-31 12:02:51AFPPas de parutionNormalArticleLe VifPar Le VifInternationalLeVif

François aux JMJ: "Que la prière soit votre 'chat' et l'Evangile votre 'navigateur'"

Le pape François a demandé dimanche aux jeunes du monde entier que la prière soit leur "chat" et l'Evangile leur "navigateur" dans la vie, lors d'une messe célébrée en Pologne où les organisateurs annonçaient au moins 2,5 millions de participants.

yesAnthony Planus2016-07-31 10:06:00http://www.levif.be/actualite/international/francois-aux-jmj-que-la-priere-soit-votre-chat-et-l-evangile-votre-navigateur/article-normal-531061.htmlhttp://m.levif.be/actualite/international/francois-aux-jmj-que-la-priere-soit-votre-chat-et-l-evangile-votre-navigateur/article-normal-531061.htmlhttp://www.levif.be/actualite/international/http://m.levif.be/actualite/international/
François aux JMJ: "Que la prière soit votre 'chat' et l'Evangile votre 'navigateur'"

"Pour l'instant, on estime la participation entre 2,5 et 3 millions", a déclaré à l'AFP Anna Chmura, porte-parole du Comité d'organisation. Le chiffre de 2,5 millions, confirmé par le ministère polonais de la Défense, dépassait nettement les estimations officieuses des services de sécurité qui ont situé la participation autour de 1,5 million.

Le souverain pontife a utilisé le langage de l'informatique dans son homélie pour la messe finale des Journées Mondiales de la Jeunesse célébrée à Brzegi, près de Cracovie.

La mémoire de Dieu, a-t-il dit, "n'est pas un disque dur qui enregistre toutes nos données, mais un coeur tendre de compassion qui se réjouit d'effacer définitivement toutes nos traces de mal".

En prêchant l'espérance, il a demandé aux jeunes de rejeter "la tristesse", un "virus qui infecte et bloque tout, qui ferme toute porte, qui empêche de relancer la vie, de recommencer".

Maquillage de l'âme

Dans la même veine, il a eu recours au langage informatique pour demander aux fidèles de rejeter "des liturgies mondaines du paraître et du maquillage de l'âme pour paraître meilleurs".

"Au contraire, installez bien la connexion la plus stable, celle d'un coeur qui voit et transmet le bien sans se lasser".

Dieu espère que "parmi tous les contacts et les chats de chaque jour il y ait à la première place le fil d'or de la prière" et désire que "son Evangile devienne tien et qu'il soit ton +navigateur+ sur les routes de la vie", a-t-il conclu.

La veille, le pape avait présidé au même endroit un presque aussi grand rassemblement des participants aux Journées Mondiales de la Jeunesse, suivi d'un concert.

Après avoir entendu trois témoignages de jeunes à qui la foi a donné des forces face à leurs problèmes - une Polonaise mondaine, un chrétien syrien d'Alep, et un ex-drogué paraguayen - François les a mis en garde contre le risque de confondre "le divan et le bonheur". Autrement dit, de se contenter d'un confort personnel douillet sans se préoccuper des autres pour se retrouver "étourdis et abrutis tandis que d'autres -peut-être plus éveillés, mais pas les meilleurs- décident de l'avenir pour nous".

Le premier pape latino-américain risquait un accueil tiède dans la patrie de son prédécesseur charismatique Jean Paul II, mais il a rapidement conquis les foules venues à sa rencontre.

Divan et jeux vidéo

Ses discours et homélies n'étaient pas faits pour dire que tout va bien dans le meilleur des mondes, d'autant que le début de sa visite a été terni par l'assassinat d'un prêtre en France dans une église par deux jihadistes.

Encore dans l'avion, il a affirmé que le monde était "en guerre", puis, après avoir visité Auschwitz, il a averti que "la cruauté ne s'était pas arrêtée" à ce camp de la mort créé par les nazis allemands en Pologne occupée.

Il a aussi abordé à plusieurs reprises la question des réfugiés, appelant à accueillir "ceux qui fuient la guerre et la faim", alors que le gouvernement conservateur polonais est réticent à accepter l'arrivée de migrants, invoquant des raisons de sécurité.

Les jeunes ont été sommés de ne pas se considérer "comme des retraités à 23, 24 ou 25 ans", et à "ne pas confondre le bonheur avec un divan" et se laisser "étourdir et abrutir" par un confort douillet et les jeux vidéo.

C'est aux jeunes, a-t-il dit, qu'appartient d'enseigner aux adultes "à vivre ensemble dans la diversité, dans le dialogue, en partageant la multicultiralité non pas comme une menace mais comme une opportunité".

L'un des moments les plus marquants de sa visite de cinq jours en Pologne restera sa visite à Auschwitz, où il a rencontré un groupe de rescapés. Auparavant, solitaire et recueilli, il a prié en silence, avant d'inscrire sa réaction à l'horreur de l'Holocauste dans le livre d'or: "Seigneur, aie pitié de ton peuple, Seigneur pardon pour tant de cruauté".

LOW77vif-leVifLereporterhttp://www.levif.be/actualite/auteurs/le-vif-77.htmlhttp://m.levif.be/actualite/auteurs/le-vif-77.htmlFrançoisPologneCracovieFranceAuschwitz
Pologne: l'Eglise des "tradis"
Pologne: l'Eglise des "tradis"
Pologne: l'Eglise des "tradis"
Pologne: l'Eglise des "tradis"
Pologne: l'Eglise des "tradis"
Pologne: l'Eglise des "tradis"
Pologne: l'Eglise des "tradis"
Pologne: l'Eglise des "tradis"
9405465L'eglise polonaise (jeune clergé compris...) est redoutablement traditionaliste et intégriste. La vieille garde figée dans un concept de traditions surannées est incapable de réflexion et d'imagination moderne. Comme quoi l'intégrisme d'où qu'il vienne a toujours un effet et des conséquences néfastes. geste202016-07-30 09:26:20Georges Grzeszczyk405221Qu'est ce que les spermatozoïdes peuvent bien venir foutre dans ce sujet ? ("-|&!à_^¨ù<µ!!!)^=)?2016-07-29 17:35:05daniel dachy405063Et s'il est possible actuellement de sélectionner les spermatozoïdes, cela se limite uniquement à des critères génétiques (comme le faisait les nazis). On peut être beau en bonne santé physique et aussi: con.2016-07-29 13:32:56Michèle PLAHIERS405057La PMA ne permet pas au spermatozoïde le plus solide de gagner la bataille (sélection naturelle).2016-07-29 13:26:33Michèle PLAHIERS405051En fait, les tradis se moquent complètement du mariage homosexuel, de la théorie du genre et de la PMAMais cela fait partie d'un "fétiche" auquel ils se raccrochent (parlez-leur de scène primitive, c'est à dire quand papa et maman font des galipettes et ils parleront de péché). Idem pour les journalistes pro GPA et PMA qui préfèrent surtout ne pas demander l'avis éclairé des psychanalystes dont pourtant, ils se revendiquent.2016-07-29 13:15:20Michèle PLAHIERS405041Théologiquement parlant, cette secte ne devrait plus exister depuis une certaine époque où, suite à un schisme, deux papes ennemis se sont mutuellement excommuniés, avec leurs disciples suiveurs. Vive Innocent IVX ! (Il n'a jamais existé, donc n'a menti ni trompé personne jusqu'aujourd'hui). Un coup de chapeau quand même à Jean-Paul premier, assassiné par la Curie pour vite faire place à Karol Woytylla.2016-07-29 13:08:11daniel dachy405031Les évêques polonais ont raison de se méfier des théories du pape du moment. Les papes sont transitoires et de valeur très diverses. A côté de grands papes comme Grégoire VII, Urbain II, Innocent III, etc., les catholiques bénéficièrent de papes tout aussi célèbres tels les Borgia et maintenant du pape contemporain calamiteux par sa faiblesse devant l'islam habile à alterner cautèle et violence. Espérons que le clergé polonais maintiendra sa politique. Quant aux jeunes, ils n'ont rien mérité et rien à dire.2016-07-29 12:55:03Paul Rasmont404911Les religions, quand elles ne savent pas s'adapter, pas évoluer, pas s'intégrer dans une société moderne et multiple, quand elles veulent que le monde entier soit façonné à l'image de leur doctrine, ces religions, comme toutes les idéologies totalitaires, elle peuvent disparaître de suite, ce ne sera que tout bénéfice pour l'Humanité. On peut rêver.2016-07-29 11:18:56Pierre catrice404907Savez-vous pourquoi, sur nos clochers, le coq n'a pas de patte ? Simplement parce que partout ou l'Eglise catholique est passée, il n y a plus rien à gratter ...2016-07-29 11:18:25Jean-Marie Charles5301572016-07-28 14:45:132016-07-29 09:08:22NewsgatePas de parutionNormalArticleBelgiqueLeVif

Pologne: l'Eglise des "tradis"

A Cracovie, le pape François est la vedette des Journées mondiales de la jeunesse. L'occasion de mesurer le fossé entre le Vatican, à l'écoute de la société, et un clergé polonais plus inflexible que jamais.

yesrmgimport newsgate2016-07-29 09:08:00http://www.levif.be/actualite/belgique/pologne-l-eglise-des-tradis/article-normal-530157.htmlhttp://m.levif.be/actualite/belgique/pologne-l-eglise-des-tradis/article-normal-530157.htmlhttp://www.levif.be/actualite/belgique/http://m.levif.be/actualite/belgique/
Pologne: l'Eglise des "tradis"

De manière très curieuse, certains textes de l'Eglise polonaise font songer à Sigmund Freud, le père de la psychanalyse. Le 8 juin dernier, par exemple, la conférence épiscopale annonce la tenue des Journées mondiales de la jeunesse (JMJ), à Cracovie et dans la région ; entre 700 000 et 3 millions de participants sont attendus, jusqu'au 31 juillet, pour cet immense " Woodstock catholique ", festif et coloré, en présence du pape François. Problème : si les auteurs du texte font bien mention à trois reprises du nom de Jean-Paul II, le pape polonais qui régna sur l'Eglise catholique entre 1978 et 2005, le nom de François, en revanche, n'apparaît nulle part. Dans ce pays où 95 % de la population se déclare catholique, une partie importante du clergé n'apprécie guère ce pape jésuite, venu du Nouveau Monde, qui bouscule les traditions et séduit les jeunes comme les médias.

"Nombre d'évêques polonais ont une trouille bleue de François, résume un chercheur membre d'une université catholique. Eux sont traditionalistes. Ils restent attachés à tout ce qui a longtemps fondé le pouvoir de l'Eglise : la richesse matérielle, l'influence politique, le rôle du prêtre comme berger et non comme serviteur. A leurs yeux, l'Eglise catholique est entre les mains d'un gauchiste un peu fou, qui prétend faire de l'Eglise une institution pauvre et pastorale. François incarne le monde contemporain, dans tout ce qui déplaît le plus aux conservateurs. "

"Nombre d'évêques polonais ont une trouille bleue du pape François. Il est, à leurs yeux, un gauchiste un peu fou"

Réputé modéré, l'évêque de Cracovie, monseigneur Grzegorz Rys, tente de calmer le jeu : "La plupart des critiques du pape François n'ont jamais lu ses écrits. Ils s'en remettent aux sites Internet extrémistes, qui décrivent son encyclique consacrée à la biodiversité, Laudato si', comme "antipolonaise" au motif que le texte recommande le recours aux énergies renouvelables pour mettre fin à l'exploitation très polluante du charbon, qui reste dominant pour le chauffage et la production d'électricité en Pologne ! Ils sont hostiles à la personne de François et, au-delà, ils contestent les réformes nées du concile Vatican II, au début des années 1960."

En Pologne, l'Eglise a longtemps été confondue avec la nation elle-même, surtout durant les 123 ans de la partition, entre 1795 et 1918, quand le pays perdit son indépendance et son nom, et que le territoire était soumis à ses trois voisins impériaux, la Russie (orthodoxe), l'Allemagne et l'Autriche-Hongrie (protestants). Après le partage de l'Europe à Yalta, en 1945, l'Eglise catholique resta la seule institution nationale en état de marche, en dehors du Parti communiste tout-puissant.

Un lieu de liberté

Dans les années 1980, emmenés par le très dévot Lech Walesa et encouragés par le pape Jean-Paul II, naguère évêque de Cracovie, les activistes prodémocratiques du mouvement Solidarnosc travaillent main dans la main avec les membres du clergé, qui leur apportent un précieux soutien logistique et moral. Certains prêtres le paient de leur vie, tel le père Jerzy Popieluszko, aumônier de Solidarnosc, assassiné par les services secrets en 1984. "A l'époque, l'Eglise était le lieu de liberté par excellence", se souvient Konstanty Gebert, alors journaliste dans la presse clandestine.

Malgré l'avènement du pluralisme, nombre d'ecclésiastiques entendent continuer à guider les lois et les moeurs. Or, l'émancipation des esprits suscite des aspirations nouvelles. La Pologne reste l'un des pays les plus pratiquants d'Europe, mais la fréquentation de la messe est en baisse, surtout parmi les jeunes des grandes villes. La société a évolué à l'égard de la procréation médicalement assistée ou du sexe avant le mariage, notamment. Résultat : un clergé divisé entre modérés, partisans du dialogue, et conservateurs inflexibles, qui considèrent l'Union européenne comme une nouvelle Babylone, adepte de la théorie du genre et favorable au mariage entre homosexuels et à l'avortement. Or, le deuxième camp semble réduire au silence le premier.

Signe des temps, une partie croissante du clergé semble sous l'influence de Radio Maryja, la quatrième station la plus écoutée du pays, qui mêle prières et retransmissions de messes à un discours nationaliste, antilibéral et souvent antisémite. Son directeur, le père Tadeusz Rydzyk, est parfois décrit comme "le vrai primat de l'Eglise polonaise", tant son influence est réputée importante.

L'alliance entre le clergé et les nationalistes eurosceptiques du parti Droit et Justice (PiS), au pouvoir depuis octobre 2015, est sans précédent. Le gouvernement et l'armée ont été fortement engagés dans la préparation des JMJ.

Des racines dans la noblesse plus que dans la bourgeoisie

"Dans la plupart des pays occidentaux, les Eglises ont su s'accommoder de l'esprit de Vatican II et de la démocratie libérale", rappelle Henryk Wozniakowski, éditeur et directeur de Znak, un mensuel catholique indépendant. "En Pologne, ajoute-t-il, c'est moins évident. Cela s'explique par notre société plutôt rurale, mais aussi par l'histoire : nous n'avons guère été influencés par les idées des Lumières et notre culture politique trouve ses racines dans la noblesse plus que dans la bourgeoisie. Au fond, le père Rydzyk manifeste une forme de génie : à la manière d'une secte, il est parvenu à fédérer toute une partie de la société, membres du clergé inclus. Sa radio ainsi que les autres médias nationalistes répondent aux attentes d'une partie de la population. Depuis la disparition du communisme, Rydzyk et les autres désignent des ennemis extérieurs fantasmés : l'Union européenne, les "financiers judéo-libéraux" et autres balivernes. Pendant ce temps-là, les partisans d'une Eglise ouverte et plus tolérante, comme nous, à Znak, sont devenus inaudibles. Les médias audiovisuels publics, en particulier, nous ignorent totalement."

Historien et membre du Club des intellectuels catholiques de Varsovie, Andrzej Friszke confie sa tristesse : "Aujourd'hui, l'Eglise polonaise se sent menacée par la modernité et, dans une certaine mesure, incomprise par le chef du Vatican lui-même. Elle se replie par conséquent sur elle-même. La liberté d'expression l'effraie. C'est un désastre, et les jeunes Polonais ne s'en rendent même pas compte. Nous nous sommes battus pour la démocratie. Pas pour ça."

De notre envoyé spécial Marc Epstein, avec Anna Husarska

MEDIUMPZFrançoisJean-Paul IITadeusz RydzykCracoviePologneVaticanEglise polonaiseEgliseEglise catholiquePapeJMJ
"Le monde ne doit ne doit pas rester muet face aux crimes contre les chrétiens"
"Le monde ne doit ne doit pas rester muet face aux crimes contre les chrétiens"
"Le monde ne doit ne doit pas rester muet face aux crimes contre les chrétiens"
"Le monde ne doit ne doit pas rester muet face aux crimes contre les chrétiens"
"Le monde ne doit ne doit pas rester muet face aux crimes contre les chrétiens"
"Le monde ne doit ne doit pas rester muet face aux crimes contre les chrétiens"
"Le monde ne doit ne doit pas rester muet face aux crimes contre les chrétiens"
"Le monde ne doit ne doit pas rester muet face aux crimes contre les chrétiens"
596107le patron de la RATP aurait-il oser interdire des affiches d'un concert organiser au profit des victimes de Charly Hebdo ? je pense que Hollande le virait scéance tenante . Pourquoi aujourd'hui ne le fait-il pas à propos des massacres au Kenya ? décidement non seulement ce type à tout faut mais c'est en plus une ordure2015-04-06 22:10:14michel poncelet96095bien vu, on passe plus vite et même sans en parler sur le massacre de villages entiers de non musulmans dans certaines régions, que sur des paroles de Bart qui, somme toutes, sont assez exactes, je le sais par expérience personnelle qu'avec certaines... disons ethnies... des conflits culturels peuvent naître. Une certaine manière de voir et de respecter l'espace public par exemple, ou l'espace commun dans une copropriété... Est-ce du racisme d'osez dire !? Le Pape n'ose pas dire non plus qui sont les assassins...2015-04-06 20:50:46Pierre CARLIER96069en effet on passe plus facilement sur le massacre des chrétiens(on en parle moins) que sur les autres massacres....2015-04-06 19:08:36christiane corbet96051Oui, je trouve que les puissances occidentales ont peur de réagir face à ces crimes contre l'humanité qui, s'ils concernent des chrétiens, concernent avant tout des hommes.2015-04-06 18:46:12Emmanuel Caprasse95979ha mais non, vous n'y pensez pas, un humanisme qui s'ouvre aux chrétiens, crime de lèse majesté s'il en est.2015-04-06 16:01:31André Vande Vonder3880332015-04-06 12:42:242015-04-06 12:42:25BelgaPas de parutionNormalArticleLe VifPar Le VifInternationalLeVif

"Le monde ne doit ne doit pas rester muet face aux crimes contre les chrétiens"

La communauté internationale ne doit pas rester muette et inerte face aux crimes dont sont victimes les chrétiens dans le monde, a déclaré lundi le pape François à l'occasion d'une bénédiction de Pâques au Vatican.

auto2015-04-06 12:42:29http://www.levif.be/actualite/international/le-monde-ne-doit-ne-doit-pas-rester-muet-face-aux-crimes-contre-les-chretiens/article-normal-388033.htmlhttp://m.levif.be/actualite/international/le-monde-ne-doit-ne-doit-pas-rester-muet-face-aux-crimes-contre-les-chretiens/article-normal-388033.htmlhttp://www.levif.be/actualite/international/http://m.levif.be/actualite/international/
"Le monde ne doit ne doit pas rester muet face aux crimes contre les chrétiens"

"Je souhaite que la communauté internationale n'assiste pas muette et inerte à de tels crimes inacceptables, qui constituent une dérive préoccupante des droits humains les plus élémentaires", a déclaré Jorge Bergoglio devant des milliers de fidèles rassemblés sous le soleil place Saint-Pierre à Rome.

"Je souhaite vraiment que la communauté internationale ne détourne pas le regard", a-t-il ajouté. Il a appelé à la prière mais aussi à une "participation concrète" et à des gestes d'aide "tangible pour la défense et la protection de nos frères et soeurs, persécutés, exilés, assassinés, décapités pour le seul fait d'être chrétiens".

Dimanche, François avait déjà appelé à la fin des persécutions et à la violence au nom de la religion, après le massacre de chrétiens au Kenya. "Celui qui porte en soi la force de Dieu, son amour et sa justice, n'a pas besoin d'user de violence", avait-il admonesté tous les groupes religieux qui recourent à la guerre, mais sans mentionner les mouvements djihadistes.

77vif-leVifLereporter<p> </p>http://www.levif.be/actualite/auteurs/le-vif-77.htmlhttp://m.levif.be/actualite/auteurs/le-vif-77.htmlpape Françoischrétien
François, le pape sympa
François, le pape sympa
François, le pape sympa
François, le pape sympa
François, le pape sympa
François, le pape sympa
François, le pape sympa
01082212013-09-30 09:57:052014-08-19 17:28:36Le VifPas de parutionNormalArticleLe VifPar Le VifInternationalLeVif

François, le pape sympa

A Rome, le 266e successeur de saint Pierre ouvre grand les portes de l'Eglise. Orfèvre de la communication, il sait néanmoins avancer avec prudence.

auto2013-09-30 09:57:04http://www.levif.be/actualite/international/francois-le-pape-sympa/article-normal-108221.htmlhttp://m.levif.be/actualite/international/francois-le-pape-sympa/article-normal-108221.htmlhttp://www.levif.be/actualite/international/http://m.levif.be/actualite/international/
François, le pape sympa

Ce n'est pas encore la foule électrisée des grands raouts évangéliques américains, mais peu s'en faut : chaque mercredi matin, sur la place Saint-Pierre, l'audience en plein air du nouveau chef de l'Eglise universelle attire entre 40 000 et 60 000 personnes - 15 000 de plus en moyenne que sous Benoît XVI. Fidèles, touristes ou curieux, tous viennent voir le "phénomène" : Jorge Mario Bergoglio, dit François, en référence au "poverello" saint François d'Assise, un sourire à vous convertir un mécréant, 9,2 millions de suiveurs au compteur de Twitter et des hommages en veux-tu en voilà. "Dans ce monde globalisé qui compte très peu de figures de référence, ce pape argentin s'est imposé instantanément", relève un diplomate. Ce matin de septembre, le soleil cogne comme en plein mois d'août sur la Riviera et Jeanine est aux anges. A 72 ans, elle en a connu, des souverains pontifes. "François, c'est mon préféré depuis Paul VI ; c'est une perle pour l'Eglise ; il est à l'image de Jésus." L'idole en question entame la traversée de la place, juchée sur une Jeep blanche, qui passe tout près du public. Grande silhouette immaculée, baraquée, vulnérable... Pas un garde du corps visible à l'horizon, juste un caméraman embarqué à l'arrière. "Le voilà, il arrive ! Francesco ! Francesco ! Che bello !" Hier - il y a un an, il y a un siècle -, les visiteurs devaient retirer un ticket pour pouvoir assister à l'audience. Aujourd'hui, entre qui veut. Dans l'air immobile, la voix de François s'élève : "Une maman sait ce qui est important pour que son enfant avance bien dans la vie ; l'Eglise fait la même chose : elle oriente notre vie sur le bon chemin." Une demi-heure de catéchèse, et voici Jorge Mario Bergoglio reparti au contact de la foule, dans des effusions qui durent parfois une heure et demie. La fin de ces audiences générales réserve souvent des surprises : outre les innombrables bébés gratifiés du bécot papal, on a vu François boire une tasse de maté - une boisson argentine - tendue par l'une de ses compatriotes, poser pied à terre pour aller embrasser une vieille dame en larmes... "On va jusqu'à hisser à sa portée des malades en brancard !" s'étonne même Antoine-Marie Izoard, directeur de l'agence d'information vaticane I.Media.

Sur le front des symboles, il a déjà gagné

A peine plus de six mois, c'est le temps qu'il aura fallu à François pour faire oublier les surplis en dentelle et les austères fulgurances intellectuelles de son prédécesseur. Avant même de lancer des réformes structurelles sur lesquelles l'attendent les observateurs, ce pape argentin aux racines piémontaises a révolutionné le Vatican par son style de vie, d'une simplicité ébouriffante, et sa proximité avec les fidèles. Sur le front des symboles, il a déjà gagné. Qui ignore encore que le 266e pontife de l'Eglise romaine vit ainsi qu'une quarantaine de prélats à la maison Sainte-Marthe, dans un appartement de 90 mètres carrés, où il mange au réfectoire et met sa petite pièce dans la machine à café, comme tout le monde ? Qu'il a préféré conserver autour du cou sa croix en fer d'archevêque de Buenos Aires, et non suspendre celle, en or, attribuée aux héritiers du trône de saint Pierre ? Qu'il roule en 4L et qu'il téléphone lui-même à ses collaborateurs, des prêtres et même des fidèles au moral en berne ? Ses coups de fil ne cessent d'alimenter la chronique vaticane. Un petit garçon du Piémont lui fait parvenir un dessin ? "Allô ? C'est le pape François." Une femme argentine lui confie dans un mail avoir été violée ? "Allô ? C'est le pape François." Il aime tant décrocher son téléphone qu'il lui arrive de se tromper d'interlocuteur. Il raccroche alors, tout aussi naturellement. Un peu démago, Jorge Mario Bergoglio ? Même pas. "Il est resté tel qu'il était lorsqu'il dirigeait l'archevêché de Buenos Aires et qu'il célébrait la messe dans les villas miserias : modeste, très proche des gens et spontané", relève le journaliste Jean-Louis de la Vaissière, auteur d'un livre à paraître à l'automne, De Benoît à François. Une révolution tranquille (éd. le Passeur).

Par-delà l'anecdote, cette simplicité affichée et revendiquée a une fonction, plus ambitieuse : il s'agit, pour ce pontife du Nouveau Monde, de rénover l'image de l'Eglise tout entière, tentée sous Benoît XVI par le repli identitaire et les crispations dogmatiques. "La première réforme doit être celle de la manière d'être", déclare-t-il dans l'entretien qui vient d'être publié dans la revue jésuite La Civilta cattolica. Lorsqu'il lave les pieds de jeunes orthodoxes et musulmans, qu'il convie des jardiniers ou des éboueurs du Vatican à son homélie de 7 heures du matin à Sainte-Marthe ou qu'il assiste à l'ordination d'un nonce à Saint-Pierre assis sur un banc comme n'importe quel prélat, le pape donne l'exemple. A ses prêtres tout autant qu'à ses paroissiens. Chez ce Saint-Père profondément jésuite, les actes comptent autant que les mots. Certes, la papauté ne l'a pas attendu pour se montrer proche des gens de peu : Paul VI avait vendu la tiare papale afin de donner l'argent aux plus démunis. Mais chez François, qui prépare une encyclique sur les pauvres pour la fin de l'année, tout est pensé, pesé, dans le but de renvoyer l'image d'une institution accessible à tous et attentive aux problèmes de chacun. Sans doute faut-il voir là aussi le fruit de sa longue expérience en Amérique latine, où les protestants évangéliques taillent de sérieuses croupières aux catholiques par leur sens du service et leurs talents de prédicateurs. Bergoglio a parfaitement compris que la proximité pastorale était la clé de l'évangélisation moderne. "C'est un pédagogue de première classe, estime un monsignor romain. Il se concentre sur deux ou trois idées résumées par des mots clés qu'il répète, de façon à ce que tous, même les moins éduqués, retiennent le message." Grand amateur de paraboles, il sait trouver la formule choc, aussitôt érigée en phrase culte : "Saint Pierre n'avait pas de compte en banque", l'Eglise "est comme un hôpital de campagne après une bataille", "la nourriture jetée est comme volée à la table du pauvre"... "Alors que Benoît XVI utilisait les citations les plus érudites possibles, analyse l'historien Alberto Melloni, François, qui a reçu une solide formation théologique chez les jésuites, masque ses références, comme lorsqu'il s'inspire d'une citation d'Ignace d'Antioche ou d'une chorale janséniste du XVIIIe siècle."

Une Eglise de la miséricorde, qui pardonne au lieu de sanctionner ou d'interdire - "le confessionnal n'est pas une salle de torture" - ; une Eglise ouverte au dialogue avec les juifs et les musulmans, qui retrouve sa place sur la scène internationale - François a décrété une journée de jeûne pour la Syrie tout en adressant une lettre à Vladimir Poutine - ; une Eglise missionnaire, qui sort d'elle-même pour aller vers les périphéries : les marginaux, les pauvres, les chrétiens du lointain... Ce pape qui parle comme dans l'Evangile et fait passer la personne humaine avant le dogme montre une telle bonne volonté que même les médias les plus querelleurs lui pardonnent de parler du diable ou de zapper les questions de morale, telles que l'avortement ou la contraception. Le progressisme à la mode Bergoglio est d'ailleurs bien davantage une relecture de l'institution dans un réel esprit d'ouverture qu'une remise en question sur le fond. Il envisage, par exemple, un assouplissement de la procédure d'annulation des mariages religieux pour permettre aux divorcés remariés de communier. Pendant ce temps, à la curie, on s'adapte - ou on fait mine de - à marche forcée, piqué par les petites phrases du "patron". Fini, les grosses berlines noires affichées par les cardinaux pour circuler dans Rome. Fini, les signes ostentatoires de richesse et les "évêques d'aéroports", autre formule savoureuse de François, qui papillonnent d'un colloque à l'autre. A Rome, comme ailleurs, les prélats et les curés sont là pour leurs paroissiens, pas pour jouer les courtisans. Jorge Mario Bergoglio avait annoncé la couleur dès le conclave : il ferraillerait sans relâche contre la "mondanité spirituelle" -, un concept emprunté au théologien français Henri de Lubac pour évoquer le goût du pouvoir et de la carrière au détriment de la vocation chrétienne. Ses mots avaient porté, puisque l'Argentin aurait pu être élu dès le quatrième tour, si l'un des cardinaux électeurs ne s'était pas trompé en glissant dans l'urne un bout de papier blanc avec son bulletin...

Pour l'heure, les attaques contre lui restent feutrées

Au Vatican, cette vaste entreprise de moralisation prend une saveur toute particulière. François a reçu de Benoît XVI, qu'il consulte régulièrement, plusieurs dossiers épineux. "Le vrai problème de la curie, ce n'est pas sa taille excessive, ce sont ses prélats corrompus et incompétents, glisse un observateur très informé. François le sait bien, tout comme le savent les cardinaux qui l'ont élu." Première urgence : l'Institut pour les oeuvres de religion (IOR). La justice resserre l'étau sur "banque du Vatican", soupçonnée depuis longtemps de blanchiment et de détournements de fonds, dont le vice-président et le directeur général ont démissionné cet été. François lui-même a créé une commission d'enquête et n'écarte pas l'idée de fermer l'établissement, ce qui nuirait évidemment aux intérêts de quelques indélicats. Mais il y a d'autres boîtes noires. Depuis juin dernier, Nunzio Scarano, chargé de la comptabilité de l'Administration du patrimoine du siège apostolique (Apsa) - les biens du Saint-Siège - prie pour son salut. Ce prélat, surnommé "Monsignor Cinquecento" en raison de son goût des grosses coupures, est soupçonné d'évasion fiscale au profit d'une riche famille d'armateurs italiens. Le tout sur fond de rumeurs faisant état d'un lobby gay au Vatican. A ce tableau à la Jérôme Bosch s'ajoute la réforme interne de la curie, sur laquelle une commission de huit cardinaux livrera ses propositions le 1er octobre, et dans laquelle certains perdront sans doute un poste et pas mal de plumes, rationalisation oblige. Cela fait plus d'un mécontent sur le chemin caillouteux du pape François...

Pour le moment, les attaques restent feutrées. La presse italienne a révélé le passé sulfureux d'un monseigneur homosexuel que le pape venait de nommer comme prélat de l'IOR, mais les critiques ouvertes ne fusent que sur les sites des cathos "tradi". L'évêque de Rome y est présenté comme un populiste, irréaliste et naïf, qui désacralise la fonction papale. Derrière ses airs bonhommes, François est pourtant un "rusé" qui sait "manoeuvrer", comme il l'avoue lui-même. A bon entendeur... Il est aussi un orfèvre de la communication. En juillet, lors d'une conférence de presse dans l'avion qui le ramène du Brésil après les JMJ, il confirme qu'il a une stratégie - présenter l'Eglise sous son meilleur jour - coupant ainsi l'herbe sous le pied de ceux qui pourraient l'accuser de cacher son jeu. A propos du lobby gay au Vatican, il évite la polémique et élève le débat à la façon des jésuites, par une phrase d'une indéniable puissance évangélique : "Si une personne est gay et cherche le Seigneur avec bonne volonté, qui suis-je, moi, pour la juger ?"

Jeté dans la fosse aux lions à l'âge où d'autres regardent pousser leurs rosiers, Jorge Mario Bergoglio, 76 ans, n'a donc pas le choix : il doit soigner ses alliés pour réaliser vite et bien son projet. Son meilleur appui reste le secrétaire d'Etat qu'il vient de nommer, le "jeune" diplomate Pietro Parolin, 58 ans, aux remarquables états de service. Benoît avait payé cher ses erreurs de casting ; François a compris la leçon. A la miséricorde, son grand mot, il en a ajouté un autre : la prudence.

De notre envoyée spéciale Claire Chartier

77vif-leVifLereporter<p> </p>http://www.levif.be/actualite/auteurs/le-vif-77.htmlhttp://m.levif.be/actualite/auteurs/le-vif-77.htmlpape Jorge Mario BergogliocatholiqueFrançois
Le pape s'en prend aux couples qui n'ont qu'un enfant "par confort"
Le pape s'en prend aux couples qui n'ont qu'un enfant "par confort"
Le pape s'en prend aux couples qui n'ont qu'un enfant "par confort"
Le pape s'en prend aux couples qui n'ont qu'un enfant "par confort"
Le pape s'en prend aux couples qui n'ont qu'un enfant "par confort"
Le pape s'en prend aux couples qui n'ont qu'un enfant "par confort"
Le pape s'en prend aux couples qui n'ont qu'un enfant "par confort"
0857332013-05-27 17:52:252014-08-19 15:08:19Le VifPas de parutionNormalArticleLe VifPar Le VifInternationalLeVif

Le pape s'en prend aux couples qui n'ont qu'un enfant "par confort"

Le pape François a critiqué lundi la culture du "confort" et du "provisoire", épinglant les couples catholiques qui ne veulent avoir qu'un enfant pour pouvoir continuer à "partir en vacances" ou "s'acheter une maison".

auto2013-05-27 17:52:24http://www.levif.be/actualite/international/le-pape-s-en-prend-aux-couples-qui-n-ont-qu-un-enfant-par-confort/article-normal-85733.htmlhttp://m.levif.be/actualite/international/le-pape-s-en-prend-aux-couples-qui-n-ont-qu-un-enfant-par-confort/article-normal-85733.htmlhttp://www.levif.be/actualite/international/http://m.levif.be/actualite/international/
Le pape s'en prend aux couples qui n'ont qu'un enfant "par confort"

"Combien de couples se marient et pensent dans leur coeur, sans oser le dire: "tant qu'il y a de l'amour, et puis, ensuite, on verra", a observé François au cours d'une messe matinale, dans le style très concret qu'il affectionne.

Le pape s'est mis dans l'état d'esprit d'un parent catholique d'aujourd'hui : "non, je ne veux pas plus d'un enfant, parce que nous ne pourrons pas partir en vacances, nous ne pourrons pas aller à tel endroit, nous ne pourrons pas acheter une maison ! (...) On veut suivre le Seigneur mais jusqu'à un certain point".

"Le bien-être nous anesthésie, il nous fait plonger, il nous dépouille du courage d'aller vers Jésus. C'est la première richesse de notre culture d'aujourd'hui, la culture du bien-être ! ", a-t-il déploré.

Le pape, qui concélébrait la messe, notamment avec le cardinal Philippe Barbarin, l'archevêque de Lyon, en la chapelle de la Maison Sainte-Marthe, où il réside, a parlé d'une "fascination du provisoire". Le pape argentin reprenait ainsi fidèlement, mais dans des termes concrets et frappants qui peuvent s'inscrire dans l'esprit des gens, des thèmes que son prédécesseur Benoît XVI exposait en termes abstraits : mariage conçu comme provisoire, peur de l'engagement, paresse et refus d'abandonner son confort personnel.

77vif-leVifLereporter<p> </p>http://www.levif.be/actualite/auteurs/le-vif-77.htmlhttp://m.levif.be/actualite/auteurs/le-vif-77.htmlpape François
Argentine : le pape va-t-il aider les victimes de la dictature ?
Argentine : le pape va-t-il aider les victimes de la dictature ?
Argentine : le pape va-t-il aider les victimes de la dictature ?
Argentine : le pape va-t-il aider les victimes de la dictature ?
Argentine : le pape va-t-il aider les victimes de la dictature ?
Argentine : le pape va-t-il aider les victimes de la dictature ?
0802492013-04-24 07:04:022014-08-19 14:35:18Le VifPas de parutionNormalArticleLe VifPar Le VifInternationalLeVif

Argentine : le pape va-t-il aider les victimes de la dictature ?

Estela de Carlotto, présidente des Grand-mères de la place de Mai, va demander ce mercredi au pape d'intercéder auprès de l'Eglise argentine pour qu'elle révèle les informations en sa possession sur les disparus de la dictature (1976-1983).

auto2013-04-24 07:04:01http://www.levif.be/actualite/international/argentine-le-pape-va-t-il-aider-les-victimes-de-la-dictature/article-normal-80249.htmlhttp://m.levif.be/actualite/international/argentine-le-pape-va-t-il-aider-les-victimes-de-la-dictature/article-normal-80249.htmlhttp://www.levif.be/actualite/international/http://m.levif.be/actualite/international/
Argentine : le pape va-t-il aider les victimes de la dictature ?

"Maintenant, il a le pouvoir pour leur demander qu'ils nous disent ce qu'ils savent et c'est aussi la manière la plus concrète de savoir où sont les enfants qui ont été volés (pendant la dictature et adoptés). Qu'il nous aide à les trouver grâce à l'Eglise argentine", a déclaré mardi Mme Carlotto à une radio argentine, avant de rencontrer François au Vatican.

Jusqu'ici et y compris quand Jorge Bergoglio était primat d'Argentine, l'Eglise catholique a toujours répondu par le silence aux requêtes des familles de disparus. Le nombre de disparus durant la dictature est estimé à 30.000 par les organisations de défense des droits de l'homme.

"Je vais pour la première fois serrer la main de François (...) avec l'espoir qu'il nous aide. Maintenant, il est très important, il a plus de pouvoir et la possibilité de parler pour la première fois de nos disparus et de nos petits-enfants que nous recherchons, on ne veut pas mourir sans les serrer dans nos bras", a dit à Radio La Plata, cette dame de 82 ans.

"On a toujours voulu parler avec lui. Nous attendions qu'il nous convoque quand il était à la tête de notre Eglise en Argentine. Mais il ne nous a jamais appelées. Je le dis avec douleur, pour que cela change, pas pour condamner", a encore dit Estela de Carlotto.

Les mouvements de défense des droits de l'homme ont accusé la hiérarchie de l'Eglise catholique de complicité avec les régimes militaires qui se sont succédé au pouvoir à Buenos Aires, de 1976 et 1983.

77vif-leVifLereporter<p> </p>http://www.levif.be/actualite/auteurs/le-vif-77.htmlhttp://m.levif.be/actualite/auteurs/le-vif-77.htmlargentinepape Grand-mères de la place de MaiFrançoisdictature argentine
Le pape François ne veut pas de prêtres "tristes" et "gestionnaires"
Le pape François ne veut pas de prêtres "tristes" et "gestionnaires"
Le pape François ne veut pas de prêtres "tristes" et "gestionnaires"
Le pape François ne veut pas de prêtres "tristes" et "gestionnaires"
Le pape François ne veut pas de prêtres "tristes" et "gestionnaires"
Le pape François ne veut pas de prêtres "tristes" et "gestionnaires"
0760192013-03-28 12:33:592014-08-19 14:09:44Le VifPas de parutionNormalArticleLe VifPar Le VifInternationalLeVif

Le pape François ne veut pas de prêtres "tristes" et "gestionnaires"

Le pape François a fustigé jeudi les prêtres "tristes" qui se cantonnent à être des "gestionnaires", les appelants à redynamiser leurs messes pour combattre une "crise d'identité sacerdotale".

auto2013-03-28 12:33:58http://www.levif.be/actualite/international/le-pape-francois-ne-veut-pas-de-pretres-tristes-et-gestionnaires/article-normal-76019.htmlhttp://m.levif.be/actualite/international/le-pape-francois-ne-veut-pas-de-pretres-tristes-et-gestionnaires/article-normal-76019.htmlhttp://www.levif.be/actualite/international/http://m.levif.be/actualite/international/
Le pape François ne veut pas de prêtres "tristes" et "gestionnaires"

Dans son homélie devant 1.600 cardinaux, prêtres et religieux rassemblés lors de la traditionnelle messe chrismale du Jeudi Saint, où le pape donne traditionnellement des orientations au clergé, il a exhorté celui-ci à aller aux "périphéries" porter l'Evangile à ceux qui "n'ont rien de rien".

Il a critiqué les "prêtres tristes", qui peu à peu se sont "convertis en collectionneurs d'antiquités ou de nouveautés". "Ils ne paient pas d'eux-mêmes, ni de leur coeur", et "ne reçoivent pas non plus un merci affectueux qui vient du coeur", a-t-il constaté.

"Le prêtre qui ne sort pas de lui-même, au lieu d'être un médiateur se convertit peu à peu en intermédiaire, en gestionnaire", a-t-il poursuivi.

Avec une telle "insatisfaction", "la soi-disant crise d'identité sacerdotale nous menace tous et se greffe sur une crise de civilisation", a estimé le pape argentin.

Jorge Bergoglio a appelé à plusieurs reprises le clergé à aller "aux périphéries": "Où se trouve la souffrance, où le sang est versé, il y a un aveuglement qui désire voir, il y a des prisonniers de tant de mauvais patrons", a-t-il dit.

77vif-leVifLereporter<p> </p>http://www.levif.be/actualite/auteurs/le-vif-77.htmlhttp://m.levif.be/actualite/auteurs/le-vif-77.htmlpape Françoisprêtreshomélie
Les accusations contre le pape sont "totalement fausses" selon un juge argentin
Les accusations contre le pape sont "totalement fausses" selon un juge argentin
Les accusations contre le pape sont "totalement fausses" selon un juge argentin
Les accusations contre le pape sont "totalement fausses" selon un juge argentin
Les accusations contre le pape sont "totalement fausses" selon un juge argentin
Les accusations contre le pape sont "totalement fausses" selon un juge argentin
0738852013-03-16 20:00:392014-08-19 13:56:19Le VifPas de parutionNormalArticleInternationalLeVif

Les accusations contre le pape sont "totalement fausses" selon un juge argentin

Un des magistrats en charge du dossier sur l'arrestation de deux jésuites soumis à la torture pendant la dictature en Argentine (1976-1983) a souligné que la justice avait rejeté comme infondées les accusations contre Jorge Bergoglio, élu pape sous le nom de François.

auto2013-03-16 20:00:38http://www.levif.be/actualite/international/les-accusations-contre-le-pape-sont-totalement-fausses-selon-un-juge-argentin/article-normal-73885.htmlhttp://m.levif.be/actualite/international/les-accusations-contre-le-pape-sont-totalement-fausses-selon-un-juge-argentin/article-normal-73885.htmlhttp://www.levif.be/actualite/international/http://m.levif.be/actualite/international/
Les accusations contre le pape sont "totalement fausses" selon un juge argentin

"Il est totalement faux de dire que Jorge Bergoglio a livré ces prêtres. Nous nous sommes penchés sur la question, nous avons entendu ces allégations, nous avons passé en revue les faits et nous avons estimé qu'il n'avait rien fait dans cette affaire qui soit répréhensible juridiquement. Dans le cas contraire, nous aurions engagé des poursuites", a déclaré le juge German Castelli au quotidien La Nacion de samedi.

"Il ne peut pas y avoir de discussion à ce sujet (parce qu'il y a eu) une décision de justice" innocentant l'ancien archevêque de Buenos Aires, a souligné le magistrat.

Le juge Castelli siégeait avec Daniel Obligado et Ricardo Farias au tribunal qui a rendu son jugement en décembre 2011 sur l'arrestation en 1976 des jésuites Orlando Yorio et Francisco Jalics. Ceux-ci avaient été soumis à la torture avant d'être libérés cinq mois plus tard, alors que Jorge Bergoglio dirigeait l'ordre des jésuites en Argentine.

Le porte-parole du Vatican, le père Federico Lombardi, lui-même jésuite, a dénoncé vendredi une "campagne" menée par une "publication parfois calomnieuse et diffamatrice", en une allusion au quotidien argentin Pagina12 qui a publié des articles mettant en cause le rôle de Jorge Bergoglio pendant la dictature militaire.

argentineJorge BergoglioFrançoisdictature