Entre cyclisme et journalisme, une intimité de longue date

Entre cyclisme et journalisme, une intimité de longue date

Un journaliste sur un vélo, assez mégalo pour se prendre pour un coureur, le temps de trois étapes ? Pareille initiative appliquée au football, à la formule 1 ou au tennis paraîtrait incongrue, hors de propos. S'agissant de la petite reine, l'évidence est là : un siècle de connivence, d'intimité même, relie les professionnels de la presse et ceux de la bécane. Car il n'y a pas de sport cycliste sans journalistes, c'est aussi simple que ça.