L'iSelf, ou quand l'iPhone devient une véritable extension de soi

L'iSelf, ou quand l'iPhone devient une véritable extension de soi

Un chercheur américain a analysé la relation que nous entretenons avec nos objets connectés. Dans son étude, le doctorant avance que "privé de son mobile, la personne souffrant de "nomophobie" a l'impression d'avoir perdu une part d'elle-même, et cela "peut avoir un impact négatif sur ses performances mentales".