Les syndicats ont perdu 88.000 affiliés en deux ans

Les syndicats ont perdu 88.000 affiliés en deux ans

Les syndicats ont perdu quelque 88.000 affiliés entre 2014 et 2016, selon les chiffres parus dans le dernier numéro de la revue Politique, relayés jeudi par Le Soir.

"Le syndicalisme est en danger"

"Le syndicalisme est en danger"

Après quinze ans à la tête de la FGTB Bruxelloise, Philippe Van Muylder fait valoir ses droits à la retraite. L'occasion d'un bilan. Sur le syndicat, sur la gauche, et sur Bruxelles.

Projet-pilote contre le burn-out: "on doit aller plus loin", selon les syndicats

Projet-pilote contre le burn-out: "on doit aller plus loin", selon les syndicats

La CSC et la FGTB saluent le lancement en novembre prochain d'un projet-pilote pour lutter contre le burn-out dans les banques et les hôpitaux mais réclament une politique plus globale, réagissent les deux syndicats lundi auprès de Belga. Marie-Hélène Ska, secrétaire générale du syndicat chrétien, s'interroge également sur la coordination de cette initiative avec les projets-pilotes menés par le Conseil national du travail sur ce sujet.

Les poissons d'avril principalement en ligne cette année

Les poissons d'avril principalement en ligne cette année

Le 1er avril tombant un dimanche cette année, les poissons ont principalement été décelés dans la presse en ligne. S'ils étaient moins nombreux que d'habitude, certaines perles sont tout de même à épingler.

Au secours, le PS revient ? Sérieusement ?

Au secours, le PS revient ? Sérieusement ?

Jonathan Dehoust - Le 20 mars, Claude Demelenne, essayiste et auteur de plusieurs ouvrages sur la gauche, publiait une opinion dans laquelle il vantait la stabilité socialiste francophone (malgré les violentes tempêtes traversées) et avançait en dix points pourquoi le parti d'Elio Di Rupo pouvait gagner les prochaines législatives. Revenons sur cinq de ses arguments qui ne tiennent pas la route.

Une gazette en front commun contre la réforme des pensions

Une gazette en front commun contre la réforme des pensions

En front commun FGTB, CSC et CGSLB lancent une vaste opération de communication contre la réforme des pensions. Une "gazette" de 12 pages va être éditée à un million d'exemplaires, annoncent Robert Vertenueil (FGTB), Marie-Hélène Ska (CSC) et Olivier Valentin (CGSLB) dans Le Soir et les titres Sudpresse samedi.

Pensions: les syndicats intentent un recours contre les mesures liées aux assimilations

Pensions: les syndicats intentent un recours contre les mesures liées aux assimilations

La CSC, la FGTB et la CGSLB ont intenté un recours au Conseil d'État contre les mesures gouvernementales qui limitent les assimilations des périodes de chômage et de RCC (ex-prépension) pour la pension et qui réforment l'unité de carrière, ont précisé les trois syndicats mercredi dans un communiqué.

Tam Tam, une campagne de la société civile qui dénonce le néolibéralisme

Tam Tam, une campagne de la société civile qui dénonce le néolibéralisme

Lancée ce lundi 05 février, la campagne Tam Tam cherche, avec une forme de mobilisation inédite, à donner un cadre d'action et de communication commun à toute une série d'associations. " On veut influencer les débats politiques à l'horizon 2019 ", nous confie le coordinateur de la campagne.

Un nouveau duo bientôt à la tête de la FGTB

Un nouveau duo bientôt à la tête de la FGTB

L'actuel secrétaire général de la FGTB Robert Vertenueil succédera en juin à Rudy De Leeuw au poste de président du syndicat socialiste. La Limbourgeoise Miranda Ulens deviendra alors la numéro deux, affirment samedi les quotidiens De Standaard, Het Nieuwsblad et Het Belang van Limburg.

FGTB: Grève ou pas grève?

FGTB: Grève ou pas grève?

Le comité fédéral de la FGTB se réunit mardi afin d'établir son plan d'action pour le premier semestre. Le syndicat socialiste tranchera aussi l'éventualité de mener une grève de 24h dans les prochaines semaines. La politique de pensions sera au coeur du débat, a indiqué le secrétaire général de la FGTB Robert Vertenueil.

Actiris retire une offre d'emploi Deliveroo

Actiris retire une offre d'emploi Deliveroo

Le bureau régional de l'emploi à Bruxelles, Actiris, suspend provisoirement une offre d'emploi de Deliveroo publiée le 12 janvier dernier, a-t-il fait savoir mardi. Actiris souhaite attendre les résultats de l'enquête sur la légalité du statut d'indépendant proposé par Deliveroo à ses travailleurs avant une éventuelle republication de l'offre.