Un djihadiste malien plaide coupable dans un procès inédit

Un djihadiste malien plaide coupable dans un procès inédit

Un djihadiste malien présumé, accusé d'avoir ordonné et participé à la destruction des mausolées classés au Patrimoine mondial de l'humanité à Tombouctou, a plaidé coupable lundi devant la Cour pénale internationale, une première dans l'histoire du tribunal.


Al Faqi Al Mahdi, l'ancien "shérif" islamique de Tombouctou

Al Faqi Al Mahdi, l'ancien "shérif" islamique de Tombouctou

Versé depuis son plus jeune âge dans l'étude du Coran, le Touareg malien Ahmad Al Faqi Al Mahdi, jugé par la Cour pénale internationale (CPI) pour la destruction de mausolées à Tombouctou, a incarné le nouvel ordre jihadiste imposé dans le nord du Mali en 2012. Son procès commence lundi. 9 réactions