Des commerçants d'un petit village copient l'évasion fiscale des multinationales
Des commerçants d'un petit village copient l'évasion fiscale des multinationales
Des commerçants d'un petit village copient l'évasion fiscale des multinationales
Des commerçants d'un petit village copient l'évasion fiscale des multinationales
Des commerçants d'un petit village copient l'évasion fiscale des multinationales
Des commerçants d'un petit village copient l'évasion fiscale des multinationales
Des commerçants d'un petit village copient l'évasion fiscale des multinationales
Des commerçants d'un petit village copient l'évasion fiscale des multinationales
38439999Nous avons 1 élu pour 815 citoyens, qui nous bouffe la peau des fesses, avec tous ces "cabinetards" et autres "parasites" qui les accompagnent. Virons-les d'abord, ensuite la charge globale du fonctionnement diminuera (cfr chapitre pré-pension) et de facto, les impôts diminueront. Du temps des années 60, 19 à 23 ministres, selon la couleur de la coalition, dirigeaient le pays. Dans les années 70, le ministre Michel a réalisé la "fusion des communes" On a "maigri" de milliers de fonctionnaires communaux . Actuellement, nous avons à l'échelle américaine, plus de 2000 ministres pour 11 millions de cochons payeurs!!! Sabrons dans ce cloaque et revenons à la raison. C'est la seule façon de réduire nos impôts en renvoyant tous ces parasites à leurs chères études.2016-09-20 12:54:20Philippe Baudry439961Bonjour dany dachy: effectivement votre réaction est logique, mais le rôle des syndicats est de défendre les affiliés, ce qui n'est guère le cas pour l'instant. C'est d'abord ( comme nos politiciens ) leurs intérêts qu'ils défendent, leurs gros salaires, leur tranquillité et leurs avantages de toutes sortes...bien à vous2016-09-20 12:27:32dan greg439957@ Dan Greg, pourquoi voudriez-vous que les syndicats scient la branche sur laquelle ils sont confortablement assis ?2016-09-20 12:18:51daniel dachy439939D'accord avec vous dan greg2016-09-20 11:47:20ANNE NOEL439911Les gouvernements belges successifs agissent anticonstitutionnellement. C'est la 1ère x que j'emploie ce mot, bien à propos car "tous les belges sont égaux devant la loi" . Malheuseusement, il s'en trouvent qui s'arrangent pour être plus "égaux" que d'autres. N'est-ce pas, Albert Frère, et autres inciviques dans votre genre ?!!!2016-09-20 11:13:04daniel dachy439821Cela me parait tout à fait normal et devrait être étendu à toute la communauté européenne !! Pourquoi certains sociétés ou individus auraient ils un droite de cuissage que les autres n'ont pas ???2016-09-20 02:11:22Michel Brasseur439743Bonjour, je suis admiratif et j'approuve ce que fait ce petit village gallois. Pourquoi ne pas faire la même chose, ici en Belgique ? Je n'ai jamais compris pourquoi les syndicats ne se battent pas pour ce genre de cause. Et pourquoi les associations de défense des consommateurs ne font pas de même. Reste à voir si le gouvernement gallois va accepter la chose...2016-09-19 20:58:10dan greg439589La création de monnaie qui était dévolue très justement aux états a été cyniquement abandonnée aux banques en France par Pompidou et Giscard d'Estaing par une loi scélérate en 1973. Et bien sûr, le croupion Belgique a suivi docilement. Quand je lis qu'on demande encore aujourd'hui au sieur Giscard de donner son docte avis et son éclairage sur la crise de la dette qui nous étrangle tous, je mesure, effaré, à quel point on nous prend pour des cons.2016-09-19 16:44:31daniel dachy439571(suite) à 2 %. A condition que la collectivité récupère aussi la totalité des bénéfices de la création de monnaie, un monopole auquel jadis les Etats tenaient jalousement, et qu'on a abandonné aujourd'hui à des banques privées.2016-09-19 15:54:52Baudouin Petit439545On finira par comprendre l'intérêt de remplacer l'impôt des sociétés, censé s'appliquer à leur revenu, par la vieille idée libérale d'impôt sur le capital. Maurice Allais avait estimé le montant nécessaire de ce prélèvement annuel sur les capitaux physiques (terrains, bâtiments, équipements...).2016-09-19 14:59:33Baudouin Petit439531Ah mais que voilà uned bonne idée ! A creuser !!!2016-09-19 14:27:47Jean-Marie QUERINJEAN439401Cette rébellion contre l'injustice et le "deux poids deux mesures" est géniale par son principe, mais son succès repose sur une action concertée. Ah ! Si les Belges pouvaient mettre un peu plus en pratique leur belle devise "l'union fait la force", pour des causes nobles bien sûr ! pas seulement pour défendre son fromage par esprit corporatiste.2016-09-19 12:09:32daniel dachy439299Si chaque imposable pouvait se permettre de ne payer des impôts qu'en proportion de ce paient certaines multinationales (c'est à dire parfois jusqu'à moins de 1%), les Etats et les services, si imparfaits soient ils (sécurité, enseignement, santé, infrastructures routières, etc ....), cesseraient de fonctionner... Mais que les Etats (et ceux qui peuvent éluder l'impôt sans tout mettre par terre...) se rassurent, via les multiples taxes (tva, accises, taxes communales, etc...) et le prélèvement à la source, l'écrasante majorité des taxables & imposables sont "coincés" et font perdurer le système...2016-09-19 10:04:34Stephane Martin439283Le principe des montages fiscaux est que "peu" en profitent. La majorité des imposables, par ignorance, par paresse ou plus simplement, ... par civisme (si, si...) n'y a pas recours. Mais si, en effet, TOUT le monde se mettait à imiter les grandes multinationales ou l'Indépendant qui éludent au maximum (et en toute légalité...) et à faire de "l'optimisation fiscale", les Etats seraient obligés de réagir car sans plus aucune ressource hors celles fournies par ceux qui ne peuvent pas ou peu "contourner" l'impôt (ex: les "prélevés à la source"... :-// )2016-09-19 09:49:37Stephane Martin225669@Demoulin Marcel ce que vous affirmez sur les USA est vrai: il faut s'assurer par le privé et ceci compense la chereté relative des soins de santé. Là bas comme en Belgique, il existe des assurances groupes qui offrent beaucoup plus d'avantages que le système belge tout en coûtant moins cher. Autre remarque si vous avez un bon métier et êtes travailleur, une seule personne qui travaille dans un ménage, peut assumer à elle seule une famille. Est-ce encore une réalité en Belgique? La gestion de l'état : elle n'est pas mauvaise dans tous les secteurs, dans certains c'est le cauchemar... mais partout elle est dépensière et mégalomaniaque. Connaissez-vous un pays de notre taille ou plus grand avec autant d'hommes politiques et d'administrations au mètre carré? Quand nous possédions de l'or charbon cela pouvait fonctionner comme dans les émirats mais maintenant?2015-11-15 12:57:58charles tergolina225237M. eric hourant l'état gère-t-il mal notre argent? C'est une affirmation gratuites des plus nantis pour faire pression à la réduction des impôts. Argument hautement populiste qui permet d'attirer les voix d'électeurs vers des partis qui ne servent que les intérêts des plus nantis. Voir le MR et Reynders qui ont et font encore leur argument électoral. le travailleur n'en a pas vu la couleur. De cet argument, les financiers tirent 2 bénéfices: 1. Ils paient moins d'impôts et 2. à long terme, l'état ne pouvant plus rendre ces services, le privé pourra y gagner beaucoup d'argent. Un exemple simple aux USA, l'assurance maladie étant au mains du privé, la médecine coûte beaucoup plus cher qu'ici. Les université sont coûteuses etc....2015-11-14 19:15:05Demoulin Marcel224253Les citoyens de la perfide Albion commencent à dépasser en inventivité anti-Etat leur propre chantre-en-chef du Brexit. En fait, ils exittent tout ce qu'ils peuvent du moment que ça atterrit dans leur propre tiroir caisse.2015-11-13 14:33:50Jean Van Eynde224153@demoulinmarcel >>Les impôts et charges sociales servent à payer touts les services que l'état rend aux citoyens.<< (sic). C'est exact. Mais d'un autre côté, il devrait être possible de choisir la destination d'une partie de nos impôts. Par exemple, je n'ai pas envie de payer pour les cultes qui devraient, à mon sens, s'auto-financer. D'autre part, si l'état gérait un peu mieux ce que nous lui confions, il ne serait peut être pas nécessaire de resserrer les boulons un peu partout.2015-11-13 12:26:25eric hourant224141@philippescauflaire >>en diminuant les charges patronales, c'est de fait le salaire du travailleur qui diminue.<< (sic). Euh ... êtes-vous bien certain de cela ? Votre remarque me semble bien folklorique.2015-11-13 12:13:56eric hourant224133(suite)Mais aucun effort n'est fait pour éviter le gaspillage étatique et améliorer voire maintenir la redistribution vers les citoyens payeurs. et ceci quelles que soient les couleurs politiques des pays concernés. Les citoyens de nos fausses démocraties ne peuvent s'ils ont salaires, épargnes,immobilier ou autres amendes etc... que passer à la caisse. Il suffit de lire certains commentaires pour se rendre compte qu'il est très facile de semer zizanie, jalousie et autres fausses idées dans l'esprit populaire et ainsi continuer à exploiter avantages et privilèges....2015-11-13 12:03:39charles tergolina224119@Robert Dehu les multinationales et employeurs paient les salaires bruts.Ces salaires sont taxés par l'impôts des salariés à qui il reste un salaire net. Dans les pays où cela existent, les firmes et les salariés paient en plus des cotisations sociales. Les firmes sont taxées sur leurs bénéfices (y compris dividendes et autres revenus de leurs réserves financières) dans les pays où ils font leurs bénéfices et bien sûr aux taux de ces pays. Les sociétés multinationales ayant par nature des sièges et des productions dans de nombreux pays leurs astuces "légales" est de déclarer leurs bénéfices là où la taxation est la plus faible. Les pays étant avides d'emplois se livrent à une lutte fiscale en s'accusant mutuellement de "paradis fiscal". Le résultat: les taxes se retrouvent payées en plus grosse proportion par les citoyens. Surtout en période de crise où nos dirigeants de tous bords ont pour slogan "job,job,job" . Mais aucun effort n'est fait pour éviter2015-11-13 11:52:21charles tergolina223983JPhilippe lecomte 2015-11-12 20:00:50 J'apprécie votre humour et pourtant...2015-11-13 08:20:45Jean-Pierre DUPONT223881M.Jean Cousin Vous ne semblez pas comprendre que ce que les impôts qui ne rentre pas à l'état, vous les paierez de votre poche. Les impôts et charges sociales servent à payer touts les services que l'état rend aux citoyens. Si l'état ne les rends pas vous les payerez de votre poche, comme enseignement, les hôpitaux, les transports publiques, la justice etc... Les revenus de ce pays créé par le travail de tous se partage entre 1.les salaires, 2. les impôts et 3.la rétribution du capital. Jusqu'où êtes-vous prêt à baisser votre pantalon pour rétribuer le capital. N'OUBLIEZ PAS, "Le rendement du capital augmente plus vite que la croissance économique. " QUI PAIE LA DIFFÉRENCE?2015-11-12 22:35:17Demoulin Marcel223829Ubérisation en marche ? Cela y ressemble : encaisser en Belgique mais vers un pays étrangers. Ristourne est taxée par le gogo mais le solde est "blanchi".2015-11-12 20:59:17Alfred GILSON223797Voilà !! encore une petite avancée dans la manière de frauder légalement comme les partis de droite le dise si bien et probablement en toute transaparence , avec ce nouveau pas si celà réussit et avec tâche d'huile sur tout les pays d'Europe seuls les connards qui ne sont pas indépendants seront épongés jusqu'à la moelle pour renflouer les caisses des états déjà presque vides2015-11-12 20:36:42rénald lanoy223773Voici le petit village d'Astérix qui met en difficulté l'hypocrisie du gouvernement anglais. On ne peut qu'être admiratif...2015-11-12 20:00:50Philippe lecomte223679Voilà une action très intéressante. Pourvu que ça marche et fasse tache d'huile....2015-11-12 17:47:04Jean Cousin223677@Scauflaire. Faudra nous éclairer sur vos élucubrations, parce que mon net reste le même si les charges de mon patron diminuent. Vous semblez confondre charges salariales et salaire.2015-11-12 17:46:18Jean Cousin223671Evidemment, le gouvernement gallois va trouver cela anormal et éhonté, et va contre-attaquer afin de punir ces "sales petits fraudeurs" ...2015-11-12 17:38:53Jean-Marie QUERINJEAN223541Pays de *GalleS2015-11-12 15:29:24VALERY DEVAUX223519Robert Dehu, les sociétés ne payent pas d'impôts sur les salaires, c'est une partie intégrante du salaire payé à l'employé. C'est ce que nombre de personnes ne comprennent pas: en diminuant les charges patronales, c'est de fait le salaire du travailleur qui diminue.2015-11-12 14:47:31Philippe Scauflaire223461Il ne reste plus qu'à faire ce que font les Gallois. Et pas attendre une hypothétique "class action" ou un regroupement initié par Test Achat. Aide-toi, le ciel t'aidera, c'est le dicton. On fait comme les Gallois et on voit. Mais le Belge est trop individualiste et trop mutualiste pour tenter autre chose qu'écrire son avis dans les pages du Vif.2015-11-12 14:01:52Jean Jacques Baut223439Quand est-ce que TEST-ACHATS va nous aider à introduire ce genre de class-action groupée qui elle ne passe PAS par la justice (qui n'existe pas de toute façon)... ? Rien de tel pour réveiller d'aucuns que de faire des choses "LEGALES", bien qu'immorales.2015-11-12 13:49:00Jean Van Eynde223437Attention, il faut savoir que les multinationales payent quand même des impôts sur leur salaires mais il est tout autre chose des bénéfices et dividendes où là ils utilisent les paradis fiscaux pour éluder les taxes ! Maintenant de la à voter PTB quand on voit le nombre de pays que le communisme a ruiné il y a de quoi ne plus en redemander !2015-11-12 13:45:57Robert Dehu223417Excellentes idées. Si tous les pensionnés se groupaient ainsi ils auraient plus de poids.2015-11-12 13:11:46Jacqueline Defraigne223409C'est vrai, pourquoi ne pas profiter des mêmes avantages que s'octroient, ou se font octroyer par faveurs intéressées et largesses, ceux qui dirigent ce monde? Puisque l'argent c'est le pouvoir et que sans argent ni pouvoir nous sommes à la merci de ceux qui dirigent l'économie, puisque nous ne pouvons pas nous battre à armes égales, par nos représentants bien prompts à nous en empêcher pendant que pour d'autres ils n'ouvrent qu'un oeil, alors l'idée de former des conglomérats aussi puissants, et bien plus diversifiés, prend tout son sens. Et ça ne se limite pas aux commerçants. Il n'y a que par les mêmes armes qu'on peut rivaliser et du fait rétablir un certain équilibre. Tout ce qu'on fait jusqu'ici pour combattre est à chaque fois une guerre en retard. On ramasse les cadavres et timidement on tente qu'il y en ait moins la prochaine fois en interdisant certaines techniques de guerre, alors qu'elles évoluent sans cesse.2015-11-12 12:51:36Jean-Michel Sinte223393@michelbrabant : >>Notre couple paye plus d'impôts que le groupe Colruyt !<< (sic). Juste pour mon info et sans que cela soit une raison valable, combien de personnes faites vous travailler ? Cela dit, je suis assez admiratif de ces commerçants qui utilisent les mêmes astuces (tout à fait légales) que des grandes entreprises. Peut-être qui si nous agissions tous de la sorte, l'Europe se déciderait à agir de manière concertée.2015-11-12 12:34:03eric hourant223345Notre couple paye plus d'impôts que le groupe Colruyt ! Je ne l'aie jamais digéré. Aux prochaines élections, ce sera PTB2015-11-12 11:41:24Michel Brabant4332272015-11-12 10:55:282015-11-12 11:18:49The IndependentPas de parutionNormalArticleCaroline LallemandPar Caroline LallemandInternationalLeVif

Des commerçants d'un petit village copient l'évasion fiscale des multinationales

Des commerçants d'un petit village du Pays de Galle ont décidé de se révolter contre les multinationales qui profitent des lois fiscales britanniques pour éluder l'impôt. A leur petite échelle, ils ont décidé, eux aussi, de profiter légalement d'astuces offshore.

yesCaroline Lallemand2015-11-12 10:57:00http://www.levif.be/actualite/international/des-commercants-d-un-petit-village-copient-l-evasion-fiscale-des-multinationales/article-normal-433227.htmlhttp://m.levif.be/actualite/international/des-commercants-d-un-petit-village-copient-l-evasion-fiscale-des-multinationales/article-normal-433227.htmlhttp://www.levif.be/actualite/international/http://m.levif.be/actualite/international/
Des commerçants d'un petit village copient l'évasion fiscale des multinationales

Dans le petit village touristique de Crickhowell, au Pays de Galle, les commerçants en ont assez de payer des impôts élevés alors que d'autres grandes entreprises comme Facebook et Google arrivent à passer à travers les mailles du filet grâce à des montages financiers ingénieux qui leur permettent de payer le moins d'impôts possible. En réaction à cette situation, ils ont décidé, eux aussi, de se constituer une situation "off-shore" fiscalement intéressante, sous la bannière 'Powys tax rebellion', relate le quotidien anglais The Independent.

Avec l'aide d'experts en fiscalité, ils ont étudié les trucs et astuces des multinationales comme Starbucks et Google afin de les copier et de les soumettre au fisc britannique. Si leur montage est approuvé, les propriétaires du café, de la librairie, de la boulangerie et d'autres petits commerces de ce village de 2800 habitants pourraient bien être exemptés d'une grosse partie des impôts qu'ils payent actuellement.

Ce qui les a fait réagir: le fait qu'un des commerçants a découvert que les impôts qu'il paie pour sa société sont sept fois plus élevés que ceux que paie Facebook note De Morgen. Malgré ses plantureux bénéfices, l'entreprise de Mark Zuckerberg a payé l'année dernière moins de 5000 livres (7000 euros) à l'Etat britannique.

D'autres sociétés font encore mieux. Depuis 2008, la marque Caffè Nero, par exemple, est installée à Londres mais ne paie aucun impôt malgré un chiffre d'affaires de plus de 1,2 milliard de livres. Les bénéfices étant redirigés vers le Luxembourg, et l'Isle de Man, un paradis fiscal au large de la Grande-Bretagne.

5000 livres en moins d'impôts

Les montages d'évasion fiscale mis sur pied par le groupe de Gallois font partie d'une stratégie légale qui peut être recopiée par d'autres commerces de la région et de Grande-Bretagne. Leur action est aussi symbolique, leur but est de faire réagir le gouvernement britannique face à cette injustice. "Nous sommes d'accord de payer des impôts, nous profitons tous des écoles et des hôpitaux, mais nous croyons fermement que les grandes compagnies devraient également payer leur juste part", déclare la propriétaire d'un atelier de fumaison de saumon, Jo Carthew au Independent. Steve, le tenancier du café du village ajoute : "J'ai vraiment du mal de tout payer gentiment alors que d'autres concurrents avec de grands noms font tout pour passer à travers les mailles du filet". "Les coûts élevés d'avocats ne permettent qu'aux grandes entreprises de profiter de ces astuces offshore", complète Jo Carthew. "Le montage que nous avons trouvé devrait montrer que les petits commerces, s'ils se regroupent, peuvent payer moins d'impôts en imitant les stratégies utilisées par les multinationales".

Le gouvernement n'a pas tardé à réagir. "Nous examinerons leur plan", a promis un porte-parole du Trésor, jugeant "incorrecte" l'idée que les grandes entreprises ne sont pas taxées comme il le faudrait. "Nous avons rapatrié des dizaines de milliards de livres ces dernières années en nous assurant que les multinationales ne contournent pas les règles fiscales", a-t-il souligné, cité par Franceinfotv.fr.

Il y a près d'un an, le gouvernement britannique a mis en place une taxe de 25% sur les bénéfices générés par les multinationales sur leur activité réalisée au Royaume-Uni mais qu'elles font sortir artificiellement du pays, surnommée "Google tax". Cette taxe doit rapporter 1 milliard de livres (environ 1,4 milliard d'euros) sur cinq ans.

Le mouvement des commerçants de Crickhowell a été filmé par la BBC, le documentaire intitulé The town that went offshore (La ville devenue offshore), sera diffusé en 2016. Les réalisateurs ont aussi enquêté du côté de l'Isle de Man et d'Amsterdam où Starbucks a été pointé du doigt par la Commission européenne pour ses pratiques fiscales douteuses.

69lallemand-carolineJournalisteLallemandCarolinereporter/assets/142/avatar_73099.jpgcaroline.lallemand@levif.behttp://twitter.com/CaroLallemand<Para>Journaliste</Para>http://www.levif.be/actualite/auteurs/caroline-lallemand-69.htmlhttp://m.levif.be/actualite/auteurs/caroline-lallemand-69.htmlevasion fiscalepays de gallestaburcksgoogle