Conception de bébés à partir de trois ADN: "une infime partie du génome humain concernée"

Conception de bébés à partir de trois ADN: "une infime partie du génome humain concernée"

Le Royaume-Uni est sur le point d'autoriser la fécondation in vitro à partir de trois ADN différents. Si cette décision est validée fin février, il s'agirait du premier pays au monde à autoriser cette technique génétique. On a posé 3 questions au Dr Debray, du service de génétique humaine au CHU de Liège sur cette avancée génétique qui soulève des questions au sein de la communauté scientifique.1 réactions