Le Belge se méfie des partis politiques et de l'Eglise

Le Belge se méfie des partis politiques et de l'Eglise

Les valeurs des Belges et leurs convictions ont muté en trente ans. Le citoyen de base tient davantage à ses libertés individuelles et ne tolère plus que les grandes institutions (partis, syndicats, Eglise, etc) lui dictent sa façon de vivre.