L'obscénité géopolitique et le mutisme du selfie

L'obscénité géopolitique et le mutisme du selfie

Eric Chauvier est anthropologue et chargé de cours à l'Université de Bordeaux. Dans un brillant essai, "Les Mots sans les choses", il dénonçait l'importation de termes d'apparence scientifique vers le langage courant, importation qui, en plus de brouiller la réalité, camoufle un processus de domination. A l'heure où, dans le discours politique, pleuvent des expressions confuses comme " radicalisation ", " guerre " ou " état d'urgence ", Le Vif/L'Express a pensé pertinent de l'interroger. Eric Chauvier a d'abord refusé de répondre à nos questions. " Je me sens piégé ", nous avait-il répondu. Puis il nous a envoyé cette fausse interview. Salutaire.