Tunisie: le parti laïc Nidaa Tounès remporte les législatives

Tunisie: le parti laïc Nidaa Tounès remporte les législatives

Le principal parti séculier tunisien, Nidaa Tounès, est arrivé en tête des législatives de dimanche, les islamistes d'Ennahda ayant reconnu être en seconde position de ce scrutin-clé pour le berceau du Printemps arabe qui doit se doter d'institutions pérennes.4 réactions


Tunisie : des dizaines de milliers d'opposants dans la rue

Tunisie : des dizaines de milliers d'opposants dans la rue

Dans la nuit de mardi à mercredi, des manifestants tunisiens sont descendus dans les rues de Tunis pour manifester contre le gouvernement islamiste Ennahda. Des rassemblements ont lieu tous les jours depuis l'assassinat du député Mohamed Brahmi le 25 juillet dernier, mais la manifestation de la nuit passée est la plus importante depuis le début de la contestation.


Tunisie : le parti laïc du président reste au gouvernement

Tunisie : le parti laïc du président reste au gouvernement

Le parti laïc du président Moncef Marzouki a décidé lundi de maintenir son alliance avec les islamistes d'Ennahda et a rejeté le gouvernement de technocrates proposé par le Premier ministre islamiste Hamadi Jebali contre la volonté de son parti.


Tunisie : le parti au pouvoir sous le feu des critiques

Tunisie : le parti au pouvoir sous le feu des critiques

En Tunisie, les tensions entre le parti islamiste Ennahda et la communauté salafiste sont fortes. Un imam en colère appelle les jeunes islamiques à se révolter contre le gouvernement. Lors d'une apparition à la télévision, il a demandé aux jeunes tunisiens de "lever leur linceul pour protester contre le parti Ennahda".


Tunisie : Ennahda choisit une voie "centriste"

Tunisie : Ennahda choisit une voie "centriste"

Le congrès d'Ennahda, mouvement clandestin hier, parti de gouvernement aujourd'hui, s'est conclu le 16 juillet après quatre jours de débat visant à définir sa nouvelle ligne politique.



La victoire électorale des islamistes confirmée en Tunisie

La victoire électorale des islamistes confirmée en Tunisie

La victoire du parti Ennahdha a été confirmée jeudi soir par le chef de la commission électorale. Les islamistes obtiennent ainsi 90 des 217 sièges à l'Assemblée constituante tunisienne. L'actuel Premier ministre devrait être remplacé par un remplaçant de ce parti.



Tunisie : le parti islamiste Ennahda gagne avec 40 % des voix

Tunisie : le parti islamiste Ennahda gagne avec 40 % des voix

Les islamistes d'Ennadha sont arrivés en tête des élections en Tunisie. Nombreux à avoir participé, le 23 octobre, au premier scrutin libre de leur histoire, les Tunisiens ont voté en masse pour le parti islamiste crédité d'environ 40% des voix à l'heure où nous mettons sous presse, il devrait largement dominer la future Assemblée constituante.


Elections en Tunisie: les gagnants et les perdants du vote

Elections en Tunisie: les gagnants et les perdants du vote

Le parti islamiste Ennahdha est assuré d'être la première formation du pays. Le Parti démocrate progressiste, centriste et moderniste, a reconnu sa défaite, sans attendre les résultats définitifs. Analyse.


Tunisie : Ennahda veut "rassurer" les partenaires économiques

Tunisie : Ennahda veut "rassurer" les partenaires économiques

Le parti islamiste Ennahda, donné vainqueur des élections tunisiennes du 23 octobre, a lancé ce lundi un message pour "rassurer" les partenaires économiques du pays. Les résultats définitifs du vote pour une assemblée constituante devraient être annoncés officiellement ce mardi.


Tunisie : d'où vient le mouvement Ennahda?

Tunisie : d'où vient le mouvement Ennahda?

Les islamistes d'Ennahda sont les grands favoris du scrutin de dimanche en Tunisie. Au moment du retour d'exil de son dirigeant Rached Ghannouchi, après la chute de Ben Ali, Le Vif revenait sur la formation de son parti, Ennahda, ses années d'exil et son poids dans l'opinion tunisienne.


Vote historique en Tunisie, les islamistes favoris

Vote historique en Tunisie, les islamistes favoris

Neuf mois après le "printemps arabe", les Tunisiens votent librement pour élire une assemblée constituante. Un scrutin historique où le parti islamiste Ennahda part favori.