On n'accepte plus que la douleur, la déception et la frustration fassent partie de l'enfance

On n'accepte plus que la douleur, la déception et la frustration fassent partie de l'enfance

Aux États-Unis, de plus en plus d'enfants et de bébés reçoivent des antidépresseurs. L'anthropologue David Lancy trouve cela très inquiétant. Son étude sur l'enfance dans les autres cultures nous montre que la manière occidentale d'élever les enfants ne doit pas être sanctifiée. "Les enfants doivent avoir plus de liberté, pour être malheureux et frustrés.8 réactions


Qui était la vraie Françoise Dolto?

Qui était la vraie Françoise Dolto?

Qui était vraiment Françoise Dolto ? Près de trente ans après sa mort, tout n'aurait pas été dit sur cette figure emblématique de la psychanalyse de l'enfance. Portrait sans concession.10 réactions


Quand acheter un smartphone à son enfant ?

Quand acheter un smartphone à son enfant ?

Être en permanence en contact avec son enfant, c'est le désir de tous parents. Du coup, les enfants reçoivent de plus en plus tôt un smartphone de leurs parents. S'il permet de rassurer ceux-ci, son utilisation n'est pas sans dangers, surtout s'ils ont accès à Internet.6 réactions



Evelyne Huytebroeck fustige Child Focus

Evelyne Huytebroeck fustige Child Focus

La ministre francophone en charge de l'Aide à la jeunesse Evelyne Huytebroeck dénonce sèchement les méthodes de travail du centre Child Focus, dont la dernière campagne de promotion avec l'étalon du cinéma porno Rocco Siffredi a soulevé pas mal de critiques dans le secteur.


Crèches : il manque toujours des places

Crèches : il manque toujours des places

Le taux de couverture, c'est-à-dire le rapport entre le nombre d'enfants et le nombre de places d'accueil, n'équivalait qu'à 27,7 % en Communauté française. En cause : la hausse de la natalité, bien sûr.


Faut-il interdire les concours de mini-miss?

Faut-il interdire les concours de mini-miss?

Plusieurs associations protestent contre l'organisation de ces concours qui tendent à sexualiser les enfants et à les mettre en contact avec des préoccupations qui ne sont pas essentielles à leur âge.