Macron, le président chamboule-tout

Macron, le président chamboule-tout

Le chef de l'Etat français a choisi son étendard pour la bataille des législatives : le renouveau. Et un Premier ministre venu de la droite, Edouard Philippe.

La Wallonie rattachiste se présente à Macron

La Wallonie rattachiste se présente à Macron

Paul Durieux, président de l'Alliance Wallonie France, a présenté ses meilleurs voeux de succès au nouveau président français, Emmanuel Macron.

Et François Bayrou redevint tendance

Et François Bayrou redevint tendance

Le centriste a aidé le vainqueur à un moment crucial de sa campagne, devenant ainsi un personnage clé de ce début de mandat. Qui l'eût cru ?

Macron souhaite un gouvernement "irréprochable"

Macron souhaite un gouvernement "irréprochable"

Ajoute appel des candidats de droite aux législatives à se rassembler face au camp Macron, rencontre entre Macron et le secrétaire général de l'ONU Antonio Guterres.

France: l'annonce du gouvernement reportée à mercredi

France: l'annonce du gouvernement reportée à mercredi

Le président centriste français Emmanuel Macron et son Premier ministre Edouard Philippe ont reporté à mercredi la présentation du nouveau gouvernement, afin de permettre la "vérification" des situations fiscales et des éventuels conflits d'intérêt des futurs ministres, a annoncé l'Elysée.

Retour en images sur l'investiture du nouveau président français

Retour en images sur l'investiture du nouveau président français

Le centriste pro-européen Emmanuel Macron a été officiellement investi président dimanche, lors d'une cérémonie à l'Elysée, devenant ainsi le 25e président de la République française et le plus jeune jamais élu. Retour en images sur la passation de pouvoirs.

Les premières mesures du président Macron

Les premières mesures du président Macron

Moralisation de la vie politique, réforme du travail ou lutte contre le terrorisme: voici les premières mesures que prévoit de prendre le futur président Emmanuel Macron après son arrivée à l'Elysée.

Kazakhgate: Ce que nous a appris Claude Guéant

Kazakhgate: Ce que nous a appris Claude Guéant

Entendu ce matin par la Commission d'enquête parlementaire Kazakhgate, l'ancien ministre de l'Intérieur français Claude Guéant nous a appris au moins deux choses. 1. Il y a bien eu une demande du Kazakhstan à la France de trouver une issue favorable aux ennuis judiciaires belges de Patokh Chodiev. 2. Jean-François Etienne des Rosaies, l'homme de l'ombre de l'Elysée dont les mails ont fait éclater puis rebondir le scandale d'Etats lié au trio kazakh, n'est pas du tout un farfelu. Intéressant...

Macron en 2017, Le Pen en 2022

Macron en 2017, Le Pen en 2022

Nicolas de Pape - Victoire de Macron, mélange de Kennedy et de Sarkozy : l'épouse, Brigitte, bien mise en avant. Grosse limousine bien bling-bling. Costume à 5.000 boules (payé par lui-même on l'espère). Le petit Macron se voit-il un peu vite à l'Elysée ?

Retour en image sur un dimanche d'élection en France

Retour en image sur un dimanche d'élection en France

Au terme d'une campagne présidentielle de plusieurs mois riche en rebondissements et au suspense inédit, le centriste Emmanuel Macron est arrivé en tête du premier tour dimanche suivi par la dirigeante du Front national, 48 ans. Des explosions de joie et de ferveur ont salué l'annonce des résultats chez les partisans des deux prétendants à l'Elysée. Chez les autres, c'était un peu moins la fête. Retour en images.

Macron, fais pas le con !

Macron, fais pas le con !

Gérald Papy - A trop imaginer avoir course gagnée comme il en a donné l'impression dimanche soir, le candidat d'En marche ! s'expose et expose la France à un réveil douloureux. Si pas au second tour, en tout cas au terme de son éventuel mandat.

Kazakhgate: pas de plus-value sur De Decker

Kazakhgate: pas de plus-value sur De Decker

La Sûreté de l'Etat ne disposait pas d'informations qui offraient une plus-value par rapport aux sources ouvertes constituées de coupures de presse, a indiqué mercredi l'ex-administrateur général Alain Winants, justifiant le fait que les autorités politiques et judiciaires n'ont pas été informées avant 2016 des agissements à l'Elysée de l'ex-président du Sénat Armand De Decker au printemps 2011.

Armand De Decker a utilisé la Sûreté pour défendre Chodiev

Armand De Decker a utilisé la Sûreté pour défendre Chodiev

Un rapport de la Sûreté de l'Etat de 2016 évoque une démarche très curieuse d'Armand De Decker (MR) : en mars 2011, il est intervenu auprès de la DCRI (services de renseignement français) pour l'inviter à collaborer avec la Sûreté belge dans le cadre du dossier Chodiev.