Electrabel a 8 jours pour garantir qu'elle fera face à ses obligations de démantèlement

Electrabel a 8 jours pour garantir qu'elle fera face à ses obligations de démantèlement

La ministre de l'Énergie Marie Christine Marghem a écrit à Synatom, filiale d'Electrabel, pour lui enjoindre de l'"assurer sous huitaine" que cette dernière offre les garanties suffisantes pour faire face à ses obligations, a-t-elle indiqué jeudi à la Chambre, sur fond de craintes d'insolvabilité rendant impossible la responsabilité de l'électricien dans la gestion des coûts du démantèlement des centrales et de la gestion des déchets nucléaire.

"Engie organise l'insolvabilité d'Electrabel"

"Engie organise l'insolvabilité d'Electrabel"

Le groupe "Engie est très clairement en train d'organiser l'insolvabilité d'Electrabel par rapport à sa responsabilité dans la gestion des coûts du démantèlement des centrales et de la gestion des déchets nucléaire", dénonce Jean-Marc Nollet, député fédéral écolo, dans la foulée d'un article de L'Echo évoquant le versement par Electrabel à sa maison-mère française, Engie, d'un dividende d'1,641 milliard d'euros.

"Pourquoi tant de Belges se méfient d'Electrabel"

"Pourquoi tant de Belges se méfient d'Electrabel"

Luc Barbé - Le management français d'Engie ne comprend pas pourquoi Engie et Electrabel suscitent tant de méfiance en Belgique. Dans une lettre ouverte, l'auteur Luc Barbé répond à cette question, tout en proposant des solutions. "Aujourd'hui, beaucoup d'habitants de ce pays considèrent Electrabel comme un corps étranger dans notre société."

Jean-François Mitsch exclu du PS

Jean-François Mitsch exclu du PS

Le conseiller communal de Genappe, lanceur d'alerte de l'affaire Ores, a été exclu lors d'un vote par sa section locale. Il introduit un recours.

Doel 3 : Electrabel ne comprend pas les reproches de l'AFCN

Doel 3 : Electrabel ne comprend pas les reproches de l'AFCN

L'exploitant de Doel 3, Engie Electrabel, ne comprend pas les reproches de l'AFCN. Selon l'agence de contrôle nucléaire, Electrabel a fait preuve de manque d'entretien sur la centrale de Doel 3.

Nouveau trou à Bruxelles

Nouveau trou à Bruxelles

Un nouvel affaissement de voirie s'est produit rue Léopold Ier à Jette, rapporte mardi soir la police. Le trou fait environ un mètre carré et un mètre de profondeur.

Le New York Times dénonce le système belge de l'énergie

Le New York Times dénonce le système belge de l'énergie

La Belgique brille vue du ciel? Un gaspillage politique, analyse le correspondant du quotidien américain à Bruxelles. Il publie un billet dénonçant le système qui contrôle l'énergie dans notre pays. En ligne de mire : la domination d'Electrabel et la complicité des élus.

"Notre facture d'énergie n'est pas une feuille d'impôt"

"Notre facture d'énergie n'est pas une feuille d'impôt"

Le coût de l'électricité ne cesse d'exploser en Belgique. En cause : les taxes et les tarifs des réseaux, sans oublier l'impact des affaires Publifin et Ores. Test-Achats lance une campagne pour exiger des politiques que la facture cesse d'être une feuille d'impôt.

Nethys veut devenir "l'Electrabel des Grands Lacs"

Nethys veut devenir "l'Electrabel des Grands Lacs"

Alors que les investissements de la filiale de Publifin à l'étranger font débat, Pierre Meyers, président de Nethys, enfonce le clou: il ambitionne que Nethys devienne "l'Electrabel des Grands Lacs " en ciblant l'eldorado que constitue l'électrification du Congo.

Budget: la Wallonie va chercher huit millions dans les caisses d'Electrabel

Budget: la Wallonie va chercher huit millions dans les caisses d'Electrabel

Le gouvernement wallon a décidé, dans le cadre de la confection de son budget 2018, de modifier la taxation sur le captage des eaux de surface pour les industriels. Ces modifications, qui ne s'appliquent de facto qu'à Engie Electrabel, devraient rapporter huit millions d'euros, indique L'Echo sur son site internet.

Une pétition lancée pour faire la lumière sur Ores

Une pétition lancée pour faire la lumière sur Ores

La majorité wallonne a changé, mais le conseiller communal PS de Genappe, Jean-François Mitsch (photo, PS), n'en démord pas : il veut faire toute la lumière sur Ores, la plus grande intercommunale gérant la distribution du gaz et de l'électricité dans 197 communes.

ORES / Electragate : des questions ouvertes qui posent problème...

ORES / Electragate : des questions ouvertes qui posent problème...

Jean-François Mitsch - Jean-François Mitsch: "Un menteur méchant" ! La direction d'Ores, par la voix de Fernand Grifnée, le répète en boucle aux journalistes et devant le Parlement. Je suis un "menteur", qui voudrait nuire à l'entreprise Ores et à ses travailleurs.

Électragate : les doutes persistent

Électragate : les doutes persistent

Les ministres wallons Lacroix (Energie) et Dermagne (Pouvoirs locaux) demandent une évaluation indépendante du rachat par les communes des parts d'Electrabel dans Ores. Les auditions au parlement laissent bien des zones d'ombres. L'affaire est loin d'être enterrée.

Électragate : le combat de Mitsch déchire le PS

Électragate : le combat de Mitsch déchire le PS

Le conseiller communal socialiste se bat contre les instances de son parti pour tenter de les convaincre de la gravité de l'affaire Ores/Electrabel. Mais les résistances sont très nombreuses. Un cas d'école.