Plus d'un Belge sur trois confronté à l'éjaculation précoce

Plus d'un Belge sur trois confronté à l'éjaculation précoce

L'éjaculation précoce touche 35% des Belges. Ce chiffre ressort d'une enquête menée par l'institut de sondage IPSOS dont les résultats ont été rendus public mercredi lors d'une conférence de presse. Le problème d'éjaculation précoce est celui qui est le plus souvent éprouvé, devant les problèmes de désirs (25% des Belges), les troubles de l'érection (23%) ou l'absence d'éjaculation(12%).