"Enfermez-la": Chris Christie fait juger Hillary Clinton par une salle déchaînée (vidéo)
"Enfermez-la": Chris Christie fait juger Hillary Clinton par une salle déchaînée (vidéo)
"Enfermez-la": Chris Christie fait juger Hillary Clinton par une salle déchaînée (vidéo)
"Enfermez-la": Chris Christie fait juger Hillary Clinton par une salle déchaînée (vidéo)
"Enfermez-la": Chris Christie fait juger Hillary Clinton par une salle déchaînée (vidéo)
"Enfermez-la": Chris Christie fait juger Hillary Clinton par une salle déchaînée (vidéo)
"Enfermez-la": Chris Christie fait juger Hillary Clinton par une salle déchaînée (vidéo)
"Enfermez-la": Chris Christie fait juger Hillary Clinton par une salle déchaînée (vidéo)
24402481Difficile de croire, vu d'ici, que l'on puisse défendre Trump, mais après tout il y a bien des gens stupide qui veulent croire que Marine Lepen a du sens social et qu'elle est crédible. d'autres ont trouvé qu'Adolphe allait sauver l'Allemagne. les pires imbécile et les plus cruels des dictateurs ont toujours trouvé des supporters. quand a penser qu'Hillary est la candidate du complexe militaro-industriel, on se demande de quel complexe , le parti républicain est la candidat ...2016-07-25 22:37:33Demoulin Marcel399607A lire certains commentaires, il n'y a pas qu'elle qu'il faudrait enfermer...2016-07-21 10:46:39Jacques Duvivier399507NO PRISON FOR CLINTON ? c'est un bumper-sticker sorti il y a quelques semaines et déjà populaire ! Le directeur du FBI, James Comey, a conclu une première enquête sur l'EMAILGATE. Il a expliqué dans un long rapport (que la presse a bien commenté) comment Hillary avait MENTI durant 16 MOIS sur cette affaire. Cependant, il n'a pas recommandé de poursuites, pour des raisons qui ne sont pas de justice mais de convenance politique, et IL L'A ÉCRITce qui a ulcéré bien des Américains moyens. La "justice pour tous" s'arrête ainsi devant la porte d'Hillary Clinton. Le nombre des Américains qui ne veulent à aucun prix de Clinton vaut bien celui de ceux qui ne veulent à aucun prix de Trump ! Triomphe du bipartisme et des lobbies politiques ? comme chez nous Hollande et Sarkozy ? Hillary est la candidate du complexe militaro-industriel et des neocons. C'est elle le danger pour le monde2016-07-21 01:43:10Simonpierre Delorme399477Madame Clinton , me semble t'il, a un compte à régler avec la gent masculine (écho de certains commentaires incisifs). Ce besoin d'affirmation de soi va l'entrainer à s'opposer à ce qui lui parait être le prototype du mec que tout le monde s'accorde être un mec avec pouvoir. Devinez qui? Si ce n'est Poutine? Ceci pose problème. Deux puissances nucléaires seront obligées de s'affronter avec, au départ, un climat relationnel déjà au plus bas niveau, pour assouvir le désir de vengeance de Madame Clinton.Quoique l'on pense de sieur Trump, je crois, qu'au moins avec lui, les risques d'un conflit nucléaire sont moindres. Si Hillary l'emporte, franchement, j'ai peur pour l'humanité. Le Fou du Roi de tout temps était écouté même si ces propos étaient souvent hors normes. Leur rôle : fais gaffe sinon il t'en cuira.2016-07-20 23:29:05Jancen Alexis399455Les discours imbéciles ne sont pas seulement le fait des islamistes, il y a chez nous et aux USA des ayatollahs du même acabit même si leur religion est différente.2016-07-20 22:33:40Demoulin Marcel399411Un peu partout dans le monde le niveau des débats politiques , et donc des politiciens, devient de plus en plus primitif . Nivellement par le bas "globalisès"2016-07-20 21:10:14Walter Huybrecht399401Et Trump, il fait des bonnes pipes, jean-pierre marlier ?2016-07-20 20:50:07Robert Lejoly399353@ m.emma Vous dites : Trois millions de Ouïgours (originaire de Chine) sont réfugiés en Europe. J'ai peine à le croire! Dans quel pays en particulier ?? Merci de nous éclairer à ce sujet!2016-07-20 19:22:51André PIRLET399293à tous ceux qui veulent ne pas ètre 'dirigés' par les USA: vous voulez étre dirigés par qui ?? la Russie ? La Turquie ? les Indes ? le Pakistan ? la Wallonie????. La plupart d'entre vous ne connaissent pas les USA et en particulier les 'Américains' ..... moi je ne connais pas la Chine (à part HKG), donc au sujet de la Chine ' je ferme ma gueule' ./2016-07-20 18:25:41jean-pierre marlier399269Hillary Clinton...elle n'était même pas capable de faire ''une bonne pipe''' à son mari, c'est pour cela qu'il est allé voir ailleurs!!2016-07-20 18:13:21jean-pierre marlier399253Les USA sombrent dans le délire. Les Clinton sont coupables de bien des erreurs tout comme les Bush et bien d 'autres. Mais ce ne sont pas les acteurs qui écrivent la pièce. Les scénaristes restent cachés du public. Les présidents US ne sont que des marionnettes. Il faut aller voir du côté du Pentagone.2016-07-20 18:03:48Soline Phebus399243Ici aussi, apologie de la haine, cette haine qui parcoure déjà le monde entier, et entre autre, les tueries entre noirs et policiers !!! Mais, tout est bon pour arriver au pouvoir et a tout ce qu'il engendre... Désolant !!!2016-07-20 17:57:04Jean-Marie QUERINJEAN399237Parce qu'il vaut mieux nos énarques ? Alors il faut continuer les guerres USA à l'extérieur, bientôt l'Eurasie ? Trois millions de Ouïgours (originaire de Chine) sont réfugiés en Europe, ça pose pas de questions ? Les provocations de l'OTAN face à la Russie, la guerre qui a commencé, non l'Europe a déjà donné. Si Trump est contre les interventions extérieures, j'applaudis, le style je laisse ça aux journalistes. Nous avons en Italie, les élus 5 étoiles, c'est le même discours. La paix surtout2016-07-20 17:48:48mandarine emma399227God bless America ... !!!!!!!!!!!!!!!!!2016-07-20 17:40:03DIEGO MARTINEZ399221Ce serait presque risible ...si l'enjeu n'était pas la présidence des USA, de ce fait cela est pathétique. Poor America !2016-07-20 17:36:04Nathalie Andrews399219Il faut savoir que plus de la moitié des américains croient encore au créationisme!Dans ces conditions, l'irrationnel a encore de beaux jours chez eux!2016-07-20 17:24:51Willy Surmont-Van Steen399215La grande Amérique, en plein délire, creuse sa propre fosse et va tomber dedans très bientôt. C'est généralement ce qui arrive quand des aveugles conduisent des aveugles. NB. cet état (mental) de choses n'est pas propre à l'Amérique, hélas.2016-07-20 17:23:03daniel dachy399205Il y a une chose certaine, c'est que si j'étais Hilary et élue, j'aurais une sérieuse discussion avec cette bande d'imbéciles. Avec ce genre de personnage, les USA démontrent à quel point l'inculture est encore très présente dans ce pays.2016-07-20 17:11:33Jacques Duvivier399169Aux US "dieu" n'est jamais très loin, donc le diable non plus. Société malade.2016-07-20 16:57:00Walter Huybrecht399101Une belle bandes de cinglés ! Et c'est "cela" qui veut diriger le monde ? De nouveaux conflits surgiront bientôt !2016-07-20 15:09:13A. Lovinfosse399061Je ne sais pas si elle mérite beaucoup mieux ...!!!??2016-07-20 13:29:05Philippe lecomte399045A vrai dire, je ne suis pas certain que McCarthy avait complètement disparu. Il est resté vivace dans un sombre recoin du cerveau d'un certain nombre (grandissant) d'élus et de militants républicains...2016-07-20 12:49:56Robert Lejoly399031Mac Carthy est ressuscité.v2016-07-20 12:25:08Daniel Colpin398977Les républicains ou l'Amérique qui régresse intellectuellement à l'époque des procès des sorcières de Salem...2016-07-20 11:50:10Robert Lejoly5267572016-07-20 11:02:562016-07-20 11:11:19KnackPas de parutionNormalArticleRudi RotthierPar Rudi RotthierInternationalLeVif

"Enfermez-la": Chris Christie fait juger Hillary Clinton par une salle déchaînée (vidéo)

Dans un discours à faire se dresser les poils, Chris Christie a fait déclarer la candidate démocrate à la présidence Hillary Clinton "coupable" par une arène rugissante, au cours de la Convention Républicaine.

yesstagiaire22016-07-20 11:12:07http://www.levif.be/actualite/international/enfermez-la-chris-christie-fait-juger-hillary-clinton-par-une-salle-dechainee-video/article-normal-526757.htmlhttp://m.levif.be/actualite/international/enfermez-la-chris-christie-fait-juger-hillary-clinton-par-une-salle-dechainee-video/article-normal-526757.htmlhttp://www.levif.be/actualite/international/http://m.levif.be/actualite/international/
"Enfermez-la": Chris Christie fait juger Hillary Clinton par une salle déchaînée (vidéo)

Chris Christie, gouverneur du New Jersey et ancien candidat à la présidence, l'a présenté ainsi: "Ce soir, en tant qu'ancien procureur, je veux lui faire rendre des comptes pour ses prestations et son caractère. Nous devons exposer les faits à vous, un jury de ses pairs, tant dans cette salle que dans les salons partout dans le pays. Vu que le ministère de la Justice refuse d'entamer un procès contre elle, nous allons maintenant présenter l'affaire contre Hillary Clinton, sur base des faits".

"Enfermez-la", a répondu la salle

"Nous y arriverons", a réagi Christie.

A propos de la Libye et de ce qui s'est passé là-bas ? "Est-elle coupable ou non ?". La question fut suivie d'un résolu: "Coupable".

Le discours a ensuite porté sur le Nigeria, où, selon Christie, elle a gardé Boko Haram en dehors de la liste des organisations terroristes pendant quatre ans, suite à quoi l'organisation terroriste a kidnappé des enfants. Hillary avait, dit-il, soutenu ces enfants avec un hashtag, mais ils ne sont toujours pas libres."Avec comme résultat que des jeunes femmes innocentes ont été kidnappées. Coupable ou non ?" "Coupable", a hurlé la salle.

"Hillary Clinton, qui a préféré un grand Etat financé par la Chine à des emplois pour les Américains. Coupable ou non ? ("Coupable").

"En Syrie, elle a qualifié le président Assad de "réformateur" et d'une "autre sorte de dirigeant". Maintenant, 400.000 personnes sont mortes, là-bas. Coupable ou non ?"

Et Christie a poursuivi ainsi: l'accord nucléaire avec l'Iran, le dégel avec Cuba, l'approche de la Russie, ... à chaque fois il demandait: coupable ou non, avec une réponse en crescendo.

Christie qui, selon la presse américaine, avait espéré devenir candidat vice-président de Trump, est maintenant, selon les mêmes sources, vivement intéressé par le poste de ministre de la Justice. Dans ce dernier cas, il pourrait procéder à une poursuite de Clinton ...

Peu après Christie, un autre ancien candidat à la présidence a pris la parole, Ben Carson, qui a accusé Hillary d'avoir un lien avec le diable. Un de ses mentors avait notamment passé un marché avec Lucifer dans un livre.

LOW917rotthier-rudiCorrespondant en Amérique du Nord pour Knack.beRotthierRudi/assets/406/avatar_208189.jpg<Para>Rudi Rotthier est correspondant en Amérique du Nord pour Knack.be</Para>http://www.levif.be/actualite/auteurs/rudi-rotthier-917.htmlhttp://m.levif.be/actualite/auteurs/rudi-rotthier-917.htmlPolitiqueChris ChristieHillary ClintonBen CarsonDonald trumpÉtats-Unis
Rodrigo Duterte, surnommé le 'Donald Trump d'Asie', remporte la présidentielle aux Philippines
Rodrigo Duterte, surnommé le 'Donald Trump d'Asie', remporte la présidentielle aux Philippines
Rodrigo Duterte, surnommé le 'Donald Trump d'Asie', remporte la présidentielle aux Philippines
Rodrigo Duterte, surnommé le 'Donald Trump d'Asie', remporte la présidentielle aux Philippines
Rodrigo Duterte, surnommé le 'Donald Trump d'Asie', remporte la présidentielle aux Philippines
Rodrigo Duterte, surnommé le 'Donald Trump d'Asie', remporte la présidentielle aux Philippines
Rodrigo Duterte, surnommé le 'Donald Trump d'Asie', remporte la présidentielle aux Philippines
04988332016-05-10 07:46:132016-05-10 08:18:17AFPPas de parutionNormalArticleLe VifPar Le VifInternationalLeVif

Rodrigo Duterte, surnommé le 'Donald Trump d'Asie', remporte la présidentielle aux Philippines

L'avocat populiste Rodrigo Duterte a promis mardi de lancer une campagne impitoyable contre la criminalité après sa victoire sans appel à la présidentielle, qui a mis au jour le ressentiment profond des Philippins envers l'élite. Florilège de ses déclarations les plus explosives.

yesAnthony Planus2016-05-10 07:46:00http://www.levif.be/actualite/international/rodrigo-duterte-surnomme-le-donald-trump-d-asie-remporte-la-presidentielle-aux-philippines/article-normal-498833.htmlhttp://m.levif.be/actualite/international/rodrigo-duterte-surnomme-le-donald-trump-d-asie-remporte-la-presidentielle-aux-philippines/article-normal-498833.htmlhttp://www.levif.be/actualite/international/http://m.levif.be/actualite/international/
Rodrigo Duterte, surnommé le 'Donald Trump d'Asie', remporte la présidentielle aux Philippines

Le maire de la grande ville méridionale de Davao a recueilli une avance insurmontable de 6,1 millions de voix par rapport à son rival le plus proche lors de l'élection de lundi et ses deux principaux rivaux ont reconnu leur défaite.

Rodrigo Duterte, 71 ans, a séduit avec un langage cru et des propositions expéditives sur deux des fléaux de la société philippine: la criminalité et la pauvreté.

"C'est avec humilité, une humilité extrême, que je l'accepte, ce mandat du peuple", a-t-il déclaré mardi à l 'AFP. "J'éprouve de la reconnaissance envers le peuple philippin".

Il a également tendu la main à ses rivaux, après une campagne de division outrancière qui a conduit le président sortant Benigno Aquino à l'accuser d'être un dictateur en devenir, capable de soumettre l'archipel au règne de la terreur.

"Je veux tendre la main afin que nous commencions maintenant le processus de guérison", a-t-il dit.

Le style du candidat, son irruption surprise sur la scène politique nationale et sa capacité à renverser les codes de la politique conventionelle ont fait que des commentateurs l'ont comparé au candidat républicain probable à la Maison Blanche Donald Trump.

Et Rodrigo Duterte a promis de tenir les promesses au coeur de sa campagne, à savoir en finir avec la corruption et la criminalité en l'espace de six mois.

Menaces de mort

En campagne, il a effrayé ses contempteurs mais séduit les foules en assurant, avec force discours émaillés de grossieretés, qu'il allait tuer des dizaines de milliers de criminels, jeter les droits de l'Homme aux orties et se grâcier lui-même pour meurtres de masse.

Il a usé mardi de termes moins provocateurs tout en soulignant néanmoins qu'une campagne de répression visant spécialement le trafic de drogue serait l'une de ses priorité, et qu'il était prêt au meurtre.

"Je le ferai (pour combattre le trafic de drogue), même s'ils m'accusent d'être un bourreau", a dit celui que les défenseurs des droits de l'Homme accusent d'avoir organisé à Davao des escadrons de la mort coupables d'avoir tué un millier de personnes.

"Regardez ce que j'ai fait à Davao. Je ne laisserai pas tomber les gens".

Il a également mis en garde les policiers "ripoux". "Si vous êtes un policier et que vous voulez continuer votre racket, il faudra choisir: soit vous me tuez, soit je vous tue".

La commission électorale ne devrait pas proclamer officiellement la victoire de Duterte avant une semaine.

Cependant, les résultats publiés par le PPCRV, organisme de contrôle des élections de l'Eglise catholique, accrédité par la commission, montraient que Duterte ne pouvait plus perdre.

Après dépouillement de 91% des bulletins, l'avocat avait recueilli 38,68% des suffrages, Mar Roxas, adoubé par le président sortant 23,32% et la sénatrice Grace Poe 21,66%.

Les rivaux concèdent leur défaite

Aux termes du code électoral, le candidat arrivé en tête devient président. Le prochain chef de l'Etat prêtera serment le 30 juin.

Grace Poe, la fille adoptive de stars de cinéma, a rapidement concédé sa défaite. "Je félicite le maire Rodrigo Duterte et promet de le soutenir pour guérir notre pays et unifier notre peuple pour continuer de développer" les Philippines.

Mar Roxas a fait de même quelques heures après. "Je vous souhaite de réussir", a-t-il dit.

Le vaingueur de la présidentielle a fait les gros titres de la presse nationale et internationale avec ses discours vulgaires. Dans cet archipel catholique à 80%, il a été jusqu'à qualifier le pape François de "fils de pute".

Il s'est constamment vanté de ses relations adultères, a suscité le dégoût avec une plaisanterie sur le fait qu'il aurait aimé passer en premier pour violer une missionnaire australienne lors d'une émeute dans une prison de Davao en 1989.

Malgré tout, les analystes s'attendent à ce qu'il mette de l'eau dans son vin une fois au pouvoir et estiment qu'une campagne de meurtres est peu vraisemblable.

"Les assassinats extrajudiciaires, la négation des droits de l'Homme, il ne peut pas le faire car cela provoquera encore plus d'instabilité et de chaos, et c'est ce qu'il ne veut pas", juge Earl Parreno, analyste à l'Institut de la réforme politique et économique".

"La campagne, c'était du théâtre, il exagérait pour faire passer le message".

Rodrigo Duterte, le florilège

Rodrigo Duterte a séduit ses fans et effrayé ses contempteurs avec des propos vulgaires et des menaces de mort proférés tout du long d'une campagne outrancière. Voici cinq des déclarations les plus explosives de Rodrigo Duterte, avocat et maire de longue date de la ville méridionale de Davao.

M. Duterte est connu dans l'archipel sous le sobriquet de "Dirty Harry", d'après le personnage de dur joué par Clint Eastwood dans la série des films policiers "Inspecteur Harry".

Plaisanterie sur le viol

"Ils ont violé toutes les femmes (...) Il y avait cette missionnaire australienne (...) J'ai vu son visage et je me suis dit, +putain, quel dommage. Ils l'ont violée, ils ont tous attendu leur tour+. J'étais en colère qu'ils l'aient violée mais elle était si belle. Je me suis dit, +le maire aurait dû passer en premier+".

Déclaration faite en avril, au sujet du viol et du meurtre d'une missionnaire lors d'une émeute en 1989 dans une prison de Davao.

"Le pape, rentre chez toi"

"Ils nous a fallu cinq heures pour aller de l'hôtel à l'aéroport. J'ai demandé qui on attendait. Ils ont dit que c'était le pape, je voulais l'appeler. Le pape, fils de pute, rentre chez toi. Ne viens plus en visite".

Déclaration datant de novembre, sur la visite en janvier 2015 du pape François dans l'archipel.

"Engraisser les poissons"

"Je ne veux pas commettre de crime, mais si par chance, Dieu me met (à la présidence), faites attention. Le millier (de personnes présumées tuées) deviendront 100.000. Les poissons de la baie de Manille vont engraisser. C'est là que je mettrai les corps".

Interview de juin 2015 où il explique son projet de lutter contre la criminalité par le meurtre de délinquants.

Quels droits de l'Homme ?

"Oubliez les lois sur les droits de l'Homme. Si je suis élu président, je ferai exactement ce que j'ai fait en tant que maire. Vous, les dealers, les braqueurs et les vauriens, vous feriez mieux de partir. Parce je vais vous tuer".

Dernier meeting de campagne le 7 mai.

Viagra

"J'étais séparé de ma femme. Je ne suis pas impotent. Qu'est-ce que j'aurais dû faire? La laisser pendre à jamais? Lorsque je prends du viagra, elle se lève".

Discours prononcé en avril devant les plus grands hommes d'affaires du pays.

77vif-leVifLereporterhttp://www.levif.be/actualite/auteurs/le-vif-77.htmlhttp://m.levif.be/actualite/auteurs/le-vif-77.htmlRodrigo DutertePhilippinesDonald trumpManny Pacquiao