Les Diables Rouges traités de "poneys" par un journal britannique

Les Diables Rouges traités de "poneys" par un journal britannique

Si les supporteurs de l'équipe nationale exultent après la victoire des Diables Rouges sur la Russie, la presse étrangère se montre tout sauf tendre à leur égard. Ainsi, le quotidien britannique The Telegraph traite les joueurs de poneys par effet de contraste avec leur surnom "The dark horses".