Jens Spahn, l'"anti-Merkel"

Jens Spahn, l'"anti-Merkel"

A 37 ans, Jens Spahn, espoir de l'aile droite des conservateurs allemands, s'est imposé dans le probable gouvernement d'Angela Merkel en dénonçant le centrisme de la chancelière. De quoi nourrir encore ses ambitions.

Qui sera la nouvelle Angela Merkel?

Qui sera la nouvelle Angela Merkel?

Qui va succéder à Angela Merkel comme chancelière ? Les médias allemands évoquent de plus en plus souvent - et autant tenter dès à présent de retenir son nom - Annegret Kramp-Karrenbauer.

Steinmeier, un président-diplomate à la rescousse de Merkel

Steinmeier, un président-diplomate à la rescousse de Merkel

Tout dépend de lui: le président allemand Frank-Walter Steinmeier, qui d'ordinaire joue un rôle protocolaire, doit désormais juguler une crise politique exceptionnelle en aidant Angela Merkel à rester au pouvoir.

Trump a-t-il vraiment refusé de serrer la main à Merkel?

Trump a-t-il vraiment refusé de serrer la main à Merkel?

Le porte-parole de Donald Trump a rejeté l'idée selon laquelle président américain aurait sciemment refusé de serrer la main d'Angela Merkel face aux caméras vendredi lors de leur entrevue à Washington.

L'Allemagne a espionné des médias étrangers dont la BBC et le NYT

L'Allemagne a espionné des médias étrangers dont la BBC et le NYT

Les services de renseignements extérieurs allemands (BND) ont espionné les journalistes de plusieurs médias étrangers, comme la BBC, le New York Times et l'agence de presse Reuters, affirme vendredi l'hebdomadaire allemand Der Spiegel.

L'agent du renseignement intérieur préparait un attentat islamiste...

L'agent du renseignement intérieur préparait un attentat islamiste...

Un agent du renseignement intérieur allemand, "islamiste présumé" qui a proposé des "informations internes" sur internet, a été arrêté, a annoncé mardi son employeur, alors que selon des médias allemands il projetait un attentat contre le siège de la centrale à Cologne (ouest).

La nomination de Johnson : une blague selon la presse allemande

La nomination de Johnson : une blague selon la presse allemande

"Humour britannique", "blague": la presse allemande ironisait jeudi matin sur la nomination à la tête de la diplomatie britannique de Boris Johnson et la gauche a ouvertement critiqué l'arrivée du chantre excentrique du Brexit.