Le gouvernement ferme 10 000 places d'accueil pour les demandeurs d'asile

Le gouvernement ferme 10 000 places d'accueil pour les demandeurs d'asile

Le comité ministériel restreint a accédé vendredi à la demande du secrétaire d'Etat Theo Francken de fermer dix mille places d'accueil pour les demandeurs d'asile. Le gouvernement ferme trente centres d'une capacité de 6.500 places alors que la capacité d'autres centres est réduite. Il prévoit un matelas de 7.500 places pour parer à toute nouvelle crise de l'accueil.7 réactions




La Belgique a reçu plus de 35.000 demandes d'asile en 2015

La Belgique a reçu plus de 35.000 demandes d'asile en 2015

La Belgique a reçu précisément 35.451 demandes d'asile au cours de l'année écoulée, a annoncé jeudi le secrétaire d'Etat à l'Asile Theo Francken lors d'une visite du centre d'accueil de Poelkapelle (Flandre occidentale).7 réactions


Un "véritable régime pénitentiaire" imposé aux demandeurs d'asile?

Un "véritable régime pénitentiaire" imposé aux demandeurs d'asile?

Le vice-premier ministre N-VA, ministre de l'Intérieur et de la Sécurité Jan Jambon propose mardi à l'occasion d'une journée d'étude de l'Office des étrangers, un accord-cadre et un protocole sur la sécurité dans les centres d'accueil pour demandeurs d'asile. Ses propositions, et notamment le port d'un badge d'identification par les réfugiés, font grincer des dents. 47 réactions


Coxyde: les demandeurs d'asile "traités comme des criminels"

Coxyde: les demandeurs d'asile "traités comme des criminels"

La commune de Coxyde veut organiser et contrôler l'accueil des réfugiés de manière très stricte, peut-on lire ce jeudi dans les journaux flamands De Morgen et Het Laatste Nieuws. Parmi les mesures envisagées, la possibilité par les policiers d'effectuer des perquisitions du centre d'accueil munis de gilets pare-balles.40 réactions


La répartition de 120.000 demandeurs d'asile votée au Parlement européen

La répartition de 120.000 demandeurs d'asile votée au Parlement européen

Le Parlement européen rendra dès jeudi son avis sur le plan de "relocalisation" de 120.000 demandeurs d'asile séjournant en Italie, en Grèce et en Hongrie vers d'autres Etats de l'Union européenne, ont décidé mercredi les eurodéputés lors d'un débat sur la crise migratoire en session plénière à Bruxelles.4 réactions