Affaire Delphine Boël: la cour tranchera mi-juin sur la question des tests ADN

Affaire Delphine Boël: la cour tranchera mi-juin sur la question des tests ADN

La 43e chambre de la cour d'appel de Bruxelles a annoncé jeudi qu'elle rendra un arrêt mi-juin prochain sur la question des tests ADN, dans l'affaire Delphine Boël, selon Me Alain Berenboom, conseil du roi Albert II. Dans cette affaire, Delphine Boël a introduit une action en justice en vue de faire reconnaître le roi Albert II comme son père biologique. L'une de ses demandes est donc que la justice fasse procéder à un test ADN pour prouver la filiation.

Albert II convoqué par le tribunal de première instance

Albert II convoqué par le tribunal de première instance

Une audience a été fixée le 21 février 2017 devant le tribunal de première instance de Bruxelles dans le dossier Delphine Boël, indique mardi Me Alain Berenboom, avocat d'Albert II, confirmant une information du Soir. Toutes les parties ont été convoquées.

"La princesse Astrid en a marre"

"La princesse Astrid en a marre"

C'est du moins le constat établi par Het Nieuwsblad, pour qui la soeur du roi Philippe ne prend plus de gants pour exprimer ouvertement son ras-le-bol. Elle ne sera d'ailleurs pas présente au défilé du 21 juillet, pas plus que ses parents Albert et Paola.

Delphine Boël, le goût de l'introspection

Delphine Boël, le goût de l'introspection

Au travers de ses oeuvres constellées de mots ou de phrases répétés à l'infini, l'artiste court autant après son enfance et son identité qu'après la reconnaissance. Sa nouvelle exposition Love me, Love me not, investit la galerie de Francis Noël à Liège. Rencontre.

Marc Uyttendaele est désormais l'avocat de Delphine Boël

Marc Uyttendaele est désormais l'avocat de Delphine Boël

Marc Uyttendaele, avocat et professeur de droit constitutionnel (ULB), a rejoint la défense de Delphine Boël, rapporte mardi le quotidien Le Soir. L'artiste a entamé une procédure devant le tribunal de première instance de Bruxelles, en contestation de paternité contre son père légal, Jacques Boël, et en reconnaissance de paternité contre celui qu'elle considère comme son père biologique, le roi Albert.

Delphine contre Albert II : la reconnaissance et l'héritage

Delphine contre Albert II : la reconnaissance et l'héritage

Olivier Rogeau - Un père qui n'est pas son père biologique et un autre qui ne veut pas être considéré comme tel. Que doit penser Delphine Boël quand elle entend "Papaoutai", la plainte chantée par Stromae ?

Delphine Boël n'est pas la fille de Jacques Boël

Delphine Boël n'est pas la fille de Jacques Boël

Le test ADN spontané auquel s'est soumis Jacques Boël il y a quelques semaines est formel: il n'est pas le père biologique de Delphine, affirme la RTBF sur son site ce vendredi.

Delphine Boël ne veut plus être victime de discrimination

Delphine Boël ne veut plus être victime de discrimination

Delphine Boël, qui a introduit lundi une double procédure en contestation de paternité de Jacques Boël, son père légal, et en reconnaissance de paternité de l'ex-souverain Albert devant le tribunal de première instance de Bruxelles, justifie son action en raison des discriminations dont elle fait l'objet en tant que fille "présumée" d'Albert, indique-t-elle lundi dans un communiqué de presse rédigé en anglais et transmis par son conseil, Me Alexis Ewbank.

Albert II refuse d'être considéré comme père de Delphine

Albert II refuse d'être considéré comme père de Delphine

Delphine Boël a annulé, mardi, sa procédure en reconnaissance de paternité introduite en juin dernier contre le roi Albert II, au tribunal de première instance de Bruxelles. Ce dernier a fait dire par son avocat, Guy Hiernaux, qu'il n'est pas le père de Delphine."Il refuse d'être considéré comme le père de Delphine" a déclaré l'avocat à la presse.

Querelle médiatique autour d'une photo de Delphine Boël et du roi Albert II

Querelle médiatique autour d'une photo de Delphine Boël et du roi Albert II

L'hebdomadaire "Paris Match" a publié jeudi une photo de Delphine Boël, enfant, accompagnée de sa mère et du roi Albert II, alors prince. Présentée comme exclusive, cette photo a immédiatement déclenché l'ire d'un journaliste de la chaîne de télévision flamande VIER, qui affirme qu'il s'agit d'une capture d'écran de son reportage à paraître début septembre sur la fille présumée d'Albert II.

Delphine Boël règle à nouveau ses comptes avec le roi Albert

Delphine Boël règle à nouveau ses comptes avec le roi Albert

Delphine Boël, la fille naturelle du roi Albert, fustige à nouveau son père par le biais de ses oeuvres d'art. Ses nouvelles oeuvres seront exposées ce samedi à Grimaud en Provence. C'est ce que révèle le quotidien Het Laatste Nieuws.

Delphine Boël désormais confrontée à un citoyen lambda

Delphine Boël désormais confrontée à un citoyen lambda

L'abdication du roi Albert qui sera effective le 21 juillet prochain, entraînera par la même occasion la perte du principe d'inviolabilité de sa personne. Delphine Boël, qui cherche à prouver devant les tribunaux qu'elle est bien la fille naturelle du souverain, n'est plus donc confrontée qu'à un citoyen lambda.

Delphine Boël n'a pas été "discriminée" pour l'oeuvre de la façade d'ING

Delphine Boël n'a pas été "discriminée" pour l'oeuvre de la façade d'ING

ING Belgique a réfuté mardi soir l'information parue dans certains medias selon laquelle l'artiste Delphine Boël aurait été mise à l'écart dans le cadre d'un concours visant à désigner une oeuvre pour orner la façade du siège d'ING à Bruxelles. La défense de Mme Boël l'avait suggéré mardi dans le cadre de l'affaire judiciaire intentée par l'artiste contre des membres de la famille royale.