Toussaint - "Les Wallons restent très attachés au cercueil et à la tombe"

Toussaint - "Les Wallons restent très attachés au cercueil et à la tombe"

Si le pourcentage de crémations augmente chaque année légèrement en Wallonie, les habitants du sud du pays restent en grande majorité attachés à l'inhumation et aux traditions qui y sont liées, selon les propos de Jean Geeurickx, président de la Fédération Wallonne des Entreprises de Pompes Funèbres.