6 juin 1944 : le jour où on déporta le Roi

6 juin 1944 : le jour où on déporta le Roi

6 juin, ordre du Führer : le Roi et sa famille sont emmenés en captivité en Allemagne. Léopold III "martyr" espère redorer son blason terni par son remariage, en vain. Les anti-léopoldistes crient aussitôt au "coup monté".


D-Day : des résistants parfois imprudents

D-Day : des résistants parfois imprudents

L'imminence de l'assaut allié conduit à des prises de risques parfois inutiles. Elle mène des dizaines de patriotes au poteau d'exécution.


D-Day : "Fantastique, irréel, terrifiant"

D-Day : "Fantastique, irréel, terrifiant"

Perdus au milieu de l'armada lancée sur les plages normandes, une poignée de marins et d'aviateurs belges sont aux premières loges. A bord d'un destroyer anglais, l'officier-canonnier Daniel Geluyckens contribue à percer le Mur de l'Atlantique.


D-Day, une histoire belge

D-Day, une histoire belge

L'un est météorologue de haut vol, l'autre ingénieur-architecte talentueux. Sans deux officiers belges, le Débarquement n'aurait sans doute pas eu lieu le 6 juin. Ou aurait pu s'enliser dans les sables normands.


Les soldats belges interdits de Jour-J

Les soldats belges interdits de Jour-J

Tenus dans l'ignorance du jour et du lieu du débarquement, maintenus à l'écart des plages de Normandie, le 6 juin 1944 : ministres et soldats belges, sur pied de guerre en Angleterre, enragent et protestent. Les Anglo-Saxons ont leurs raisons.