Double cohorte : nième échec annoncé du pouvoir politique ?

Double cohorte : nième échec annoncé du pouvoir politique ?

Carte blanche - Suite au passage de la durée des études en médecine de 7 à 6 ans, 2 promotions seront diplômées en juin 2018 : la dernière promotion en 7 ans et la première en 6 ans. La dite double cohorte.

"La ministre De Block fait effectuer un audit sur les maisons médicales par des lobbyistes de la privatisation des soins de santé"

"La ministre De Block fait effectuer un audit sur les maisons médicales par des lobbyistes de la privatisation des soins de santé"

Carte blanche - Depuis deux ans, la ministre de la Santé Maggie De Block (Open VLD) a les maisons médicales dans son collimateur. Elle vient ainsi de lancer une nouvelle attaque, en confiant un audit des maisons médicales - " pour voir si chaque euro est bien utilisé " - à un bureau d'audit commercial international, KPMG. Un bureau connu pour ses positions en faveur d'une privatisation des soins de santé et d'une médecine à deux vitesses.

Mesures anti-tabac: Maggie De Block travaille à un plan cohérent

Mesures anti-tabac: Maggie De Block travaille à un plan cohérent

Jugée passive et lente par l'opposition, la ministre de la Santé Maggie De Block a dit sa préférence pour l'élaboration d'un paquet cohérent de mesures anti-tabac, plutôt qu'à l'annonce de "ballons d'essais" ou de "propositions explosives".

Plan hiver: 200 places en plus disponibles dès ce soir

Plan hiver: 200 places en plus disponibles dès ce soir

La capacité du dispositif hivernal d'accueil des sans-abri sera augmentée de 200 places supplémentaires que le Samusocial pourra gérer dès jeudi soir, a annoncé dans l'après-midi le cabinet de la secrétaire d'Etat fédérale à l'Asile et aux Migrations Maggie De Block.

Maggie De Block insiste sur le retour volontaire des demandeurs d'asile

Maggie De Block insiste sur le retour volontaire des demandeurs d'asile

La secrétaire d'Etat à l'Asile et la Migration, Maggie De Block (Open Vld), veut que les villes optimalisent leur collaboration avec le Sefor. Elle espère également étendre ce centre d'accompagnement, qui propose un retour volontaire aux migrants en fin de procédure, a-t-elle indiqué à l'occasion d'une visite de travail à Courtrai.