La conscience écologique des Belges laisse à désirer

La conscience écologique des Belges laisse à désirer

A peine la moitié des Belges (47%) se sentent coupables lorsque qu'ils posent un acte ou adoptent un comportement nuisible à l'environnement, selon les résultats d'une étude du bureau d'enquêtes GfK publiée lundi, en marge de la journée internationale de la Terre le 22 avril.5 réactions