"Satan, va-t'en!": prêtre exorciste, un vrai sacerdoce

"Satan, va-t'en!": prêtre exorciste, un vrai sacerdoce

Le diable n'est pas un détail pour l'Eglise catholique: le pape en parle abondamment et, rien qu'en France, une centaine de prêtres exercent une mission d'exorciste, en réponse à une demande des fidèles ou même de non-croyants, et souvent loin des clichés.

Un rapport dénonce les manuels "moyenâgeux" de la mosquée de Bruxelles

Un rapport dénonce les manuels "moyenâgeux" de la mosquée de Bruxelles

L'agence d'Etat belge qui analyse la menace terroriste s'inquiète des moyens "illimités" dont disposent certains pays du Golfe, dont l'Arabie saoudite, pour diffuser un islam radical "moyenâgeux" hostile aux juifs et aux gays, dans un rapport qui doit être débattu mercredi prochain au Parlement belge.

Pourquoi certains courants religieux interdisent-ils de serrer la main d'une femme?

Pourquoi certains courants religieux interdisent-ils de serrer la main d'une femme?

La décision du CD&V d'octroyer une place sur sa liste anversoise à Aron Berger, un juif ultra-orthodoxe, fait polémique, y compris au sein du parti, même si entre-temps il a renoncé à se présenter. L'homme avait en effet affirmé qu'il respecterait ses principes religieux et qu'il refuserait de serrer la main de toute autre femme que la sienne.

Rachid Madrane s'inquiète du radicalisme dans les clubs sportifs

Rachid Madrane s'inquiète du radicalisme dans les clubs sportifs

Le ministre en charge de l'Aide à la jeunesse et des Sports en Fédération Wallonie-Bruxelles, Rachid Madrane, affirme lundi dans La Libre Belgique avoir été interpellé au sujet de la radicalisation dans les clubs sportifs.

"Alep a retrouvé la paix"

"Alep a retrouvé la paix"

Alep comptait 40 000 Arméniens avant la guerre, il en reste la moitié. Natif de cette ville, où il a son siège, l'archevêque de l'Eglise apostolique arménienne en Syrie, Mgr Shahan Sarkissian, était de passage à Bruxelles. Nous l'avons rencontré.

De discrets subsides bruxellois contre "les stéréotypes"

De discrets subsides bruxellois contre "les stéréotypes"

Ismaël Saidi, auteur de la pièce à succès Djihad, a reçu 47 200 euros des pouvoirs publics bruxellois pour offrir à des jeunes Bruxellois un voyage en Andalousie. Une aide fournie, cette fois, en catimini.