Pourquoi la criminalité des élites est moins réprouvée par le public

Pourquoi la criminalité des élites est moins réprouvée par le public

La criminalité des élites, qui fait régulièrement la une au gré des révélations sur des mécanismes de fraude fiscale notamment, n'est pas aussi réprouvée que les faits plus "classiques", comme les vols ou les braquages, et cette différence de traitement s'explique par différents facteurs, ressort-il d'une étude de Carla Nagels publiée lundi par la revue Justice et Sécurité.9 réactions