"La loi linguistique à Bruxelles reste lettre morte"

"La loi linguistique à Bruxelles reste lettre morte"

Hendrik Vuye et Veerle Wouters - Le rapport linguistique 2016 du vice-gouverneur de la région linguistique bilingue Bruxelles-Capitale vient de sortir. "La loi linguistique à Bruxelles restera toujours lettre morte", estiment Veerle Wouters et Hendrik Vuye.

En finir avec les pratiques clientélistes...

En finir avec les pratiques clientélistes...

Carte blanche - Comme tout un chacun, je suis interpellé par les remous des " affaires ". Ce climat ramène à la surface des questions essentielles sur l'engagement politique, la nécessité d'être sur le terrain au contact direct des gens et le périlleux écueil du clientélisme.

Samusocial: Yvan Mayeur est venu défendre son travail et ses rémunérations

Samusocial: Yvan Mayeur est venu défendre son travail et ses rémunérations

L'ex-bourgmestre de la Ville de Bruxelles Yvan Mayeur a accepté mercredi de répondre aux questions des députés de la commission d'enquête sur le Samusocial, s'exprimant ainsi pour la première fois publiquement, depuis sa disparition de la scène politico-médiatique depuis sa démission le 8 juin dernier.

Commission Samusocial: Rita Glineur n'a pas l'impression d'avoir commis de faute

Commission Samusocial: Rita Glineur n'a pas l'impression d'avoir commis de faute

L'ex-administratrice du Samusocial et ex-collaboratrice d'Yvan Mayeur, Rita Glineur, n'a pas éprouvé le sentiment d'être partie à la faute en percevant des jetons de présence dans le cadre de ses mandats d'administratrice et de secrétaire au sein du bureau du Samusocial. Devant la commission d'enquête sur la gestion de l'association d'aide aux sans-abri, Mme Glineur s'est dite prête à rembourser les sommes perçues dans ce contexte, si on le lui exige sur le plan éthique.

Que sont devenus les exclus des allocations d'insertion?

Que sont devenus les exclus des allocations d'insertion?

Le 1er janvier 2015, près de 17.000 chômeurs ont perdu le bénéfice de leurs allocations d'insertion, dont 67% de Wallons. Que sont-ils devenus, comment ont-ils fait face? L'Institut wallon d'évaluation, de la prospective et de la statistique (Iweps) en a rencontré une trentaine. Ce mardi, il publie un long recueil et une analyse de leurs témoignages.

Pascale Peraïta est attendue devant la commission Samusocial

Pascale Peraïta est attendue devant la commission Samusocial

L'ex-présidente du CPAS de Bruxelles et administratrice-déléguée du Samusocial Pascale Peraïta est attendue mardi après-midi devant la commission d'enquête chargée d'étudier le fonctionnement de l'ASBL d'aide d'urgence aux sans-abri. Elle a cependant déjà annoncé qu'elle invoquerait son droit au silence.

DéFI maintient sa volonté d'une mise à l'écart des mandataires inculpés

DéFI maintient sa volonté d'une mise à l'écart des mandataires inculpés

DéFI a maintenu dans ses propositions approuvées lundi sa volonté de mettre à l'écart les mandataires inculpés. Dès lors qu'ils sont inculpés ou cités directement par le parquet devant une juridiction correctionnelle, ils seraient déchus de leur fonction ou suspendus.

DéFI favorable au décumul intégral

DéFI favorable au décumul intégral

DéFI s'est prononcé lundi soir en faveur du décumul intégral entre la fonction parlementaire et une fonction exécutive locale, quel que soit le nombre d'habitants.

Le parti socialiste s'est prononcé en faveur du décumul des rémunérations

Le parti socialiste s'est prononcé en faveur du décumul des rémunérations

Le parti socialiste s'est prononcé dimanche, avec 52% des voix de ses militants, en faveur d'un décumul des rémunérations de ses mandataires, une décision accueillie sous les huées et quelques quolibets par de nombreux militants favorables au décumul intégral des mandats de parlementaire et de bourgmestre, échevin ou président de CPAS.

Samusocial: Pascale Peraïta exclue du Parti socialiste

Samusocial: Pascale Peraïta exclue du Parti socialiste

La commission de vigilance du PS bruxellois a décidé samedi soir à l'unanimité de ses membres d'exclure l'ancienne présidente du CPAS bruxellois, Pascale Peraïta, du Parti socialiste, annonce la porte-parole du PS bruxellois, Manon El'Assaïdi.

Les scandales wallo-bruxellois flattent l'odorat N-VA

Les scandales wallo-bruxellois flattent l'odorat N-VA

Cinquante députés, quatre ministres, quatre compétences : comment faire advenir cette Belgique quasi réduite au néant ? La N-VA cherche la voie. Quitte à miser sur la théorie du chaos alimentée depuis la Wallonie par le PTB triomphant de "Raoul le Terrible".

"Au PS, on sauve les meubles, pas les idées"

"Au PS, on sauve les meubles, pas les idées"

Thierry Fiorilli - Ce dimanche 2 juillet, il était prévu que ce soit "la fête des militants PS", aux Lacs de l'Eau d'Heure. Les scandales bruxellois, survenus après les scandales liégeois, ont changé l'affaire. Personne n'a plus vraiment l'esprit aux réjouissances, parmi les camarades.

Pascale Peraïta, championne des cumulardes et des polémiques

Pascale Peraïta, championne des cumulardes et des polémiques

Nouveau coup de tonnerre dans le scandale dit du Samusocial. L'ex-directrice de l'asbl, Pascale Peraïta, a déclaré qu'elle garderait le silence face à la commission d'enquête chargée de faire la lumière sur la gestion de la structure d'aide aux sans-abris. C'est que cette championne des cumuls n'en est pas à sa première polémique.

Peraïta ne s'est pas présentée au Samusocial depuis sa démission du CPAS

Peraïta ne s'est pas présentée au Samusocial depuis sa démission du CPAS

L'ex-présidente du CPAS de la Ville de Bruxelles Pascale Peraïta ne s'est pas présentée mardi au Samusocial où elle avait demandé un congé sans solde, en tant que directrice, lors de son accession à la présidence du CPAS en 2013, a affirmé Mme Tina Martens, commissaire du gouvernement bruxellois, auditionnée, aux côtés de sa collègue Sandrine Cnapelinckx par la commission d'enquête sur le Samusocial.

Le cdH compare le silence promis par Pascale Peraïta à un "coup de poignard"

Le cdH compare le silence promis par Pascale Peraïta à un "coup de poignard"

Benoît Cerexhe, chef de groupe cdH au parlement bruxellois, a estimé lundi soir que l'annonce de l'ex-présidente du CPAS de la Ville de Bruxelles Pascale Peraïta, selon laquelle elle garderait le silence face à la commission d'enquête sur le Samusocial, est "un nouveau coup de poignard".

Le nombre d'étudiants au CPAS multiplié par 7 en 15 ans

Le nombre d'étudiants au CPAS multiplié par 7 en 15 ans

Le nombre d'étudiants belges touchant le revenu d'intégration sociale du CPAS est passé, entre 2002 et 2016, de 3.654 à 27.133, soit un chiffre multiplié par 7,4 en l'espace de 15 ans, selon les chiffres du cabinet du ministre de l'Intégration sociale Willy Borsus (MR), dont La Dernière Heure fait écho jeudi.