Antonio Manfredi, l'homme qui brûle l'art pour le sauver

Antonio Manfredi, l'homme qui brûle l'art pour le sauver

Objectif ? Protester contre les coupes budgétaires dans le secteur de la culture. Comment ? En brûlant des oeuvres. Pour se faire entendre, Antonio Manfredi, directeur et fondateur du musée d'art contemporain de Casoria, près de Naples, n'a pas hésité à recourir à l'autodafé. Interview, deux ans après. Et à la veille des élections européennes.