Israël tente un geste d'apaisement en n'imposant aucune restriction d'âge pour la prière
Israël tente un geste d'apaisement en n'imposant aucune restriction d'âge pour la prière
Israël tente un geste d'apaisement en n'imposant aucune restriction d'âge pour la prière
Israël tente un geste d'apaisement en n'imposant aucune restriction d'âge pour la prière
Israël tente un geste d'apaisement en n'imposant aucune restriction d'âge pour la prière
Israël tente un geste d'apaisement en n'imposant aucune restriction d'âge pour la prière
Israël tente un geste d'apaisement en n'imposant aucune restriction d'âge pour la prière
Israël tente un geste d'apaisement en n'imposant aucune restriction d'âge pour la prière
9211507Les guerres ont des causes multiples. Les religions en sont parfois l'une d'entre elles, pas plus.2015-10-25 18:53:05étienne bodson210493Les religions sont, à l'évidence, les pires inventions de l'homme! D'une manière ou de l'autre, elles sont à l'origine de toutes les guerres et de tous les massacres. Les dieux sont haïssables car ils ne sont qu'un prétexte créé de toutes pièces pour assurer la domination des masses par quelques crapules! Et cela se vérifie au quotidien!2015-10-24 08:40:42Claire Danaux210489il va de soi que toutes les synagogues que j ai pu visiter de par le monde étaient des lieux de cultes existant bien avant que l histoire ne s écrive et ne s imprime ,mieux le judaïsme est le socle de toute philosophie religieuse comme cela lemonier,schaparov,and C° pourront rêver d un monde Orwell. bien à vous et les braconniers palestiniens tuèrent les dinosaures,il va de soi.2015-10-24 08:36:54Mohammed abdennahi210483a tous les historiens objectifs et talentueux qui lisent l histoire avec des oeilleres ,vous rappelez les faits ainsi que les références des livres relatant l histoire tumultueuses de cette régions du monde serai vous faire trop d honneur ,raison pour laquelle je vous encourage dans votre vision ,bravo et bonne continuation. Einstein a dit "l humanité ne cours a sa perte que si elle refuse le savoir".2015-10-24 08:19:33Mohammed abdennahi210109Charles Lemonier : exact !! Mahomet voulait IMPOSER sa religion aux Juifs et aux Chrétiens . La première étape fut Jérusalem - après la mort du prophète - Rome devait suivre, d ' où les diverses tentatives de l ' islam à vouloir conquérir l ' Europe . Une mosquée devait officialiser la SUPRÉMATIE de cette religion sur les autres , c ' est le cas d ' Al Aqsa . Refuser aux Juifs le droit de prier sur leur lieu SAINT , mais l ' autoriser pour les musulmans , c ' est assurer la prééminence de la religion musulmane sur la religion hébraïque , c ' est SCANDALEUX !!!2015-10-23 13:34:34Vladimir Scharapow210071Michel Brasseur: incompréhensible.2015-10-23 12:38:48Pierre catrice210053Ce sont les musulmans qui ont construit une mosquée sur le site le plus sacré du judaïsme.2015-10-23 12:11:31Charles Lemonier210045Michel Brasseur : de qui parlez vous ?2015-10-23 12:03:06Vladimir Scharapow209991Etat de dictature! Imaginez cela chez nous, avec nos églises par des envahisseurs chinois, ou musulmans ou japonais.. !!2015-10-23 10:51:32Michel Brasseur4296892015-10-23 10:02:292015-10-23 10:02:29AFPPas de parutionNormalArticleLe VifPar Le VifInternationalLeVif

Israël tente un geste d'apaisement en n'imposant aucune restriction d'âge pour la prière

Israël a annoncé vendredi que l'accès des fidèles à l'esplanade des Mosquées à Jérusalem, pour la grande prière hebdomadaire serait illimité, sans restriction d'âge, pour la première fois depuis des semaines.

yesOlivia Lepropre2015-10-23 10:04:28http://www.levif.be/actualite/international/israel-tente-un-geste-d-apaisement-en-n-imposant-aucune-restriction-d-age-pour-la-priere/article-normal-429689.htmlhttp://m.levif.be/actualite/international/israel-tente-un-geste-d-apaisement-en-n-imposant-aucune-restriction-d-age-pour-la-priere/article-normal-429689.htmlhttp://www.levif.be/actualite/international/http://m.levif.be/actualite/international/
Israël tente un geste d'apaisement en n'imposant aucune restriction d'âge pour la prière

Cette décision annoncée par la police israélienne est prise en plein effort diplomatique pour apaiser les vives tensions entre Israéliens et Palestiniens. L'accès et le contrôle de l'esplanade des Mosquées sont au coeur de cet effort.

Au cours des semaines passées, Israël a interdit l'accès de l'esplanade, troisième lieu saint de l'islam, aux musulmans les plus jeunes - de moins de 50 ans par exemple - pour réduire le risque de violences.

L'esplanade des Mosquées est située à Jérusalem-Est, partie orientale de Jérusalem annexée et occupée par Israël. Dans un héritage de l'histoire, elle est administrée par une fondation islamique sous l'égide de la Jordanie. Mais Israël en contrôle les accès.

Le site est révéré également par les juifs comme l'emplacement de leur ancien temple.

Il est régi par des règles non-écrites (le "statu quo"). Les juifs ont l'autorisation d'y accéder à certaines heures, mais y ont l'interdiction de prier. Les musulmans peuvent aller y prier à toute heure, mais sont régulièrement soumis aux restrictions d'âge imposées par Israël.

La suspicion qu'Israël cherche à modifier ces règles, voire à diviser l'esplanade, ainsi que les restrictions imposées à son accès passent pour un élément déclencheur primordial de la vague de violences à laquelle sont en proie Jérusalem, les Territoires palestiniens et Israël depuis le 1er octobre et qui fait craindre une nouvelle intifada.

77vif-leVifLereporter<p> </p>http://www.levif.be/actualite/auteurs/le-vif-77.htmlhttp://m.levif.be/actualite/auteurs/le-vif-77.htmlconflit israélo-palestinienprieremosquée
Conflit israélo-palestinien : Kerry exige devant Netanyahu "la fin de toute la violence"
Conflit israélo-palestinien : Kerry exige devant Netanyahu "la fin de toute la violence"
Conflit israélo-palestinien : Kerry exige devant Netanyahu "la fin de toute la violence"
Conflit israélo-palestinien : Kerry exige devant Netanyahu "la fin de toute la violence"
Conflit israélo-palestinien : Kerry exige devant Netanyahu "la fin de toute la violence"
Conflit israélo-palestinien : Kerry exige devant Netanyahu "la fin de toute la violence"
Conflit israélo-palestinien : Kerry exige devant Netanyahu "la fin de toute la violence"
Conflit israélo-palestinien : Kerry exige devant Netanyahu "la fin de toute la violence"
27238737Pour une discussion constructive sur ce sujet, il faut analyser le cadre plus vaste : comprendre quels sont les objectifs légitimes des 2 camps : pour Israël vivre dans la paix et la sécurité, pour les Palestiniens obtenir enfin leur indépendance et un Etat viable, avec accès direct sur la Jordanie. Les objectifs "ultra" que sont pour le Hamas la destruction d' Israël et pour une partie de la droite et extrême droite l'annexion de la Cisjordanie (ou même simplement la poursuite de la colonisation) sont à rejeter dans les "poubelles de l'histoire". Et c'est donc dans ce sens que doit s'impliquer davantage la communauté internationale !2015-12-02 17:21:14André PIRLET219743@Charles Lemonier et @Jef Dubois : Bravo à vous, malgré ce silence assourdissant , qui occulte les alliances entre les Frères musulmans, le grand mufti de Jérusalem, et le nazisme, BIEN AVANT LA CREATION DE L'ETAT ISRAELIEN. Cfr. Matthias Küntzel, avec la bénédiction de Boualem Sansal dernier Grand Prix de l'Académie Française. Cette notoriété interdit ce silence.2015-11-06 12:30:16Emmanuel Poncelet210369Hébron où les juifs vivaient depuis 3000 ans. En 1929, la population (antisioniste) est massacrée.2015-10-23 21:30:01Charles Lemonier210151Donc, si je lis bien le contenu des articles de Wikipédia, ces colonies israéliennes avaient été installées en Cisjordanie dans les années 1940. Difficile dans ces circonstances de prétendre qu'il s'agissait là d'un village qui "existait bien avant l'arrivée des Arabes en Judée-Samarie, village que les arabes se sont empressés de vider de leur population" comme l'expliquait mon interlocutrice. Cela dit, à l'époque des massacres ont été commis par les deux camps : https://fr.wikipedia.org/wiki/Tueries_et_massacres_de_la_guerre_isra%C3%A9lo-arabe_de_19482015-10-23 14:13:22Robert Lejoly210095https://fr.wikipedia.org/wiki/Massacre_de_Kfar_Etzion2015-10-23 13:10:15Charles Lemonier210093Kfar Etsion en 1947-1948 par exemple!2015-10-23 13:08:51Charles Lemonier210069@ Myriam Strepenne : à ce compte là, on peut remonter aux récits bibliques qui montrent comment les Hébreux ont colonisé la région après leur sortie d'Egypte. Du reste, disposez-vous de sources fiables qui montrent que les Arabes auraient vidé les villages juifs de Cisjordanie de leur population et qui expliquent quand c'est arrivé?2015-10-23 12:37:33Robert Lejoly210057Bouziane quand vous écrivez " Mais en fait pourquoi Hitler haïssait les juifs et pourquoi il leurs en voulait " voulez-vous dire que tout compte fait il a eu raison? Un tel discours ne m'étonne pas venant d'un musulman.2015-10-23 12:16:26Charles Lemonier210055Robert Lejoly "@ Myriam Strepenne : et qui grignote impunément jour après jour le territoire de l'autre, y installe logements " Vous parlez de Bruxelles là?2015-10-23 12:14:01Charles Lemonier209969Myriam Strepenne : vous dites la même chose que Netanyahu : Ce n'est Hitler qui voulait exterminer les juifsc'est le mufti musulman. Mais en fait pourquoi Hitler haïssait les juifs et pourquoi il leurs en voulait ?(Pourtant les musulmans ont combattu Hitler auprès des français et des belges )durant la seconde guerre mondiale.Distordre l'histoire est une des spécialité juif...2015-10-23 10:26:56Bouziane Majdoubi209911@ Robert Lejoly : n'oubliez pas que les envahisseurs sont les arabes et qu'il existait bien avant leur arrivée des villages juifs en Judée-Samarie, village que les arabes se sont empressés de vider de leur population. Donc, les juifs ne font que reprendre des zones qu'ils jugent, à juste titre, stratégique. Notons que les juifs israéliens n'ont jamais eu le projet de jeter tous les arabes à la merpar contre, ce projet est toujours bien d'actualité au Hamas et, officieusement, chez Habas.2015-10-23 06:47:11Myriam Strepenne209891Après l'agression de 1967, les arabes ne méritaient rien d'autre.2015-10-22 23:54:25GUY NEP209883@jean Cousin. Si les israéliens avaient vraiment voulu la paix ils auraient viré toute cette racaille hors de la Judée Samarie vers la Jordanie et on ne parlerait plus de rien à l'heure actuelle.2015-10-22 22:59:41GUY NEP209867Le conflit israelo-palestinien n' a malheureusement pas croisé des vrais architectes de la paix bien que pour certains la paix n'est pas une solution.Je crois que s'il n' y a avait de pétrole dans cette région et que les terres étaient arides , on aurait rapatrier et déménager Israël en Europe il y a loooooooongtemps.2015-10-22 21:54:22Bouziane Majdoubi209841...s'abritaient nom d'une pipe!2015-10-22 21:15:52claudio schinazi209839M'enfin. D'un côté il y a des F-16, des tanks Merkava et des hélicoptères Apache (je passe sur le reste). De l'autre il y a des Kalachnikovs, des roquettes artisanales et des couteaux. Et bien sûr des gens qui tirent abrités derrière les berceaux de leurs bébés contre ces mêmes F-16, Merkava et Apaches. Un peu comme si on disait que les résistants de Bruxelles en guerre contre, disons l'occupant flamand attaquant au F-16 (hé hé, c'est une blague hein) s'abritait derrières des civils. On se demande où ils pourraient s'abriter...En Flandre?2015-10-22 21:14:01claudio schinazi209815@ Myriam Strepenne : et qui grignote impunément jour après jour le territoire de l'autre, y installe logements et colonies sans avoir le moindre titre pour le faire en vertu du droit international, inflige quotidiennement depuis près de cinquante ans des brimades incessantes à une population qui s'élève aujourd'hui à plus de quatre millions d'individus? Comment s'étonner dans ces conditions que le désespoir auquel sont forcés les jeunes Palestiniens conduise à ces actes violents (que je désapprouve). Quant à savoir qui a commencé, bien malin qui pourrait le dire. Les extrémistes israéliens ne valent fondamentalement pas mieux que leur contreparties palestiniennes. Les exactions de ces crapules existent aussi et dans ce cas, les Palestiniens ne peuvent pas, au contraire des Israéliens, compter sur la police, les services de sécurité ou l'armée pour prévenir ces actes et les protéger.2015-10-22 19:57:20Robert Lejoly209759C'est aux palestiniens et Hamoud Abbas qu'il faut dire de cesser leurs violences imbéciles...2015-10-22 18:26:24michèle rouffart209747Que les israéliens arrêtent de coloniser par la force tous ces territoires qui ne leur appartiennent pas = ils provoquent tous les jours, toutes les semaines mes autres en les spoliant et les expropriant, les chassant de leurs sols, maison, terre en Cisjordanie et en Palestine !!! Vous êtes aveugles, regardez donc la carte de la région en 1647, en 1664 et aujourd'hui, vous comprendrez le ras le bols des Palestiniens, comme si des Chinois venaient grignoter votre quarter, votre maison, plaçaient des soldats, des barbelé et des check-points dans chacune de vos communes, et imposaient leur écriture et leur langue. Que feriez-vous ??? L'ONU ne vous reconnait même pas comme état, les grands de ce monde votent veto toute discussion et vous laissent crever dans votre coin ?? Que feriez-vous? remercier Dieu chaque dimanche ??2015-10-22 17:58:56Michel Brasseur209731Occupation vs résistance.2015-10-22 17:41:23Pierre Lison209699Et ce foutoir continue. Qui veut la paix en fin de compte, on se le demande. Et de nouveau un problème religieux à la base. si les israéliens, qui sont les plus forts, avaient voulu vraiment la paix, ils auraient laissé faire un petit état palestinien et on n'en parlerait plus. Mais il y a autre chose.....2015-10-22 16:49:27Jean Cousin209625C'est toujours les juifs qui doivent cesser la violence mais, qui a commencé à jouer du couteau ? Qui a trouvé amusant de projeter sa voiture sur d'innocents piétons ? Bref, comme d'habitude, à sens unique. Le hamas n'a plus de roquettes, elles ont été confisquées, donc les zozos palestiniens ont trouvé un autres moyen de nuisance. Sont fatigants !2015-10-22 15:38:50Myriam Strepenne209603La seule chose qui pourrait infléchir cet état de fait serait un sursaut de conscience côté israélien, mais il y a peu de chances que cela se produise dans un futur proche.2015-10-22 15:14:07Robert Lejoly209601C'est comme si Kerry s'adressait à un mur (des lamentations?). Il est bien évident que Netanyahu ne va rien faire pour essayer de lâcher la vapeur, bien au contraire. Ses déclarations relatives au rôle joué par le grand mufti de Jérusalem dans le processus de décision de la Shoah (factuellement et historiquement inexactes) montrent bien qu'il continuera envers et contre tout à noircir les Palestiniens. Depuis sa première arrivée au pouvoir en 1996, il n'a suivi qu'une seule ligne politique : détruire tout espoir de paix durable entre Israéliens et Palestiniens et empiéter autant que possible sur les territoires palestiniens pour rendre à terme impossible la création d'un état palestinien. Ce ne sont pas les timides remontrances de Kerry ni les réactions sans consistance de la communauté internationales qui arriveront à le persuader d'infléchir sa politique.2015-10-22 15:13:30Robert Lejoly209489Demandons aux Israéliens comment ils se sentent entouré de millions de musulmans qui veulent leur peau.2015-10-22 12:57:48Jef Dubois209479Nataniallou s'en fout complètement de Kerry ... il a le soutien inconditionnel de ses amis à Washington et sa "famille" à New York qui détient le pouvoir aux USA.2015-10-22 12:49:58Michel Brasseur209431pfff ... Tout cela pour ne pas mettre une palissade sur la place avec à droite des musulmans,postérieur vers le ciel et à gauche des juifs genoux en terre? ... il y a des conflits que l'on entretient volontairement c'est clair2015-10-22 12:26:44Marcel Brada4294772015-10-22 12:00:372015-10-22 12:00:37AFPPas de parutionNormalArticleLe VifPar Le VifInternationalLeVif

Conflit israélo-palestinien : Kerry exige devant Netanyahu "la fin de toute la violence"

Le secrétaire d'Etat américain John Kerry a exigé jeudi "la fin de toute la violence" entre Israël et les Palestiniens, au début d'une rencontre à Berlin avec le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, après trois semaines de troubles.

yesOlivia Lepropre2015-10-22 12:01:08http://www.levif.be/actualite/international/conflit-israelo-palestinien-kerry-exige-devant-netanyahu-la-fin-de-toute-la-violence/article-normal-429477.htmlhttp://m.levif.be/actualite/international/conflit-israelo-palestinien-kerry-exige-devant-netanyahu-la-fin-de-toute-la-violence/article-normal-429477.htmlhttp://www.levif.be/actualite/international/http://m.levif.be/actualite/international/
Conflit israélo-palestinien : Kerry exige devant Netanyahu "la fin de toute la violence"

"Il est absolument crucial de mettre fin à toutes les incitations, de mettre un terme à toute la violence et de trouver une voie qui permette de construire potentiellement un processus plus large, ce qui n'est pas le cas aujourd'hui", a déclaré M. Kerry au côté de M. Netanyahu devant quelques journalistes dans un grand hôtel de la capitale allemande.

Le chef du gouvernement israélien, qui s'est exprimé le premier devant les caméras, a jugé que la "vague d'attaques est le résultat direct des incitations du Hamas, du mouvement islamiste en Israël et, je suis désolé de le dire, des incitations du président (palestinien Mahmoud) Abbas et l'Autorité palestinienne".

"Je crois qu'il est temps que la communauté internationale dise clairement au président Abbas d'arrêter de répandre des mensonges à propos d'Israël", a martelé M. Netanyahu, faisant notamment allusion aux règles dites du "statu quo" régissant l'esplanade des Mosquées à Jérusalem.

L'esplanade, révérée par les musulmans comme troisième lieu saint de l'islam, est aussi, sous le nom de Mont du Temple, le principal lieu saint du judaïsme. Les juifs sont autorisés à y accéder à certaines heures mais pas à y prier. Les musulmans peuvent y prier à toute heure, mais sont soumis aux restrictions israéliennes.

MM. Kerry et Netanyahu ne s'étaient pas vus depuis un entretien fin septembre à New York, juste avant le début des troubles en Israël et dans les Territoires palestiniens.

S'adressant à son hôte, John Kerry lui a dit "croire en notre capacité à faire la différence et j'espère qu'au cours de cette conversation nous pourrons faire des progrès".

Les deux dirigeants doivent discuter plusieurs heures à Berlin des moyens d'endiguer les violences qui ont fait des dizaines de morts entre Israël et les Palestiniens.

77vif-leVifLereporter<p> </p>http://www.levif.be/actualite/auteurs/le-vif-77.htmlhttp://m.levif.be/actualite/auteurs/le-vif-77.htmlconflit israélo-palestinienNetanyahuKerry
Conflit israélo-palestinien : Ban Ki-moon réclame la fin urgente des violences
Conflit israélo-palestinien : Ban Ki-moon réclame la fin urgente des violences
Conflit israélo-palestinien : Ban Ki-moon réclame la fin urgente des violences
Conflit israélo-palestinien : Ban Ki-moon réclame la fin urgente des violences
Conflit israélo-palestinien : Ban Ki-moon réclame la fin urgente des violences
Conflit israélo-palestinien : Ban Ki-moon réclame la fin urgente des violences
Conflit israélo-palestinien : Ban Ki-moon réclame la fin urgente des violences
Conflit israélo-palestinien : Ban Ki-moon réclame la fin urgente des violences
14209301En "dédouanant" Hitler, Netanyahou sait ce qu'il fait. Bien sûr qu'il connaît le rôle joué par Hitler, mais avec cette phrase il rappelle quand même que Le mufti avait demandé que la solution finale soit appliquée aux juifs de Palestine. Leila Chahid, nièce du Mufti n'a jamais désavoué son oncle, ni personne non plus parmi les Palestiniens.2015-10-22 11:10:03Charles Lemonier209217Ban Ki Moon, tu n'es qu'un lâche. Attaque toi à la Chine à la Russie aux pays arabes aux dictatures et pas un petit pays qui essaye de survivre!.2015-10-22 09:41:15jeanluc vanhoeck209185L'attitude récente de Nataniallou séparément prouve qu'il souffle le chaud t le froid continuellement pour attiser les conflits . Ils maintiennent les Palestiniens dans un ghetto pire qu'en Afrique du Sud, et rallume des braises pour éviter des discussions de paix. Il ne veut pas de présence internationale qui découvrirait l'enfer, l'esclavage et l'humiliation quotidienne qu'il fait subir à ses voisins, et perdrait son image misérable et de victime qu'il tente de donner au monde. Mais de moins en moins de gens sont dupes ...2015-10-22 08:43:13Michel Brasseur209163Depuis le Rwanda, l'ONU a montré son amateurisme de manière dramatique. Ban Ki-moon n'y changera rien et n'empêchera pas les gens de hausser les épaules. L'ONU coûte cher pour une efficience rikiki.2015-10-22 07:12:44Myriam Strepenne209117aucun dirigeant israélien n'a autorisé, ni autorisera les Juifs de prier sur le mont du temple. c'est à nouveau une affaire montée de toutes pièces par les Palestiniens en manque d'"intifada" et financée à outrance par des pays arabes aux souhaits "judenrein" comme le Quatar ou l'Arabie Saoudite. Il faut dire qu'ils sont confortés dans leurs désirs par les nombreuses organisations à caractère fortement antisémites.2015-10-21 23:20:10michel straus209079Je note : "Le seul moyen de mettre fin à la violence, c'est par le biais de vrais progrès visibles vers une solution politique, notamment la fin de l'occupation" israélienne des Territoires palestiniens, a-t-il plaidé. Tout à fait ! : Il faut comprendre quels sont les objectifs légitimes des 2 camps : pour Israël vivre dans la paix et la sécurité, pour les Palestiniens obtenir enfin leur indépendance et un Etat viable, avec accès direct sur la Jordanie. Les objectifs "ultra" que sont pour le Hamas la destruction d' Israël et pour une partie de la droite et extrême droite l'annexion de la Cisjordanie (ou même simplement la poursuite de la colonisation) sont à rejeter dans les "poubelles de l'histoire". Et c'est donc dans ce sens que doit s'impliquer davantage la communauté internationale !2015-10-21 22:28:14André PIRLET209001Lorsqu'on lit aujourd'hui dans un autre article (fermé à commentaires) que Netanyahou en arrive en dépit de toute la réalité historique à absoudre Hitler de la responsabilité du génocide des juifs pour l'attribuer au grand Mufti de Jérusalem (et par extension aux Palestiniens), on en vient à se dire que ce n'est pas demain qu'une solution pacifique sera trouvée dans la région. Comment les Israéliens peuvent mettre au pouvoir ce type "qui ose tout" (selon l'expression d'Audiard) me dépasse.2015-10-21 19:10:09Robert Lejoly208983Si Israël avait voulu annexer la Judée Samarie, il l'aurait fait en 1967 en chassant tous les occupants arabes en Jordanie (puis qu'ils étaient jordaniens). Israël a vraiment commis une erreur en ne faisant pas! Les palestiniens ne crient pas 'Palestine libre" mais "Allah est grand' C'est bien une guerre de religion.2015-10-21 18:42:46Charles Lemonier208981Autant crier dans le désert !2015-10-21 18:41:48Emmanuel Caprasse208947Avec l'invasion de l'Europe par l'islam, le peuple éprouve de plus en plus de sympathie pour Israel.2015-10-21 17:43:09Jef Dubois208919Ah, ce grand bidule qui ne sert à rien! Ban fait pipi dans sa culotte devant la Russie et la Chine.2015-10-21 17:16:50Jean-Marie Charles208917Le Monde Entier se fiche pas mal de ce que dit ou pense Ban Ki moon. (Le Patron de cette institution appelé ONU, encore une institution d'une totale 'inutilité' ./ )2015-10-21 17:16:26jean-pierre marlier208909Sa réclamation est notée.2015-10-21 17:12:20Walter Huybrecht208805Il pert son temps le pauvre, Nataniallou s'en fout complètement puisqu'il veut annexer TOUTE la Palestine et pas de paix avant cela !!2015-10-21 14:25:07Michel Brasseur4292892015-10-21 14:18:212015-10-21 14:18:21AFPPas de parutionNormalArticleLe VifPar Le VifInternationalLeVif

Conflit israélo-palestinien : Ban Ki-moon réclame la fin urgente des violences

Le secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon a appelé mercredi les dirigeants palestiniens et israéliens à mettre fin de toute urgence à la spirale des violences, lors d'une rencontre avec le président palestinien Mahmoud Abbas en Cisjordanie occupée.

yesOlivia Lepropre2015-10-21 14:19:03http://www.levif.be/actualite/international/conflit-israelo-palestinien-ban-ki-moon-reclame-la-fin-urgente-des-violences/article-normal-429289.htmlhttp://m.levif.be/actualite/international/conflit-israelo-palestinien-ban-ki-moon-reclame-la-fin-urgente-des-violences/article-normal-429289.htmlhttp://www.levif.be/actualite/international/http://m.levif.be/actualite/international/
Conflit israélo-palestinien : Ban Ki-moon réclame la fin urgente des violences

"Nous continuerons à soutenir tous les efforts nécessaires pour créer les conditions de véritables négociations. Mais en dernier ressort, c'est aux Palestiniens et aux Israéliens de choisir la paix. Notre défi le plus urgent, c'est d'arrêter la vague de violence actuelle et d'empêcher qu'il y ait plus de morts", a-t-il dit. "La violence n'est pas la solution", a martelé le patron de l'ONU, venu dire que "trop c'est trop" alors que les violences qui se poursuivent durant sa visite ont fait plus de 50 morts en trois semaines.

"Le seul moyen de mettre fin à la violence, c'est par le biais de vrais progrès visibles vers une solution politique, notamment la fin de l'occupation" israélienne des Territoires palestiniens, a-t-il plaidé, alors que le processus de paix, au point mort depuis une quinzaine d'années, a une nouvelle fois échoué au printemps 2014.

"J'ai insisté auprès des dirigeants israéliens et palestiniens sur le besoin urgent de réaffirmer par des mots et des actes qu'ils sont des partenaires de paix", a-t-il ajouté.

M. Ban a rencontré mardi le président israélien Reuven Rivlin puis le Premier ministre Benjamin Netanyahu, avant de se rendre mercredi à Ramallah, le siège de l'Autorité palestinienne, où il s'est entretenu avec M. Abbas et son Premier ministre Rami Hamdallah.

Mahmoud Abbas a, pour sa part, appelé Israël à respecter strictement les règles régissant l'ultra-sensible esplanade des Mosquées à Jérusalem. "La poursuite des agressions (...) contre Al-Aqsa ouvre la porte à un conflit religieux, qui a malheureusement commencé. Nous n'en voulons pas et nous mettons en garde contre ses conséquences", a affirmé M. Abbas, accusant Israël de ne pas respecter le "statu quo" hérité du conflit de 1967 régissant l'esplanade.

Selon ces règles tacites, les juifs peuvent se rendre sur le lieu saint, troisième de l'islam et plus révéré du judaïsme, sous le nom de mont du Temple, mais seuls les musulmans ont le droit d'y prier.

Ces dernières semaines, à l'occasion des fêtes juives du mois de septembre, les tensions ont atteint un niveau rarement égalé autour du site, de violents affrontements gagnant l'esplanade même. Les Palestiniens dénoncent la recrudescence des visites de juifs comme une tentative israélienne de prendre le contrôle du lieu saint, actuellement sous la garde de la Jordanie.

Israël de son côté assure vouloir maintenir le statu quo et ne pas vouloir céder aux appels d'une frange minoritaire mais de plus en plus audible parmi ses citoyens.

Le président palestinien a par ailleurs une nouvelle fois plaidé pour une "protection internationale", tout en refusant d'en donner la teneur, face aux "colons, à l'armée israélienne et à ses armes à feu".

Interrogé sur sa rencontre prévue vendredi soir à Amman avec le secrétaire d'Etat américain John Kerry, il a affirmé que le dirigeant américain "sait parfaitement ce que nous voulons, nous voulons (...) un retour aux négociations basées sur le droit international".

77vif-leVifLereporter<p> </p>http://www.levif.be/actualite/auteurs/le-vif-77.htmlhttp://m.levif.be/actualite/auteurs/le-vif-77.htmlconflit israélo-palestinienBan Ki MoonAbbas
Washington appelle Netanyahu à arrêter "une occupation" vieille de 50 ans
Washington appelle Netanyahu à arrêter "une occupation" vieille de 50 ans
Washington appelle Netanyahu à arrêter "une occupation" vieille de 50 ans
Washington appelle Netanyahu à arrêter "une occupation" vieille de 50 ans
Washington appelle Netanyahu à arrêter "une occupation" vieille de 50 ans
Washington appelle Netanyahu à arrêter "une occupation" vieille de 50 ans
Washington appelle Netanyahu à arrêter "une occupation" vieille de 50 ans
Washington appelle Netanyahu à arrêter "une occupation" vieille de 50 ans
989941Cette décision, qui rejoint la vision européenne, permettra ... peut-être..., de mettre en pratique la Résolution 242 de l' ONU et d'arriver à une paix "juste et durable" au Moyen-Orient, et ce faisant de satisfaire le but de sécurité d' Israël et le but légitime d'indépendance pour la Palestine.2015-03-24 21:47:27André PIRLET89675y a pas à dire, sur la photo ils ont un air franchement sympathique et heureux de vivre !! Des voisins agréable pour les palestiniens, égyptiens ou jordaniens...2015-03-24 13:44:22michel Brasseur89661Baudoin Petit. Et pourquoi les arabes n'ont-ils pas créé leur Etat après la guerre de 1948 ? Que je sache, toute la partie revendiquée actuellement était sous occupation jordanienne même Jérusalem. Rien ne les empêchait de proclamer leur Etat de la même manière qu'Israël. Non, ça ne les intéressait pas, ils voulaient tout le gâteau et jeter les juifs à la mer. Détruire au lieu de construire, on a vu où ça les a conduit !2015-03-24 13:23:35GUY NEP89453C'est vrai que la Chine occupe le Tibet, le Turkestan chinois et la Mongolie "intérieure". Que l'Indonésie occupe la nouvelle Guinée occidentale. Ces occupations sont le fruit de l'histoire, d'accords plus ou moins officiels, et elle sont de moins en moins bien acceptées par les populations concernées. Mais l'occupation de la Palestine est différente, l'ONU a décidé la partition du pays pour y établir deux Etats, et aujourd'hui encore, plus de 50 ans plus tard, le second est refusé par le premier qui l'occupe et s'est rendu coupable d'un nettoyage ethnique brutal et massif condamné par toutes les lois internationales. Et qui n'a pu le faire que grâce au soutien sans faille des Etats-Unis, sans lesquels depuis longtemps, le Moyen Orient aurait bénéficié de la coexistence pacifique entre ces deux entités, associant les immigrants européens ou autres dont les ancêtres s'étaient convertis au judaïsme et les autochtones convertis à l'islam ou au christianisme.2015-03-24 07:57:33Baudouin Petit89435Pourquoi toujours la même loupe grossissante sur cette partie du monde ? La Maison Blanche appelle-t-elle la Chine à cesser l'occupation militaire et la colonisation du Tibet qui dure depuis 66 ans ? Pourquoi cette indignation sélective ?2015-03-24 07:38:48Gérard Picard89431Euh....la Maison Blanche appelle-t-elle la Chine à cesser l'occupation militaire et la colonisation du Tibet qui dure depuis 66 ans ? Pourquoi cette indignation sélective ?2015-03-24 07:36:56Gérard Picard89377Enfin ! Le vent tourne !2015-03-23 22:40:53Pierre Lison89355Enfin des paroles qu'on attendait depuis si longtemps !!2015-03-23 22:21:55michel Brasseur89347Pourquoi les guillements à occupation ?2015-03-23 22:09:00Baudouin Petit3731292015-03-23 21:44:492015-03-23 21:44:49BelgaPas de parutionNormalArticleLe VifPar Le VifInternationalLeVif

Washington appelle Netanyahu à arrêter "une occupation" vieille de 50 ans

La Maison Blanche a appelé lundi à mettre fin à une "occupation qui dure depuis près de 50 ans", martelant son attachement à une solution à deux Etats, israélien et palestinien, et dénonçant une nouvelle fois les propos du Premier ministre Benjamin Netanyahu sur le sujet.

auto2015-03-23 21:44:53http://www.levif.be/actualite/international/washington-appelle-netanyahu-a-arreter-une-occupation-vieille-de-50-ans/article-normal-373129.htmlhttp://m.levif.be/actualite/international/washington-appelle-netanyahu-a-arreter-une-occupation-vieille-de-50-ans/article-normal-373129.htmlhttp://www.levif.be/actualite/international/http://m.levif.be/actualite/international/
Washington appelle Netanyahu à arrêter "une occupation" vieille de 50 ans

"Nous ne pouvons simplement pas faire comme si ces propos n'avaient jamais été prononcés ou ne soulevaient pas des questions sur l'engagement du Premier ministre à atteindre la paix à travers des négociations directes", a déclaré Denis McDonough, secrétaire général de la Maison Blanche, évoquant les déclarations "troublantes" de M. Netanyahu.

"Les Etats-Unis ne cesseront jamais de travailler en faveur d'une solution à deux Etats", a-t-il poursuivi, jugeant, lors d'un discours à Washington devant l'organisation J Street, qu'il fallait "mettre fin à une occupation qui a duré près de 50 ans".

Après la large victoire de son parti à l'issue des élections du 17 mars, M. Netanyahu a changé de discours, assurant, dans de nombreuses interviews accordées à des médias américains, qu'il n'était en réalité pas opposé à l'idée d'un Etat palestinien coexistant avec Israël.

Mais cette volte-face n'a pas convaincu la Maison Blanche qui a annoncé son intention de réévaluer sa position vis-à-vis d'Israël à l'Onu, où les Etats-Unis lui apportent traditionnellement un soutien indéfectible.

Dénonçant avec force les "propos contradictoires" de M. Netanyahu, M. McDonough, qui travaille aux côtés de M. Obama depuis plus de dix ans, a souligné que les Palestiniens devaient "avoir le droit de vivre dans un Etat souverain et de se gouverner eux-mêmes". "Les enfants palestiniens méritent le même droit d'être libres sur leurs terres que les enfants israéliens sur les leurs", a-t-il poursuivi, appelant le prochain gouvernement israélien à démontrer, avec des actes et pas seulement des mots, un "engagement sincère" envers une solution à deux Etats.

Le secrétaire général de la Maison Blanche n'a fait aucune allusion aux excuses publiques présentées lundi par M. Netanyahu pour avoir dénoncé le "danger" de la mobilisation massive des Arabes israéliens lors des élections législatives.

Le jour même du vote, ce dernier avait posté une vidéo alarmiste sur sa page Facebook. "Le pouvoir de la droite est en danger. Les électeurs arabes se rendent en masse vers les bureaux de vote", y disait-il.

Le président américain Barack Obama a vivement critiqué ces propos, soulignant que la démocratie reposait "sur le principe d'un traitement équitable et juste pour chacun".

77vif-leVifLereporter<p> </p>http://www.levif.be/actualite/auteurs/le-vif-77.htmlhttp://m.levif.be/actualite/auteurs/le-vif-77.htmlconflit israélo-palestinienObamaNetanyahu
Netanyahu se pose des questions sur la création d'un Etat palestinien
Netanyahu se pose des questions sur la création d'un Etat palestinien
Netanyahu se pose des questions sur la création d'un Etat palestinien
Netanyahu se pose des questions sur la création d'un Etat palestinien
Netanyahu se pose des questions sur la création d'un Etat palestinien
Netanyahu se pose des questions sur la création d'un Etat palestinien
Netanyahu se pose des questions sur la création d'un Etat palestinien
Netanyahu se pose des questions sur la création d'un Etat palestinien
783893Charles Lemonier vous êtes un cuistre!2015-03-11 15:14:12Daniel Colpin83299"Je ne suis pas antisémite, j'ai acheté mon costume chez un tailleur juif! " Je dois en rire ou en pleurer???2015-03-10 13:43:05Charles Lemonier83171Erratum: l'antisionisme devient vite de l'antisémitisme.2015-03-10 11:24:35Daniel Colpin83169En réalité ce contentieux existe depuis bien trop longtemps.L'abces s'est transformé en phlegmon et terminer par une gangrène.Il faut tourner 7 fois sa langue dans sa bouche avant de parler,l'antidionisme u Mdevient vite de l'antisémitisme.Je n'ai rien contre ce peuple,mon complet 3 pièces de mariage vient d'un tailleur juif et à l'époque si vous ne trouver pas a votre goût il faisait patienter pour se fournir à charge de revanche chez un confrère.Je suggère encore une fois de relire les commentaires de de Gaulle en 1967.2015-03-10 11:23:00Daniel Colpin82735c'est le plus élémentaire bon sens... si l'expérience de l'Irak, de la Syrie, du Yemen, du Nigeria, de la Libye, de l'Afghanistan, de nos villes et communes tant en France qu'en Belgique, ne suffit pas à ouvrir les yeux, il ne restera plus qu'à les fermer tout à fait après avoir été décapités ou brûlés, roquettés ou explosés...2015-03-09 14:17:33Repub Laique82653Nataniallou ne se rend pas compte que la radicalisation vis-à-vis des Européen juifs vient de sin attitude arrogante, extrème et très raciste vis à vi des Paletiniens, qui développent une 'antipathie' croissante vis-à-vis de cette confession religieuse. Je n'ai aucun ressentiment vis-à-vis des juifs, au contraire, mais bien très fort contre Israël et les politiciens actuels. Il se comporte actuellement come un despote extrême pour gagner les voix de la lignée dure Israélienne pour continuer sa politique de colonisationde ce fait il se fait des ennemis de plus en plus forts dans la région, mais aussi dan le monde entier. Mauvais calcul avis, car c'est lui qui radicalise les réactions dans le monde depuis 10 ans...2015-03-09 12:44:20michel Brasseur82535" Se pose des question " ? Faudrait que la Chine en fasse autant pour le Tibet, mais par contre cette question n'est jamais posée et est réservée exclusivement à Israël par nos islamo-gauchistes. On l'a encore constaté dernièrement à l'U.L.B.2015-03-09 08:25:41Gérard Picard3704892015-03-09 08:13:552015-03-09 08:19:38BelgaPas de parutionNormalArticleLe VifPar Le VifInternationalLeVif

Netanyahu se pose des questions sur la création d'un Etat palestinien

A quelques jours des élections législatives en Israël, fixées au 17 mars, le Premier ministre Benjamin Netanyahu a formulé quelques commentaires sur l'idée, qu'il avait soutenue par le passé, de la création d'un Etat palestinien.

auto2015-03-09 08:14:00http://www.levif.be/actualite/international/netanyahu-se-pose-des-questions-sur-la-creation-d-un-etat-palestinien/article-normal-370489.htmlhttp://m.levif.be/actualite/international/netanyahu-se-pose-des-questions-sur-la-creation-d-un-etat-palestinien/article-normal-370489.htmlhttp://www.levif.be/actualite/international/http://m.levif.be/actualite/international/
Netanyahu se pose des questions sur la création d'un Etat palestinien

"Au Moyen-Orient, la situation est telle que chaque territoire qui est abandonné par Israël va être directement investi par des forces islamistes radicales et des organisations terroristes soutenues par l'Iran", lit-on dans plusieurs médias citant une communication du Likoud, le parti de Netanyahu. "Il n'y aura pas de retrait (israélien de Cisjordanie) ou de concession (aux Palestiniens). Cela est tout simplement hors de propos", poursuit le Likoud.

Le Premier ministre se distancie de la sorte de ses déclarations, faites en 2009, où il avait exprimé son soutien à une solution à deux Etats au conflit israélo-palestinien.

Le rejet d'une telle option par Benjamin Netanyahu est vu par les médias locaux comme une tentative de marquer des points auprès des plus conservateurs et des colons en vue du scrutin législatif prévu le 17 mars prochain.

Le journal Jediot Achronot a encore publié vendredi des extraits de documents datant d'août 2013 dont il ressort que le Premier ministre aurait été disposé, dès le début des négociations de paix israélo-palestiniennes, à discuter avec les Palestiniens d'un partage du territoire et d'un retrait de grandes parties de la Cisjordanie. Cela aurait signifié l'abandon de nombreuses colonies juives. Les négociations n'ont finalement pas abouti.

Les alliés occidentaux d'Israël, comme les Etats-Unis ou l'Allemagne, voient la solution à deux Etats comme la seule voie de sortie possible au conflit.

77vif-leVifLereporter<p> </p>http://www.levif.be/actualite/auteurs/le-vif-77.htmlhttp://m.levif.be/actualite/auteurs/le-vif-77.htmlconflit israélo-palestinienNetanyahuetat palestinien
Leterme en Israël et en Palestine
Leterme en Israël et en Palestine
Leterme en Israël et en Palestine
Leterme en Israël et en Palestine
Leterme en Israël et en Palestine
Leterme en Israël et en Palestine
01561912011-09-02 16:48:112014-08-22 15:31:05Le VifPas de parutionNormalArticleInternationalLeVif

Leterme en Israël et en Palestine

Le Premier ministre Yves Leterme effectue une visite en Israël et dans les territoires palestiniens. Son retour en Belgique est prévu dans la nuit de lundi à mardi.

auto2011-09-02 16:48:10http://www.levif.be/actualite/international/leterme-en-israel-et-en-palestine/article-normal-156191.htmlhttp://m.levif.be/actualite/international/leterme-en-israel-et-en-palestine/article-normal-156191.htmlhttp://www.levif.be/actualite/international/http://m.levif.be/actualite/international/
Leterme en Israël et en Palestine

C'est donc samedi après-midi qu'Yves Leterme s'envolera pour une visite de trois jours en Israël et en Palestine, où il rencontrera les principaux hommes politiques des deux camps. Au programme : rencontre avec le président Shimon Perès, le Premier ministre Benjamin Netanyahu ainsi que la chef de l'opposition Tzipi Livni. Du côté palestinien, une entrevue est programmée à Ramallah avec le Premier ministre Salam Fayyad et le président Mahmoud Abbas. L'agenda de M. Leterme sera donc bien chargé. Comme de coutume lors des déplacements ministériels en Israël, le Premier ministre se rendra au mémorial de l'Holocauste Yad Vashem, à Jérusalem, et assistera également à l'inauguration des nouveaux locaux de l'ambassade belge à Tel-Aviv. Cette visite a lieu à un moment très délicat du conflit israélo-palestinien. Car les Palestiniens projettent de déposer, en marge de la prochaine assemblée générale des Nations Unies, une demande d'adhésion à l'ONU en tant qu'Etat indépendant dans les frontières de 1967. Ainsi, les Palestiniens espèrent avoir le soutien de la communauté internationale et notamment des pays européens dont les ministres des Affaires étrangères sont justement réunis à Sopot (en Pologne). Le but de cette réunion au sommet est de tenter de trouver une position commune sur le sujet. En principe, la Belgique est favorable à l'indépendance de la Palestine. Néanmoins, elle plaide pour une solution négociée. Un porte-parole des Affaires étrangères le confirme : "Les initiatives unilatérales pourraient être contre-productives."

Levif.be, avec Belga

conflit israélo-palestinienYves Leterme