Nicaragua :  Des prostituées vont bientôt pouvoir "rendre justice"
Nicaragua :  Des prostituées vont bientôt pouvoir "rendre justice"
Nicaragua :  Des prostituées vont bientôt pouvoir "rendre justice"
Nicaragua :  Des prostituées vont bientôt pouvoir "rendre justice"
Nicaragua :  Des prostituées vont bientôt pouvoir "rendre justice"
Nicaragua :  Des prostituées vont bientôt pouvoir "rendre justice"
Nicaragua :  Des prostituées vont bientôt pouvoir "rendre justice"
Nicaragua :  Des prostituées vont bientôt pouvoir "rendre justice"
03883992015-04-08 15:17:362015-04-08 15:17:36RTBFPas de parutionNormalArticleStagiaire Le VifPar Stagiaire Le VifInternationalLeVif

Nicaragua : Des prostituées vont bientôt pouvoir "rendre justice"

Une association propose à une soixantaine de prostituées du pays une formation en droit pour devenir conciliatrices de justice.

auto2015-04-08 15:22:43http://www.levif.be/actualite/international/nicaragua-des-prostituees-vont-bientot-pouvoir-rendre-justice/article-normal-388399.htmlhttp://m.levif.be/actualite/international/nicaragua-des-prostituees-vont-bientot-pouvoir-rendre-justice/article-normal-388399.htmlhttp://www.levif.be/actualite/international/http://m.levif.be/actualite/international/
Nicaragua :  Des prostituées vont bientôt pouvoir "rendre justice"

D'ici un an plusieurs prostituées du Nicaragua pourront devenir conciliatrices grâce à une formation donnée tous les deux mois par quelques avocats de la Cour Suprême et mise en place par l'Association des femmes travailleuses sexuelles "Girasoles" (tournesols). Comme 4 300 autres personnes dans le pays, elles pourront contribuer à régler à l'amiable, les problèmes mineurs de leurs villages.

Si la profession n'est pas rémunérée, elle permettra à ces femmes d'apprendre les bases du droit pour mieux se défendre, mais aussi pouvoir aider les autres. Habituées à vivre en milieu hostile et à se débrouiller pour survivre, ces femmes ont des compétences utiles pour régler certains contentieux dans un des pays les plus dangereux d'Amérique Latine.

L'entrée dans le monde du droit représente pour elles une vraie chance de gagner en confiance, mais aussi de s'intégrer et se socialiser. Un élément d'autant plus important pour ces femmes qui n'utilisent la prostitution finalement que pour s'en sortir. Ces femmes sont souvent dans des situations très précaires, sans couverture médicale, harcelées et agressées par leurs clients ou des délinquants dans la rue, discriminées par la police. Pour s'en sortir et donner à manger à ses enfants, Concepcion Jarquin, dit Cony, une prostituée de 46 ans, raconte avoir dû coucher avec "des paysans, des employés de bureau, des étudiants, des bergers, des prêtres, des hommes politiques..."

Au Nicaragua, la prostitution est très présente. On dénombre près de 14 000 prostituées pour six millions d'habitants. À titre de comparaison, la Belgique, pour le double d'habitants en compte autant.

C.L.

141le-vif-stagiaireLe VifStagiairereporter/assets/392/avatar_201023.jpghttp://www.levif.be/actualite/auteurs/stagiaire-le-vif-141.htmlhttp://m.levif.be/actualite/auteurs/stagiaire-le-vif-141.htmlprostitutiondroitNicaragua conciliateur
Il ne faut pas prendre l'électeur pour un idiot
Il ne faut pas prendre l'électeur pour un idiot
Il ne faut pas prendre l'électeur pour un idiot
Il ne faut pas prendre l'électeur pour un idiot
Il ne faut pas prendre l'électeur pour un idiot
Il ne faut pas prendre l'électeur pour un idiot
01518592011-02-17 11:00:032014-08-22 15:02:05Le VifPas de parutionNormalArticleBelgiqueLeVif

Il ne faut pas prendre l'électeur pour un idiot

L'ex-conciliateur Johan Vande Lanotte (sp.a) a appelé les partis impliqués dans la recherche d'une solution aux problèmes communautaires à ne pas prendre les électeurs pour des idiots. Les politiques ont l'obligation de conclure un bon compromis, a-t-il rappelé.

auto2011-02-17 11:00:02http://www.levif.be/actualite/belgique/il-ne-faut-pas-prendre-l-electeur-pour-un-idiot/article-normal-151859.htmlhttp://m.levif.be/actualite/belgique/il-ne-faut-pas-prendre-l-electeur-pour-un-idiot/article-normal-151859.htmlhttp://www.levif.be/actualite/belgique/http://m.levif.be/actualite/belgique/
Il ne faut pas prendre l'électeur pour un idiot

Le socialiste flamand a passé près de 100 jours à essayer de sortir le pays de l'impasse politique. Les sept partis avec lesquels il a travaillé se sont, d'après lui, investis dans cette tâche et ont fait de leur mieux pour trouver un accord.

"Au niveau du contenu, il y a eu un immense progrès par rapport à 2007 mais on n'est pas parvenu à finaliser", a-t-il souligné, interrogé sur la VRT où il faisait sa première sortie médiatique depuis la fin de sa mission.

Selon lui, de 60 à 70 % de son texte faisait l'objet d'un consensus mais ce fut l'étape finale qui fut la plus difficile.

Et d'insister sur les efforts accomplis par les francophones depuis 2007, lorsqu'ils n'étaient "demandeurs de rien". "Les étapes franchies par les francophones depuis 2007 sont beaucoup plus importantes que celles que les Flamands ont dû franchir", a-t-il fait remarquer.

L'ancien conciliateur considère que les négociations sont maintenant en "phase de repos" avec la mission de l'informateur Didier Reynders et qu'une phase plus active devra suivre, "peut-être la phase de la dernière chance".

Le Vif.be, avec Belga

Johan Vande Lanottecrise politiqueconciliateur
Vande Lanotte ira chez le Roi demain après-midi
Vande Lanotte ira chez le Roi demain après-midi
Vande Lanotte ira chez le Roi demain après-midi
Vande Lanotte ira chez le Roi demain après-midi
Vande Lanotte ira chez le Roi demain après-midi
Vande Lanotte ira chez le Roi demain après-midi
01509092011-01-10 10:47:532014-08-22 14:55:50Le VifPas de parutionNormalArticleBelgiqueLeVif

Vande Lanotte ira chez le Roi demain après-midi

Johan Vande Lanotte est attendu chez le Roi Albert II mardi à 17 heures, soit un jour plus tard que ce qui était initialement prévu après que le conciliateur royal eut remis sa démission jeudi dernier, a-t-on appris auprès du service de presse du Palais royal.

auto2011-01-10 10:47:52http://www.levif.be/actualite/belgique/vande-lanotte-ira-chez-le-roi-demain-apres-midi/article-normal-150909.htmlhttp://m.levif.be/actualite/belgique/vande-lanotte-ira-chez-le-roi-demain-apres-midi/article-normal-150909.htmlhttp://www.levif.be/actualite/belgique/http://m.levif.be/actualite/belgique/
Vande Lanotte ira chez le Roi demain après-midi

Johan Vande Lanotte a remis sa démission au Roi jeudi, après ce qu'il a considéré comme le refus de deux partis sur sept -le CD&V et la N-VA- de reprendre immédiatement les négociations.

Le chef de l'Etat a gardé sa décision en suspens, et devait revoir M. Vande Lanotte ce lundi, avait indiqué jeudi un communiqué du Palais.

Lundi en milieu de matinée, le service de presse du Palais royal a informé l'agence Belga de la nouvelle date programmée pour cette entrevue, soit mardi "en fin d'après-midi", sans plus de précision.

Johan Vande Lanotte a passé beaucoup de temps ce week-end au chevet de sa mère, hospitalisée. Plusieurs partis ont en outre clarifié au cours du week-end les pistes qu'ils envisagent pour sortir de l'impasse politique, laissant entrevoir la nécessité de nombreux contacts informels.

La presse flamande faisait état lundi de tels contacts pris par la N-VA ce week-end avec les autres partis. Les nationalistes flamands ont enterré ces derniers jours la formule à sept, appelé le président du PS Elio Di Rupo à trouver une solution avec M. De Wever et souligné que ce dernier était prêt à prendre ses responsabilités.

Le PS a opposé une fin de non-recevoir à cette invitation et appelé à mettre toute son énergie dans une double négociation, socio-économique d'un côté, institutionnelle de l'autre.

Alors que sa position restait floue aux yeux de nombre d'observateurs, le CD&V a précisé qu'il restait partisan de la poursuite de la mission de M. Vande Lanotte, adoucissant quelque peu le message selon lequel il exigeait au préalable une modification de la note de ce dernier, pour ne plus parler que d'"explicitations" qui pourraient figurer en annexe.

Le MR, à qui le PS avait tendu la main jeudi dernier, a appelé au renforcement de l'actuel gouvernement d'affaires courantes pour lui permettre, avec l'aide du parlement (la N-VA s'est dite disponible), de faire passer certaines mesures budgétaires, voire en matière d'asile et de migration.

Enfin, Ecolo a adopté un ton plus radical en affirmant qu'il n'attendait plus rien de la N-VA.

Le Vif.be, avec Belga

Albert IIJohan Vande Lanotteroiconciliateur1508930

Le parfum corsé de la note Vande Lanotte

11http://www.levif.be/article-normal-150893.html0
Exit Vande Lanotte : le PS prêt à s'ouvrir aux libéraux
Exit Vande Lanotte : le PS prêt à s'ouvrir aux libéraux
Exit Vande Lanotte : le PS prêt à s'ouvrir aux libéraux
Exit Vande Lanotte : le PS prêt à s'ouvrir aux libéraux
Exit Vande Lanotte : le PS prêt à s'ouvrir aux libéraux
Exit Vande Lanotte : le PS prêt à s'ouvrir aux libéraux
01508592011-01-06 19:28:282014-08-22 14:55:30Le VifPas de parutionNormalArticleBelgiqueLeVif

Exit Vande Lanotte : le PS prêt à s'ouvrir aux libéraux

Johan Vande Lanotte souhaitant être déchargé de sa mission de conciliateur, Elio Di Rupo, président du Parti socialiste, se dit prêt à "ouvrir les négociations à d'autres partenaires". Suivez son regard... vers les libéraux.

auto2011-01-06 19:28:27http://www.levif.be/actualite/belgique/exit-vande-lanotte-le-ps-pret-a-s-ouvrir-aux-liberaux/article-normal-150859.htmlhttp://m.levif.be/actualite/belgique/exit-vande-lanotte-le-ps-pret-a-s-ouvrir-aux-liberaux/article-normal-150859.htmlhttp://www.levif.be/actualite/belgique/http://m.levif.be/actualite/belgique/
Exit Vande Lanotte : le PS prêt à s'ouvrir aux libéraux

Elio Di Rupo, président du Parti socialiste, s'est déclaré jeudi soir disposé à élargir les négociations institutionnelles à la famille libérale après l'échec du conciliateur royal, qu'il a surtout attribué au CD&V.

?

"S'il faut élargir les négociations institutionnelles à d'autres partenaires, nous y sommes ouverts si cela peut permettre d'aboutir à une solution, a-t-il indiqué lors d'une conférence de presse. Nous n'avons pas d'exclusive. La situation du pays est telle que nous devons laisser toutes les formules ouvertes."

?

Pour Elio Di Rupo, plus que la N-VA, c'est le CD&V qui est responsable de la situation actuelle : "Ce qui nous a le plus surpris, c'est l'attitude de CD&V. Il a pris une lourde responsabilité. Il est pourtant l'héritier d'une famille politique qui a construit ce pays."

?

Le président du PS rappelle au passage que les démocrates-chrétiens flamands avaient participé aux cinq réformes de l'Etat précédentes : "La manière avec laquelle ils ont dit 'non', c'est d'abord vouloir imposer son point de vue, puis négocier. C'est particulier ! Agir comme cela, c'est la négation de la négociation."

?

Un avis visiblement partagé par Marie De Clerck, échevine CD&V à Wevelgem et fille du ministre de la Justice Stefaan De Clerck, qui, mercredi soir, s'était déclarée "déçue" par son propre parti : "J'attendais quand même un signal positif, a-t-elle fait savoir sur son fil Twitter mercredi soir. Ce pays doit aller de l'avant !"

?

Crise : Didier Reynders attend une initiative du palais

Didier Reynders, président du MR, a dit jeudi soir avoir pris acte de l'ouverture du PS, tout en ajoutant qu'il n'y a eu jusqu'à présent aucun contact : "Nous attendons une éventuelle initiative du palais ou de quelqu'un qui serait désigné par le roi. Nous avons toujours dit que nous étions disponibles mais selon une autre méthode et pour parler aussi des problèmes socioéconomiques."

Didier Reynders a rappelé que son parti était tout à fait exclu des discussions depuis sept mois : "Je partage le ras-le-bol de beaucoup de citoyens. Je reste convaincu qu'il faut changer la méthode. Je l'ai dit dès le début. Voyons d'abord ce qu'on veut encore faire ensemble et comment nous allons le financer. C'est la seule façon de créer la confiance. On pourra alors parler des autres sujets."

Crise : cdH et Ecolo n'ont pas d'exclusive mais attendent des partenaires constructifs

Le cdH et Ecolo disent ne pas avoir d'exclusive à l'égard d'autres partenaires pour discuter d'une réforme de l'Etat. Mais l'un comme l'autre rappellent que l'essentiel demeure le contenu de la négociation et l'attitude constructive de chacun.

"Nous n'avons jamais eu d'exclusive mais le problème ne vient pas des francophones, a fait remarquer Joëlle Milquet, présidente du cdH, sur les plateaux de télévision. Je veux avoir en face de moi des gens qui veulent aboutir." La centriste a fustigé l'attitude du CD&V et de la N-VA s'interrogeant sur leur "non-volonté" et leur "non-capacité" à accoucher d'une réforme de l'Etat après six mois de discussion.

"Nous n'avons aucun tabou : tout ce qui pourra amener une solution constructive, nous le prendrons", a déclaré Jean-Michel Javaux, coprésident d'Ecolo, interrogé sur l'ouverture aux libéraux. Le Vert a toutefois fait remarquer que le MR s'était montré très critique sur la note du conciliateur Johan Vande Lanotte, et que c'était sur cette base que les sept partis étaient appelés à se prononcer.

"Ce qu'il faut, c'est identifier dans les jours qui viennent ceux qui veulent une solution et qui veulent être constructifs", a-t-il précisé. Selon lui, le conciliateur Vande Lanotte doit continuer à mener les discussions au vu du travail qu'il a accompli jusqu'à présent.

LeVif.be, avec Belga

MRPSElio Di Rupo conciliateur1508570

Vande Lanotte jette l'éponge : on attend la réponse du roi

11http://www.levif.be/article-normal-150857.html0
Vande Lanotte jette l'éponge : on attend la réponse du roi
Vande Lanotte jette l'éponge : on attend la réponse du roi
Vande Lanotte jette l'éponge : on attend la réponse du roi
Vande Lanotte jette l'éponge : on attend la réponse du roi
Vande Lanotte jette l'éponge : on attend la réponse du roi
Vande Lanotte jette l'éponge : on attend la réponse du roi
01508572011-01-06 17:49:062014-08-22 14:55:30Le VifPas de parutionNormalArticleBelgiqueLeVif

Vande Lanotte jette l'éponge : on attend la réponse du roi

Pour Johan Vande Lanotte, il n'y a pas une volonté suffisante d'entamer les négociations. Il a donc demandé à être déchargé de sa mission. Albert II n'a pas fait connaître sa décision et compte revoir le conciliateur lundi.

auto2011-01-06 17:49:05http://www.levif.be/actualite/belgique/vande-lanotte-jette-l-eponge-on-attend-la-reponse-du-roi/article-normal-150857.htmlhttp://m.levif.be/actualite/belgique/vande-lanotte-jette-l-eponge-on-attend-la-reponse-du-roi/article-normal-150857.htmlhttp://www.levif.be/actualite/belgique/http://m.levif.be/actualite/belgique/
Vande Lanotte jette l'éponge : on attend la réponse du roi

Le roi a reçu en audience jeudi après-midi, au château de Laeken, Johan Vande Lanotte, conciliateur royal, qui lui a fait un cinquième rapport sur sa mission, annonce un communiqué du palais. Le conciliateur royal a demandé au roi d'être déchargé de sa mission. Albert II tient sa réponse en suspens et reverra Johan Vande Lanotte lundi prochain.

?

"Il n'y a pas une volonté suffisante d'entamer les négociations, a déclaré le conciliateur Johan Vande Lanotte jeudi en début de soirée. J'ai dès lors demandé au roi de mettre fin à ma mission de conciliation. Le roi tient sa réponse en suspens. J'aurai un nouvel entretien avec le souverain lundi. Jusque-là, je m'abstiendrai de tout commentaire."

?

Et de citer un vieux proverbe anglais qui dit qu'on peut mener un cheval à l'eau mais qu'on ne peut pas le forcer à boire : "Voilà qui résume les limites d'une mission de conciliation. Un jour, il faudra bien que les responsables politiques franchissent ce pas, dans l'intérêt de la prospérité du pays. C'est la mission démocratique la plus difficile, mais aussi la plus essentielle que les responsables politiques ont à remplir."

?

Johan Vande Lanotte a d'abord rappelé qu'il a transmis lundi, aux sept partis concernés jusqu'à présent par des discussions sur la réforme de l'Etat, un note en leur demandant s'ils étaient disposés à négocier sur cette base. "Dans la lettre que j'ai adressée aux présidents, j'ai clairement indiqué que, pour trouver une solution praticable dans le dossier de la réforme de l'Etat, chaque parti aurait à faire d'importantes concessions", a-t-il ajouté.

?

Le conciliateur a alors souligné que les points de vue au départ étaient très divergents et que les partis auraient dès lors d'importantes observations à formuler : "Ils en auront d'ailleurs encore, même après la conclusion d'un accord éventuel", a-t-il précisé. Johan Vande Lanotte a indiqué que ce point avait été largement abordé au cours des entretiens bilatéraux.

?

Finalement, a-t-il rappelé, cinq partis ont accepté, "certes avec des nuances", d'entamer des négociations. "Je ne peux donc pas en conclure qu'il y a aujourd'hui une volonté suffisante de se mettre autour de la table. C'est un constat objectif et un fait indéniable."

?

Il a aussi souligné qu'au départ, ce qui semblait le principal point d'achoppement était le nouveau modèle de financement : "Paradoxalement c'est sur ce point qu'on a engrangé les plus grands succès." Johan Vande Lanotte a encore dit à ce propos que, dans ce dossier, il s'en est tenu aux 12 principes et que, dans sa note, "il n'y a aucun déplacement de flux financier, mais bien des déplacements des responsabilités". Et d'insister : "Voilà qui contraste nettement avec les précédentes réformes de l'Etat !"

Conciliateur : le PS prêt à élargir les négociations institutionnelles aux libéraux

Elio Di Rupo, président du Parti socialiste, s'est déclaré jeudi soir disposé à élargir les négociations institutionnelles à la famille libérale. "S'il faut élargir les négociations institutionnelles à d'autres partenaires, nous y sommes ouverts si cela peut permettre d'aboutir à une solution, a-t-il indiqué lors d'une conférence de presse. Nous n'avons pas d'exclusive. La situation du pays est telle que nous devons laisser toutes les formules ouvertes."

LeVif.be, avec Belga

communautaireJohan Vande Lanotteconciliateur
Les éditorialistes s'en prennent au CD&V et à la N-VA
Les éditorialistes s'en prennent au CD&V et à la N-VA
Les éditorialistes s'en prennent au CD&V et à la N-VA
Les éditorialistes s'en prennent au CD&V et à la N-VA
Les éditorialistes s'en prennent au CD&V et à la N-VA
Les éditorialistes s'en prennent au CD&V et à la N-VA
01508292011-01-06 07:31:022014-08-22 14:55:21Le VifPas de parutionNormalArticleBelgiqueLeVif

Les éditorialistes s'en prennent au CD&V et à la N-VA

Les conditions posées par le CD&V et la N-VA à la reprise des négociations communautaires sont vivement dénoncées dans les éditoriaux publiés jeudi matin par la presse francophone, mais aussi flamande.

auto2011-01-06 07:31:01http://www.levif.be/actualite/belgique/les-editorialistes-s-en-prennent-au-cd-v-et-a-la-n-va/article-normal-150829.htmlhttp://m.levif.be/actualite/belgique/les-editorialistes-s-en-prennent-au-cd-v-et-a-la-n-va/article-normal-150829.htmlhttp://www.levif.be/actualite/belgique/http://m.levif.be/actualite/belgique/
Les éditorialistes s'en prennent au CD&V et à la N-VA

Les journaux francophones condamnent unanimement l'attitude des deux partis, en particulier celle des chrétiens-démocrates. Le CD&V "a peut-être gagné des points jaune et noir, mais il a perdu sa réputation", estime Le Soir. "A part tenter pitoyablement de coller à la N-VA, que cherche donc ce parti autrefois responsable et garant de l'intérêt général", s'interroge le quotidien de la rue royale.

La Libre Belgique accuse CD&V et N-VA de "chipoter et diviser", là où la note Vande Lanotte "fixe un cadre, un périmètre qu'il convient de respecter sans pinailler". L'attitude des deux partis n'est "pasacceptable".

Sud Presse s'en prend plus particulièrement à leurs visées électorales supposées. "Si c'est ça que la N-VA veut, qu'elle le dise. Si le CD&V parie sur un scrutin pour se refaire une santé, qu'il le dise. Au moins, les choses seraient claires. Mais de grâce, arrêtons ce jeu, c'est indigne".

Du côté des éditoriaux flamands, Het Nieuwsblad, Het Laatste Nieuws et De Morgen se montrent eux aussi très critiques à l'égard des deux partis réfractaires à la note de Johan Vande Lanotte. "L'ancien cartel ne choisit plus le modèle belge de compromis et de pacification, mais veut apparemment mener une politique de confrontation frontale, où une majorité numérique relative impose ses vues à une minorité", estime Het Nieuwsblad.

Le Morgen accuse le CD&V de jouer au jeu du "parti le plus flamand de Belgique" et estime que l'ex-CVP ruine sa réputation. "Il fut un temps où il était un parti responsable", se demande-t-il.

D'autres quotidiens flamands, comme De Standaard ou De Tijd, sont plus modérés, soulignant seulement l'extrême difficulté d'atteindre un compromis.

Gazet van Antwerpen pointe quant à lui la tactique des différents partis. La volonté apparente du PS de poursuivre les négociations ne serait que "de la poudre aux yeux". "Cela est davantage lié à la perception qu'au contenu. Les francophones ont peur, encore bien plus que les flamands, de passer pour les 'zwarte piet' en cas d'échec".

Le quotidien anversois estime qu'il est temps de faire le bilan des négociations entamées après les élections, "même si la conséquence inéluctable est l'organisation d'un nouveau scrutin".

Levif.be avec Belga

communautaireN-VACD&Vconciliateur
Groen! donne son feu vert pour la reprise des négociations
Groen! donne son feu vert pour la reprise des négociations
Groen! donne son feu vert pour la reprise des négociations
Groen! donne son feu vert pour la reprise des négociations
Groen! donne son feu vert pour la reprise des négociations
Groen! donne son feu vert pour la reprise des négociations
01507992011-01-05 07:27:372014-08-22 14:55:11Le VifPas de parutionNormalArticleBelgiqueLeVif

Groen! donne son feu vert pour la reprise des négociations

Le bureau de Groen! a donné son feu vert mardi soir à une poursuite des négociations sur base de la note rédigée par le conciliateur royal Johan Vande Lanotte. Selon le président des verts flamands, Wouter Van Besien, un accord est possible sur cette base.

auto2011-01-05 07:27:36http://www.levif.be/actualite/belgique/groen-donne-son-feu-vert-pour-la-reprise-des-negociations/article-normal-150799.htmlhttp://m.levif.be/actualite/belgique/groen-donne-son-feu-vert-pour-la-reprise-des-negociations/article-normal-150799.htmlhttp://www.levif.be/actualite/belgique/http://m.levif.be/actualite/belgique/
Groen! donne son feu vert pour la reprise des négociations

Celui-ci plaide également pour que les négociations communautaires soient bouclées en quelques semaines sous la houlette de Johan Vande Lanotte. Groen! est le premier des sept partis (N-VA, CD&V, Groen! , sp.a, PS, Ecolo, cdH) à réagir officiellement à la note transmise par le conciliateur. D'autres réunions ont également eu lieu mardi au sein des autres partis mais aucune réaction officielle n'est attendue avant aujourd'hui. Les Verts de Flandre se disent prêts à poursuivre les discussions communautaires sur base du document de Johan Vande Lanotte. "Poursuivons rapidement les négociations", plaide Wouter Van Besien. "Et cette fois, avec la volonté de réussir. Une sixième réforme de l'Etat solide doit être possible dans un laps de temps de quelques semaines sur base de la note du conciliateur Vande Lanotte". Groen! retrouve dans cette note des points qu'il juge essentiels comme "la préservation d'une sécurité sociale fédérale, la responsabilisation environnementale, une réforme institutionnelle pour Bruxelles, l'éthique en politique et la scission de BHV".

Mais les verts flamands estiment également que certaines mesures ne sont qu'à moitié élaborées ou ne donnent pas de réponse adéquate aux problèmes qui se posent. Groen! évoque notamment à ce propos le chapitre consacré à la Justice et certaines mesures concernant Bruxelles, mais le président de Groen! s'est dit conscient que la conclusion d'un compromis demandait de pouvoir faire des concessions. A ses yeux, il est logique que la note du conciliateur ne reflète pas l'intégralité des souhaits de son parti. Enfin, Groen! voit en Johan Vande Lanotte la personne la mieux placée pour mener à bien les négociations. Selon les verts flamands, ce n'est pas le moment d'ouvrir une discussion sur la désignation d'un autre meneur de jeu ni sur un élargissement des thèmes abordés. Le Vif.be, avec Belga

Wouter Van Besien Groen crise politiqueconciliateur1507910

Les grandes lignes de la note du conciliateur

11http://www.levif.be/article-normal-150791.html0
Les grandes lignes de la note du conciliateur
Les grandes lignes de la note du conciliateur
Les grandes lignes de la note du conciliateur
Les grandes lignes de la note du conciliateur
Les grandes lignes de la note du conciliateur
Les grandes lignes de la note du conciliateur
01507912011-01-04 13:58:412014-08-22 14:55:06Le VifPas de parutionNormalArticleBelgiqueLeVif

Les grandes lignes de la note du conciliateur

Elections regroupées tous les 5 ans, suppression du Sénat, scission de BHV, proposition de transférer 26pc de l'Impôt des Personnes Physiques (IPP) aux Régions... Le site de la VRT publie les grandes lignes des 5 chapitres de la note du conciliateur transmise, lundi, aux sept partis.

auto2011-01-04 13:58:40http://www.levif.be/actualite/belgique/les-grandes-lignes-de-la-note-du-conciliateur/article-normal-150791.htmlhttp://m.levif.be/actualite/belgique/les-grandes-lignes-de-la-note-du-conciliateur/article-normal-150791.htmlhttp://www.levif.be/actualite/belgique/http://m.levif.be/actualite/belgique/
Les grandes lignes de la note du conciliateur

Le site de la VRT publie les grandes lignes des 5 chapitres de la note du conciliateur. En ce qui concerne la loi de financement, le conciliateur prévoit un transfert de 26pc de l'IPP aux Régions. La note précise que cela représente 15 milliards d'euros d'impôts dont le taux serait fixé par les Régions.

Bruxelles recevrait une dotation équivalente à 15pc des impôts régionaux pour compenser le coût engendré par les navetteurs. Elle recevrait aussi du fédéral une compensation pour les fonctionnaires des institutions internationales.

Elections regroupées tous les 5 ans La note prévoit encore la suppression du Sénat en tant que tel. Il deviendrait une "sorte de Chambre où se rencontrent les Communautés et les Régions". Elle prévoit aussi un regroupement de toutes les élections tous les cinq ans avec la fixation du début de l'année parlementaire le 15 septembre.

La note reprend aussi ce qu'on savait déjà en grande partie en matière de transferts de compétences (emploi, santé, allocations familiales, code de la route, justice, dont la scission de l'arrondissement judiciaire de Bruxelles-Hal-Vilvorde).

Pour Bruxelles-Hal-Vilvorde, la note prévoit la scission de l'arrondissement électoral. Les habitants des communes à facilités pourraient choisir de voter à Bruxelles ou dans le Brabant flamand. La circulaire Peeters serait édulcorée: les francophones ne devraient redemander les documents en français que tous les trois ans. La nomination des bourgmestres des communes à facilités resterait une compétence flamande mais les contestations seraient de la compétence de la Cour constitutionnelle.

La note prévoit encore une petite réforme des institutions bruxelloises, la disparition du gouverneur et une augmentation des compétences du ministre-président de la Région notamment en matière de sécurité.

Levif.be avec Belga

communautaireJohan Vande Lanotteconciliateur1507870

Les experts financiers se penchent sur la note du conciliateur

11http://www.levif.be/article-normal-150787.html0
Des différences dans la note du conciliateur afin de tracer les fuites
Des différences dans la note du conciliateur afin de tracer les fuites
Des différences dans la note du conciliateur afin de tracer les fuites
Des différences dans la note du conciliateur afin de tracer les fuites
Des différences dans la note du conciliateur afin de tracer les fuites
Des différences dans la note du conciliateur afin de tracer les fuites
01507672011-01-03 16:03:072014-08-22 14:54:58Le VifPas de parutionNormalArticleBelgiqueLeVif

Des différences dans la note du conciliateur afin de tracer les fuites

Les présidents des partis recevront ce lundi en début de soirée la note du conciliateur Johan Vande Lanotte. Celle-ci leur sera transmise personnellement par porteur. Les partis devront dire pour mercredi s'ils considèrent le texte comme une base valable pour reprendre les négociations interrompues depuis 4 mois.

auto2011-01-03 16:03:06http://www.levif.be/actualite/belgique/des-differences-dans-la-note-du-conciliateur-afin-de-tracer-les-fuites/article-normal-150767.htmlhttp://m.levif.be/actualite/belgique/des-differences-dans-la-note-du-conciliateur-afin-de-tracer-les-fuites/article-normal-150767.htmlhttp://www.levif.be/actualite/belgique/http://m.levif.be/actualite/belgique/
Des différences dans la note du conciliateur afin de tracer les fuites

M. Vande Lanotte a terminé vendredi une dernière série de rencontres bilatérales avec les présidents des sept partis qui tentent depuis des mois de se mettre d'accord sur une réforme de l'Etat. Il a consacré le week-end à finaliser sa note communautaire. La transmission de celle-ci aux sept présidents ne se fera que dans la soirée. Cela permettra à la fois d'assurer une traduction du document et de limiter le risque de fuites trop rapides vers la presse, faisait-on remarquer dans l'entourage du conciliateur.

Des différences afin d'assurer la traçabilité des éventuelles fuites

La version définitive de la note compte quelque 60 pages. Quelques différences minimes seront distillées dans les sept versions afin d'assurer la traçabilité des éventuelles fuites. La note fait des propositions sur les différents sujets en discussion: la révision de la loi de financement, les transferts de compétences, l'avenir de l'arrondissement de Bruxelles-Hal-Vilvorde et le refinancement de Bruxelles ainsi que le renouveau politique (déontologie, avenir du Sénat, etc.). Elle ne devrait pas comporter de grandes surprises. Au cours de ses entretiens, le conciliateur a testé plusieurs hypothèses auprès de ses interlocuteurs et les partis concernés savent donc plus ou moins ce qu'elle contient. Johan Vande Lanotte a déjà dit que le texte ne serait pas à prendre ou à laisser. Malgré tout, la marge de manoeuvre est assez étroite étant donné que tout changement risque de mettre en danger l'équilibre général, fait-on remarquer dans son entourage. Le parti qui voudrait par exemple retirer un élément devra en proposer un en échange. Si les sept partis considèrent la note comme étant une base pour relancer les négociations, celles-ci pourraient reprendre rapidement. La grande question sera alors de savoir qui les mènera. La N-VA a déjà laissé entendre que M. Vande Lanotte devrait être déchargé de sa mission et que le président du PS Elio Di Rupo devrait reprendre la main. Ce n'est pas l'avis de tous. Du côté francophone certains font remarquer qu'il serait logique, à ce stade, que ce soit Johan Vande Lanotte qui continue. Les partis flamands concernés ont déjà planifié des réunions pour évaluer le texte. Le bureau du sp.a se réunira mercredi matin. Le CD&V a prévu de réunir ses ministres, chefs de groupe et présidents des différents mouvements (femmes, seniors, jeunes) mardi. Groen! réunira un bureau mardi à 19 heures. La N-VA n'a pas encore fixé le moment précis d'une réunion d'évaluation. Rien n'est encore fixé dans les partis francophones. Dès que la note sera transmise, elle sera analysée par les experts et ce n'est qu'ensuite qu'on décidera d'une éventuelle réunion, disait-on notamment au PS. Une réunion des trois partis francophones pourrait également se tenir même si, à cette heure, rien n'a été prévu. Levif.be avec Belga

communautaireJohan Vande Lanotteconciliateur
Le conciliateur remet sa note définitive aux partis
Le conciliateur remet sa note définitive aux partis
Le conciliateur remet sa note définitive aux partis
Le conciliateur remet sa note définitive aux partis
Le conciliateur remet sa note définitive aux partis
Le conciliateur remet sa note définitive aux partis
01507452011-01-03 07:56:432014-08-22 14:54:48Le VifPas de parutionNormalArticleBelgiqueLeVif

Le conciliateur remet sa note définitive aux partis

Johan Vande Lanotte remettra une note définitive aux sept partis participant aux négociations institutionnelles ce lundi. Une réponse des partis est attendue pour mercredi.

auto2011-01-03 07:56:42http://www.levif.be/actualite/belgique/le-conciliateur-remet-sa-note-definitive-aux-partis/article-normal-150745.htmlhttp://m.levif.be/actualite/belgique/le-conciliateur-remet-sa-note-definitive-aux-partis/article-normal-150745.htmlhttp://www.levif.be/actualite/belgique/http://m.levif.be/actualite/belgique/
Le conciliateur remet sa note définitive aux partis

Le conciliateur royal Johan Vande Lanotte mettait la touche finale dimanche à sa note destinée aux négociateurs des sept partis. Lundi, le document sera traduit et, après une dernière lecture, sera transmis par courrier aux présidents du PS, de la N-VA, du sp.a, du CD&V, du cdH, d'Ecolo et de Groen!.

Le ministre d'Etat attend une réponse des différents partis pour mercredi. Il n'était pas encore question dimanche de délai précis. Mais Vande Lanotte souligne que sa note n'est pas à prendre ou à laisser, étant entendu qu'elle est équilibrée.

Le Vif.be, avec Belga

Johan Vande Lanottenote crise politiqueconciliateur1507210

Conciliateur: Vande Lanotte peaufine sa note globale

11http://www.levif.be/article-normal-150721.html0
Conciliateur: Vande Lanotte peaufine sa note globale
Conciliateur: Vande Lanotte peaufine sa note globale
Conciliateur: Vande Lanotte peaufine sa note globale
Conciliateur: Vande Lanotte peaufine sa note globale
Conciliateur: Vande Lanotte peaufine sa note globale
Conciliateur: Vande Lanotte peaufine sa note globale
01507212010-12-31 08:13:412014-08-22 14:54:43Le VifPas de parutionNormalArticleBelgiqueLeVif

Conciliateur: Vande Lanotte peaufine sa note globale

Le conciliateur royal, Johan Vande Lanotte, a repris jeudi, après une journée d'interruption, ses entretiens bilatéraux avec les présidents des sept partis impliqués dans la recherche d'un accord sur la réforme de l'Etat en rencontrant les chefs de file des partis écologistes flamand et francophone, Wouter Van Besien (Groen! ) et Jean-Michel Javaux (Ecolo).

auto2010-12-31 08:13:40http://www.levif.be/actualite/belgique/conciliateur-vande-lanotte-peaufine-sa-note-globale/article-normal-150721.htmlhttp://m.levif.be/actualite/belgique/conciliateur-vande-lanotte-peaufine-sa-note-globale/article-normal-150721.htmlhttp://www.levif.be/actualite/belgique/http://m.levif.be/actualite/belgique/
Conciliateur: Vande Lanotte peaufine sa note globale

L'ancien vice-Premier ministre sp.a rencontre individuellement les présidents de chacun des sept partis avant de leur présenter en début de semaine prochaine une note de synthèse. Le conciliateur avait repris mardi ses entretiens bilatéraux avec les présidents des sept partis en rencontrant successivement la présidente des socialistes flamands, Caroline Gennez, puis les présidents de la N-VA, Bart De Wever, et du PS, Elio Di Rupo. Mercredi, M. Vande Lanotte, qui "ne se sentait pas en grande forme" selon son porte-parole, a annulé l'entretien prévu avec le président du CD&V, Wouter Beke, le reportant à jeudi soir. Il a également rencontré jeudi MM. Van Besien et Javaux. Sa journée de vendredi sera notamment réservée à un entretien avec la présidente du cdH, Joëlle Milquet.

Une version définitive ce 3 janvier M. Vande Lanotte a annoncé qu'il remettrait le lundi 3 janvier aux sept partis la version définitive de sa note globale, qui évoque la réforme de la loi de financement et de transferts de compétences, le financement de Bruxelles et le sort de l'arrondissement de Bruxelles-Hal-Vilvorde (BHV). Ces partis devront répondre pour le mercredi 5 janvier s'ils considèrent ce texte comme une bonne base pour reprendre les négociations. Selon son entourage, le conciliateur profitera du week-end du Nouvel An pour mettre la touche finale à sa note.

LeVif.be, avec Belga

criseVande Lanotte conciliateur
Gennez: "une note volumineuse et presque bouclée"
Gennez: "une note volumineuse et presque bouclée"
Gennez: "une note volumineuse et presque bouclée"
Gennez: "une note volumineuse et presque bouclée"
Gennez: "une note volumineuse et presque bouclée"
Gennez: "une note volumineuse et presque bouclée"
01506592010-12-28 17:49:382014-08-22 14:54:21Le VifPas de parutionNormalArticleBelgiqueLeVif

Gennez: "une note volumineuse et presque bouclée"

La note de synthèse que prépare le conciliateur royal Johan Vande Lanotte est pratiquement prête et sera "volumineuse", a affirmé mardi la présidente du sp.a, Caroline Gennez, après un entretien avec l'ancien vice-Premier ministre.

auto2010-12-28 17:49:37http://www.levif.be/actualite/belgique/gennez-une-note-volumineuse-et-presque-bouclee/article-normal-150659.htmlhttp://m.levif.be/actualite/belgique/gennez-une-note-volumineuse-et-presque-bouclee/article-normal-150659.htmlhttp://www.levif.be/actualite/belgique/http://m.levif.be/actualite/belgique/
Gennez: "une note volumineuse et presque bouclée"

Une solution est proche sur tous les points à condition qu'il y ait une confiance réciproque, du respect et une volonté politique, a-t-elle ajouté. M. Vande Lanotte met depuis quelques jours la dernière main à la version définitive de sa note, qui évoque la réforme de la loi de financement et de transferts de compétences, le financement de Bruxelles et le sort de l'arrondissement de Bruxelles-Hal-Vilvorde (BHV). Il a repris mardi ses entretiens bilatéraux avec les présidents des sept partis impliqués dans la recherche d'un accord sur la réforme de l'Etat en rencontrant d'abord dans la matinée Mme Gennez, puis le président de la N-VA, Bart De Wever, avant, en soirée, celui du PS, Elio Di Rupo.

A la sortie de la rencontre, M. De Wever s'est pour sa part refusé à tout commentaire sur les déclarations du Centre de concertation des associations flamandes (Overlegcentrum van de Vlaamse Verenigingen - OVV), le groupe de réflexion du Mouvement flamand, qui a affirmé lundi que la note de compromis du conciliateur royal était "nuisible" à la Flandre. "Je me positionnerai (sur cette note) comme je me suis toujours positionné", s'est contenté d'indiquer le président du parti nationaliste flamand à la presse. M. Vande Lanotte a l'intention de remettre sa note globale aux sept partis le lundi 3 janvier. Ceux-ci devront répondre pour le mercredi 5 janvier s'ils considèrent ce texte comme une bonne base pour reprendre les négociations.

LeVif.be, avec Belga

conciliateurnote Vande LanotteGennez1506530

Vande Lanotte rencontre Gennez, De Wever et Di Rupo

11http://www.levif.be/article-normal-150653.html0
Vande Lanotte rencontre Gennez, De Wever et Di Rupo
Vande Lanotte rencontre Gennez, De Wever et Di Rupo
Vande Lanotte rencontre Gennez, De Wever et Di Rupo
Vande Lanotte rencontre Gennez, De Wever et Di Rupo
Vande Lanotte rencontre Gennez, De Wever et Di Rupo
Vande Lanotte rencontre Gennez, De Wever et Di Rupo
01506532010-12-28 13:45:512014-08-22 14:54:19Le VifPas de parutionNormalArticleBelgiqueLeVif

Vande Lanotte rencontre Gennez, De Wever et Di Rupo

Le conciliateur royal Johan Vande Lanotte a repris mardi ses entretiens bilatéraux avec les présidents des sept partis impliqués dans la recherche d'un accord sur la réforme de l'Etat en rencontrant dans la matinée la présidente des socialistes flamands, Caroline Gennez, a indiqué son entourage.

auto2010-12-28 13:45:50http://www.levif.be/actualite/belgique/vande-lanotte-rencontre-gennez-de-wever-et-di-rupo/article-normal-150653.htmlhttp://m.levif.be/actualite/belgique/vande-lanotte-rencontre-gennez-de-wever-et-di-rupo/article-normal-150653.htmlhttp://www.levif.be/actualite/belgique/http://m.levif.be/actualite/belgique/
Vande Lanotte rencontre Gennez, De Wever et Di Rupo

L'ancien président du sp.a devait ensuite rencontrer dans l'après-midi le président de la N-VA, Bart De Wever, et en soirée celui du PS, Elio Di Rupo.

M. Vande Lanotte a annoncé qu'il remettrait une note globale aux sept partis le lundi 3 janvier, évoquant la réforme de la loi de financement et de transferts de compétences, le financement de Bruxelles et le sort de l'arrondissement de Bruxelles-Hal-Vilvorde. Ceux-ci devront répondre pour le 5 janvier s'ils considèrent ce texte comme une bonne base pour reprendre les négociations.

Les entretiens séparés doivent se poursuivre jusque vendredi. Mercredi soir, M. Vande Lanotte rencontrera le président du CD&V, Wouter Beke, puis jeudi les dirigeants écologistes Wouter Van Besien et Jean-Michel Javaux. La journée de vendredi sera réservée à un entretien avec la présidente du cdH, Joëlle Milquet, selon le porte-parole du conciliateur.

Le Vif.be, avec Belga

Johan Vande LanotteBart De Wever Elio Di Rupo conciliateur1506330

Le Mouvement flamand descend la note de Vande Lanotte

11http://www.levif.be/article-normal-150633.html0
Vande Lanotte rencontre De Wever à 13 heures
Vande Lanotte rencontre De Wever à 13 heures
Vande Lanotte rencontre De Wever à 13 heures
Vande Lanotte rencontre De Wever à 13 heures
Vande Lanotte rencontre De Wever à 13 heures
Vande Lanotte rencontre De Wever à 13 heures
01505312010-12-21 13:19:362014-08-22 14:53:33Le VifPas de parutionNormalArticleBelgiqueLeVif

Vande Lanotte rencontre De Wever à 13 heures

Le président de la N-VA, Bart De Wever, rencontrera ce mardi à 13 heures, le conciliateur royal Johan Vande Lanotte. Ce dernier a déjà rencontré dans la matinée le président de Groen!, Wouter Van Besien, et la présidente du sp.a, Caroline Gennez.

auto2010-12-21 13:19:35http://www.levif.be/actualite/belgique/vande-lanotte-rencontre-de-wever-a-13-heures/article-normal-150531.htmlhttp://m.levif.be/actualite/belgique/vande-lanotte-rencontre-de-wever-a-13-heures/article-normal-150531.htmlhttp://www.levif.be/actualite/belgique/http://m.levif.be/actualite/belgique/
Vande Lanotte rencontre De Wever à 13 heures

M. Vande Lanotte poursuit les entretiens bilatéraux qu'il a entrepris la semaine dernière et qu'il a interrompu vendredi en raison de l'état de santé de sa mère. Il les a repris lundi en rencontrant le président d'Ecolo Jean-Michel Javaux.

Ce mardi, le conciliateur devrait encore voir, à 15 heures, le président du CD&V, Wouter Beke.

Il aura alors revu en bilatérale les présidents des sept partis concernés jusqu'à présent par les discussions sur une future réforme de l'Etat.

Lors de la rencontre entre le conciliateur et le président de la N-VA, il sera sans doute question du message que les nationalistes flamands ont distillé lundi, à savoir qu'il était temps de passer à de véritables négociations sous la houlette d'Elio Di Rupo.

La suite de l'agenda n'est pas encore connue. On pourrait voir plus clair en fin d'après-midi quand le conciliateur aura revu les sept présidents.

Le Vif.be, avec Belga

Johan Vande LanotteBart De Wever crise politiqueconciliateur1505010

Johan Vande Lanotte n'aura pas fini sa mission pour Noël

11http://www.levif.be/article-normal-150501.html0
Johan Vande Lanotte n'aura pas fini sa mission pour Noël
Johan Vande Lanotte n'aura pas fini sa mission pour Noël
Johan Vande Lanotte n'aura pas fini sa mission pour Noël
Johan Vande Lanotte n'aura pas fini sa mission pour Noël
Johan Vande Lanotte n'aura pas fini sa mission pour Noël
Johan Vande Lanotte n'aura pas fini sa mission pour Noël
01505012010-12-20 18:37:052014-08-22 14:53:24Le VifPas de parutionNormalArticleBelgiqueLeVif

Johan Vande Lanotte n'aura pas fini sa mission pour Noël

Pressé par la N-VA qui veut en finir au plus vite et mettre Elio Di Rupo devant ses responsabilités, le conciliateur royal Johan Vande Lanotte n'aura probablement pas fini sa mission avant Noël. Des négociations pendant la période de fêtes ne sont donc pas exclues.

auto2010-12-20 18:37:04http://www.levif.be/actualite/belgique/johan-vande-lanotte-n-aura-pas-fini-sa-mission-pour-noel/article-normal-150501.htmlhttp://m.levif.be/actualite/belgique/johan-vande-lanotte-n-aura-pas-fini-sa-mission-pour-noel/article-normal-150501.htmlhttp://www.levif.be/actualite/belgique/http://m.levif.be/actualite/belgique/
Johan Vande Lanotte n'aura pas fini sa mission pour Noël

Le conciliateur royal Johan Vande Lanotte (sp.a) terminera mardi la série d'entretiens bilatéraux qu'il a entamée la semaine dernière. Il travaille aussi à l'élaboration d'une note globale relative non seulement à la révision de la loi de financement mais aussi à la réforme de l'Etat et à l'arrondissement de Bruxelles-Hal-Vilvorde. Il est peu probable que cette note soit prête avant Noël, a-t-on appris.

En raison de l'état de santé de sa mère, M. Vande Lanotte a interrompu pour quelques jours les entretiens bilatéraux qu'il avait entamés la semaine dernière. Il les a repris lundi en rencontrant le président d'Ecolo, Jean-Michel javaux. Demain mardi, il rencontrera successivement le président de Groen!, Wouter Van Besien, la présidente du sp.a, Caroline Gennez, et enfin le président du CD&V, Wouter Beke. L'agenda des jours suivants n'est pas encore fixé.

La N-VA veut que Johan Vande Lanotte termine au plus vite la rédaction de sa note globale et que le président du PS Elio Di Rupo reprenne la main et mène les discussions en vue d'un accord communautaire, a-t-on appris. Les nationalistes flamands sont d'avis qu'après le travail d'étude et de chiffrage des diverses propositions, il est temps de trancher. La N-VA n'émet aucune critique sur le travail de M. Vande Lanotte. Bart De Wever et ses collègues de parti apprécient le travail qu'il a livré mais ils sont d'avis qu'il faut maintenant avancer et que l'heure n'est plus à une nouvelle étude chiffrée avec propositions et amendements.

Pour les nationalistes flamands, le moment est venu de remettre les sept partis ensemble pour faire des choix politiques. Pour la N-VA, le mieux serait que "celui qui a l'ambition de mener le gouvernement" mène ces discussions. La N-VA vise ainsi le président du PS Elio Di Rupo.

Mais tous les acteurs autour de la table ne sont pas de l'avis de la N-VA. Ainsi, certains préféreraient laisser passer les fêtes pour reprendre la négociation après. En tout état de cause, des négociations pendant la période des fêtes de fin d'année ne sont pas exclues.

LeVif.be, avec Belga

N-VAJohan Vande LanotteBart De Wever conciliateur
Reprise des entretiens bilatéraux
Reprise des entretiens bilatéraux
Reprise des entretiens bilatéraux
Reprise des entretiens bilatéraux
Reprise des entretiens bilatéraux
Reprise des entretiens bilatéraux
01504872010-12-20 11:50:522014-08-22 14:53:19Le VifPas de parutionNormalArticleBelgiqueLeVif

Reprise des entretiens bilatéraux

Le conciliateur royal Johan Vande Lanotte reprendra lundi ses entretiens bilatéraux interrompus vendredi en raison de l'état de santé de sa mère. Il recevra en début d'après-midi le co-président d'Ecolo Jean-Michel Javaux et, ensuite, des experts dans le domaine de la justice.

auto2010-12-20 11:50:51http://www.levif.be/actualite/belgique/reprise-des-entretiens-bilateraux/article-normal-150487.htmlhttp://m.levif.be/actualite/belgique/reprise-des-entretiens-bilateraux/article-normal-150487.htmlhttp://www.levif.be/actualite/belgique/http://m.levif.be/actualite/belgique/
Reprise des entretiens bilatéraux

Mardi, M. Vande Lanotte s'entretiendra avec les présidents de Groen! et du sp.a, Wouter Van Besien et Caroline Gennez. Le rendez-vous avec le président du CD&V, Wouter Beke, n'a pas encore été fixé. Il aura lieu lundi ou mardi.

Dans l'entourage du conciliateur, l'on évoquait le dépôt d'une note globale en début de semaine. Elle sera remise "le plus vite possible", disait-on dimanche, sans indiquer si cela se produirait avant la Noël.

Le Vif.be, avec Belga

Johan Vande Lanottecrise politiqueconciliateur1504610

Vande Lanotte poursuit ses entretiens bilatéraux

11http://www.levif.be/article-normal-150461.html0
Le quatrième rapport de Vande Lanotte au roi
Le quatrième rapport de Vande Lanotte au roi
Le quatrième rapport de Vande Lanotte au roi
Le quatrième rapport de Vande Lanotte au roi
Le quatrième rapport de Vande Lanotte au roi
Le quatrième rapport de Vande Lanotte au roi
01504352010-12-16 13:13:242014-08-22 14:52:55Le VifPas de parutionNormalArticleBelgiqueLeVif

Le quatrième rapport de Vande Lanotte au roi

Le conciliateur royal Johan Vande Lanotte a fait son quatrième rapport au roi jeudi. Il a proposé aux sept partis associés aux discussions institutionnelles un modèle sui generis de financement des entités du pays. Il poursuivra sa mission avec une série d'entretiens bilatéraux qui débutent jeudi soir avec le président de la N-VA Bart De Wever.

auto2010-12-16 13:13:23http://www.levif.be/actualite/belgique/le-quatrieme-rapport-de-vande-lanotte-au-roi/article-normal-150435.htmlhttp://m.levif.be/actualite/belgique/le-quatrieme-rapport-de-vande-lanotte-au-roi/article-normal-150435.htmlhttp://www.levif.be/actualite/belgique/http://m.levif.be/actualite/belgique/
Le quatrième rapport de Vande Lanotte au roi

Johan Vande Lanotte reprend dans son modèle les objectifs politiques qu'il convient de rencontrer selon les sept partis, notamment la nécessité d'offrir aux Régions la possibilité d'agir sur les taux d'IPP, et celle de voir le fédéral correctement financé pour gérer la dette, et par là, la prise en charge du vieillissement de la population. Les partis francophones y ont vu une bonne base de travail. Tandis que les partis flamands réunis mardi soir ont accueilli positivement la proposition de réforme de la loi de financement qui combinerait la méthode du crédit d'impôt à l'instauration de taux séparés ("split rate").

Après le président de la N-VA jeudi soir, Johan Vande Lanotte verra les présidents des six autres partis, quatre vendredi et deux samedi. Ces bilatérales porteront sur la loi de financement mais aussi sur les transferts de compétence, le financement de Bruxelles et BHV. L'objectif de Johan Vande Lanotte est d'aboutir la semaine prochaine à l'élaboration d'une note globale s'inspirant du résultat des contacts bilatéraux. Johan Vande Lanotte a débuté sa mission de conciliation le 21 octobre. Le Vif.be, avec Belga

Johan Vande LanotteRoi Albert IIcrise politiqueconciliateur1504010

Conciliation : "C'est une base sur laquelle nous pouvons travailler"

11http://www.levif.be/article-normal-150401.html0
Conciliation : "C'est une base sur laquelle nous pouvons travailler"
Conciliation : "C'est une base sur laquelle nous pouvons travailler"
Conciliation : "C'est une base sur laquelle nous pouvons travailler"
Conciliation : "C'est une base sur laquelle nous pouvons travailler"
Conciliation : "C'est une base sur laquelle nous pouvons travailler"
Conciliation : "C'est une base sur laquelle nous pouvons travailler"
01504012010-12-15 17:12:392014-08-22 14:52:40Le VifPas de parutionNormalArticleBelgiqueLeVif

Conciliation : "C'est une base sur laquelle nous pouvons travailler"

Le conciliateur royal, Johan Vande Lanotte, a soumis mercredi midi sa nouvelle proposition de réforme de la loi de financement aux partis francophones. A leur sortie, les présidents du PS, du cdH et d'Ecolo ont fait peu de commentaires. Selon MM. Di Rupo et Javaux, il s'agit d'une base de travail mais qui doit être améliorée.

auto2010-12-15 17:12:38http://www.levif.be/actualite/belgique/conciliation-c-est-une-base-sur-laquelle-nous-pouvons-travailler/article-normal-150401.htmlhttp://m.levif.be/actualite/belgique/conciliation-c-est-une-base-sur-laquelle-nous-pouvons-travailler/article-normal-150401.htmlhttp://www.levif.be/actualite/belgique/http://m.levif.be/actualite/belgique/
Conciliation : "C'est une base sur laquelle nous pouvons travailler"

"C'est une base sur laquelle nous pouvons travailler. Nous allons l'examiner et proposer le résultat de nos analyses", a expliqué Elio Di Rupo.

Selon lui, le conciliateur a considérablement débroussaillé le terrain et a tenu compte des éléments soulevés lors de précédentes discussions pour aboutir à un modèle "sui generis".

"C'est un modèle Vande Lanotte, sui generis. En Belgique, il est normal d'avoir un compromis qui soit le mix de plusieurs solutions", a-t-il ajouté.

"Le plus important, c'est que l'on continue à travailler. Bien sûr, il y aura des amendements. Il y a des choses intéressantes et des choses à retravailler parce qu'elles ne conviennent pas à toutes les communautés", a dit pour sa part Jean-Michel Javaux.

La présidente du cdH, Joëlle Milquet, n'a pas rencontré les journalistes à l'issue de la réunion. Elle s'est rendue directement à la Chambre. Plus tard dans l'après-midi, son porte-parole parlait de "proposition qui permettait de continuer à se mettre autour de la table".

Sur le contenu de la note, la discrétion était de mise. Le document est très succinct, à peine deux pages. Il fait à la fois état d'objectifs politiques et d'aspects techniques qui, pour certains d'entre eux, appellent des précisions.

La notion de barème fiscal suscite ainsi des questions chez les francophones: l'autonomie permettra-t-elle aux Régions de fixer le taux d'imposition au sein d'une tranche de revenu ou de délimiter cette tranche de revenu elle-même? Et dans ce cas, qu'en sera-t-il du respect de la progressivité de l'impôt et de la ristourne du produit de son élasticité? Les francophones souhaitent en outre que le précompte professionnel reste identique pour tous les Belges.

L'un des points qui devra également être éclairci est celui de la portée de l'accord politique. La proposition de M. Vande Lanotte prévoit de transmettre le dossier à un groupe d'experts qui aurait trois mois pour accoucher d'un modèle mais il faudra savoir alors jusqu'où les partis auront pu s'accorder, s'il s'agit d'objectifs politiques ou de modalités techniques beaucoup plus précises.

Les partis transmettront leurs analyses au conciliateur. Celui-ci est attendu chez le Roi jeudi à 10h. En fin de journée, il entamera des entretiens bilatéraux avec les présidents des sept partis et, cette fois-ci, il discutera avec eux non seulement de l'autonomie fiscale mais également du reste de la loi de financement ainsi que des transferts de compétence, du financement de Bruxelles et de Bruxelles-Hal-Vilvorde. Une proposition globale est attendue pour le début de la semaine prochaine.

Le Vif.be, avec Belga

Elio Di Rupo crise politiquepartis francophonesconciliateur1503810

Vande Lanotte reçoit les présidents des partis francophones

11http://www.levif.be/article-normal-150381.html0
Vande Lanotte reçoit les présidents des partis francophones
Vande Lanotte reçoit les présidents des partis francophones
Vande Lanotte reçoit les présidents des partis francophones
Vande Lanotte reçoit les présidents des partis francophones
Vande Lanotte reçoit les présidents des partis francophones
Vande Lanotte reçoit les présidents des partis francophones
01503812010-12-15 10:15:172014-08-22 14:52:31Le VifPas de parutionNormalArticleBelgiqueLeVif

Vande Lanotte reçoit les présidents des partis francophones

Les présidents des partis francophones associés aux négociations institutionnelles sont attendus par le conciliateur royal, Johan Vande Lanotte, vers 13 h, et non ce matin, comme indiqué précédemment.

auto2010-12-15 10:15:16http://www.levif.be/actualite/belgique/vande-lanotte-recoit-les-presidents-des-partis-francophones/article-normal-150381.htmlhttp://m.levif.be/actualite/belgique/vande-lanotte-recoit-les-presidents-des-partis-francophones/article-normal-150381.htmlhttp://www.levif.be/actualite/belgique/http://m.levif.be/actualite/belgique/
Vande Lanotte reçoit les présidents des partis francophones

Le conciliateur royal Johan Vande Lanotte rencontrera les présidents de parti francophones associés à la négociation à 13 h au Sénat. Ceux-ci se seront d'abord réunis entre eux, à 12 h, a précisé le porte-parole de Johan Vande Lanotte, démentant une information obtenue auparavant dans l'entourage de négociateurs francophones et faisant état d'une réunion à 10 h.

Au menu des discussions : la nouvelle proposition de réforme de la loi de financement du conciliateur, qui combinerait la méthode du crédit d'impôt à l'instauration de taux séparés (split rate). Les partis flamands réunis mardi soir par le conciliateur l'avaient accueillie positivement, sans toutefois aller jusqu'à parler d'accord.

Les présidents de partis francophones associés à la négociation (PS, cdH, et Ecolo) examineront à leur tour ce document qui a entre-temps été traduit. Si ceux-ci donnent également leur feu vert, le conciliateur entamera dès jeudi de nouveaux entretiens bilatéraux et, sur la base de ces contacts, déposera au début de la semaine prochaine un texte global sur la table.

Cette note finale portera non seulement sur la loi de financement mais aussi les transferts de compétences, Bruxelles-Hal-Vilvorde et le financement de Bruxelles.

LeVif.be, avec Belga

communautaireJohan Vande Lanotteloi de financementconciliateur
Accueil favorable des partis flamands à la proposition du conciliateur
Accueil favorable des partis flamands à la proposition du conciliateur
Accueil favorable des partis flamands à la proposition du conciliateur
Accueil favorable des partis flamands à la proposition du conciliateur
Accueil favorable des partis flamands à la proposition du conciliateur
Accueil favorable des partis flamands à la proposition du conciliateur
01503732010-12-15 07:23:272014-08-22 14:52:28Le VifPas de parutionNormalArticleBelgiqueLeVif

Accueil favorable des partis flamands à la proposition du conciliateur

Les partis flamands réunis mardi soir par le conciliateur royal Johan Vande Lanotte ont accueilli positivement sa nouvelle proposition de réforme de la loi de financement qui combinerait la méthode du crédit d'impôt à l'instauration de taux séparés ("split rate").

auto2010-12-15 07:23:26http://www.levif.be/actualite/belgique/accueil-favorable-des-partis-flamands-a-la-proposition-du-conciliateur/article-normal-150373.htmlhttp://m.levif.be/actualite/belgique/accueil-favorable-des-partis-flamands-a-la-proposition-du-conciliateur/article-normal-150373.htmlhttp://www.levif.be/actualite/belgique/http://m.levif.be/actualite/belgique/
Accueil favorable des partis flamands à la proposition du conciliateur

Il n'est toutefois pas question à ce stade de parler d'accord mais N-VA, CD&V, sp.a et Groen! se sont dits prêts à poursuivre l'examen de la proposition.

Le texte sera traduit et soumis mercredi midi aux présidents des partis francophones associés à la négociation institutionnelle. Si ceux-ci donnent également leur feu vert, le conciliateur entamera dès jeudi de nouveaux entretiens bilatéraux et, sur la base de ces contacts, il déposera au début de la semaine prochaine un texte global sur la table.

Cette note finale portera non seulement sur la loi de financement mais aussi les transferts de compétences, Bruxelles-Hal-Vilvorde et le financement de Bruxelles.

Selon un des négociateurs, l'objectif est d'aboutir à un accord à la fin de la semaine prochaine.

Levif.be avec Belga

communautaireJohan Vande Lanotteloi de financementconciliateur