Discrimination linguistique : parcours d'obstacles

Discrimination linguistique : parcours d'obstacles

Le gouvernement va-t-il enfin soutenir effectivement les victimes de discrimination linguistique, comme l'y invite le 1er rapport d'évaluation des lois antidiscrimination de 2007, présenté, mercredi, à la Chambre ? La revendication politique s'étend mais la mise en place d'un organe dédié à cette cause s'avère problématique.

La situation de monopole du Samusocial favorisée par le désamour communautaire

La situation de monopole du Samusocial favorisée par le désamour communautaire

Le fait d'avoir laissé au Samusocial - une asbl - la gestion d'une mission de protection, en principe du ressort d'un pouvoir public, est lié à l'absence de volonté politique d'investir le champ bi-communautaire bruxellois, a affirmé Rudi Vervoort, devant la commission d'enquête parlementaire.

Affaires : la Flandre est sale, le Wallon regarde ailleurs

Affaires : la Flandre est sale, le Wallon regarde ailleurs

Le saviez-vous ? La Flandre est elle aussi traversée par des "affaires" en tous genres, qui impliquent les plus hauts responsables politiques du Nord du pays. Pourtant, la Wallonie n'en dit rien...

La Flandre indépendante, point final

La Flandre indépendante, point final

Confédéralisme sûrement, séparatisme pourquoi pas : la N-VA adore souffler le chaud et le froid. Alors que tout ça, au fond, c'est un peu chou vert et vert chou.

Le pronostic vital de la Belgique est engagé

Le pronostic vital de la Belgique est engagé

Jules Gheude - Dans l'ouvrage " Onvoltooid Vlaanderen " (la Flandre inachevée) de Jan Seberechts, Bart De Wever, le président de la N-VA, présente son projet confédéraliste pour 2019.

Linkebeek, commune hors normes

Linkebeek, commune hors normes

Ce lundi, la 3e échevine, Valérie Geeurickx (LB-Ind.), doit être désignée bourgmestre par le conseil communal de Linkebeek. Cette désignation inattendue fait suite au refus de nomination du 2e échevin, Yves Ghequière (LB-Ind.), par Liesbeth Homans (N-VA).

Liesbeth Homans refuse de nommer Yves Ghequiere au mayorat de Linkebeek

Liesbeth Homans refuse de nommer Yves Ghequiere au mayorat de Linkebeek

La ministre flamande des Affaires intérieures Liesbeth Homans (N-VA) a refusé mercredi de nommer Yves Ghequiere au mayorat de la commune à facilités de Linkebeek (Brabant flamand), au motif qu'il "refuse d'appliquer la législation linguistique".

La gestion du Musée de l'Armée suscite les passions à la Chambre

La gestion du Musée de l'Armée suscite les passions à la Chambre

La Commission de la Défense de la Chambre a approuvé mercredi les articles du projet de loi qui crée le "War Heritage Institute". La gestion du Musée et le sort de ses collections ont déchaîné les passions et entraîné des mises au point.

Dix ans de bourgmestre non bourgmestre à Linkebeek

Dix ans de bourgmestre non bourgmestre à Linkebeek

Cela fait dix ans que Damien Thiéry (MR) gère la commune à facilités de Linkebeek, en périphérie bruxelloise. En tant que bourgmestre désigné par les élus locaux mais refusé par la tutelle régionale N-VA et débouté par le Conseil d'Etat... Début février, le Conseil de l'Europe se penchera à nouveau sur les raisons de sa non-nomination.

Belgique: et si on mettait l'accent sur l'unité ?

Belgique: et si on mettait l'accent sur l'unité ?

Maximilien Jacquemin - Etudiant francophone à Courtrai, ancien étudiant d'échange en famille d'accueil à Anvers, engagé dans une ASBL bilingue (Jeugd Parlement Jeunesse), je suis probablement ce que la Belgique a fait de plus convaincu.

Le CD&V n'exclut plus une refédéralisation de certaines compétences

Le CD&V n'exclut plus une refédéralisation de certaines compétences

"Si ça fonctionne mieux au Fédéral, pourquoi pas? " C'est avec ces mots que les deux quotidiens flamands De Standaard et De Morgen soulignaient lundi la modification apportée samedi au programme du CD&V, qui désormais n'exclut plus une refédéralisation de certaines compétences.

Réforme de l'État: les francophones perdants, selon DéFI

Réforme de l'État: les francophones perdants, selon DéFI

Les entités fédérées francophones sont les perdantes de la 6e réforme de l'État, analyse le centre d'études Jacques Georgin, dépendant de DéFI, sur la base d'une étude réalisée par le département d'économie appliquée de l'ULB. Les effets seront notamment visibles pour les allocations familiales en Wallonie et à Bruxelles.