La police et le parquet se plaignent de l'enquête du Comité P

La police et le parquet se plaignent de l'enquête du Comité P

La commissaire générale de la police fédérale, le directeur de la police judiciaire, le procureur fédéral et le procureur général de Bruxelles ont écrit à la commission parlementaire de suivi du comité P pour dénoncer la surcharge de travail qu'ils doivent supporter depuis le début de l'enquête de l'organe de contrôle de la police dans le cadre des attentats de Paris. Ils souhaitent que celle-ci soit conclue afin d'être entendus, a-t-on appris lundi, à la suite d'un article paru sur le site de la VRT.