Le roi Philippe a rendu hommage aux victimes des deux guerres mondiales

Le roi Philippe a rendu hommage aux victimes des deux guerres mondiales

Le roi Philippe, entouré de représentants du gouvernement, a assisté vendredi matin, à la colonne du Congrès à Bruxelles, à la commémoration solennelle des victimes des deux Guerres mondiales et des opérations à l'étranger, organisée en ce 11 novembre, date du 98ème anniversaire de l'armistice qui a mis fin au premier conflit mondial.5 réactions


"Le Sénat doit évaluer la sixième réforme de l'Etat"

"Le Sénat doit évaluer la sixième réforme de l'Etat"

La présidente du Sénat, Christine Defraigne (MR) avance l'idée mardi dans La Libre Belgique que son institution évalue la sixième réforme de l'Etat, alors que l'utilité de l'assemblée suscite de plus en plus d'interrogations.10 réactions



Liège est déclarée "hors zone CETA"

Liège est déclarée "hors zone CETA"

Pas loin de deux ans après s'être déclarés "hors zone TTIP", les élus liégeois ont voté lundi soir la motion visant à déclarer Liège "hors zone CETA". Cet accord économique et commercial global entre l'Union européenne et le Canada a été conclu en 2014 mais reste actuellement en négociations.7 réactions


L'utopie de voir une femme Première ministre en Belgique

L'utopie de voir une femme Première ministre en Belgique

L'Allemagne et le Royaume-Uni sont dirigés par une femme. Les Etats-Unis aussi, peut-être, bientôt. La Belgique, elle, n'a jamais paru si éloignée de la possibilité de se doter d'une Première ministre.14 réactions


WhatsApp, la messagerie préférée de nos ministres

WhatsApp, la messagerie préférée de nos ministres

Paranos, eux ? Prudents, assurément. Puisque espionner des e-mails et des sms semble être devenu un jeu d'enfant, pas mal de politiques se rabattent sur des messageries sécurisées, telles WhatsApp ou Telegram, pour échanger en toute confidentialité. Comme les criminels.2 réactions


"Il est temps d'envisager l'avortement comme un acte médical et non une faute morale"

"Il est temps d'envisager l'avortement comme un acte médical et non une faute morale"

La présidente du Sénat, Christine Defraigne (MR), veut sortir l'interruption volontaire de grossesse du Code pénal. Face à l'essor du mouvement anti-avortement en Europe mais aussi au dépôt de certaines propositions de loi en Belgique, la parlementaire libérale estime qu'il est temps d'envisager cet acte comme une mesure de santé publique et non un crime.20 réactions