Facebook comme outil de dénonciation des infractions routières?

Facebook comme outil de dénonciation des infractions routières?

Pour Vincent Van Quickenborne, ministre de l'Entreprise et la Simplification, la dénonciation des infractions routières via les réseaux sociaux, ne contrevient, en rien, au respect de la vie privée. Pas d'accord, réplique Christian Brotcorne, député fédéral cdH qui interrogera Stefaan De Clerck, ministre de la Justice, sur cette question.