De 7.000 à 8.000 jeunes par an privés d'allocations d'insertion

De 7.000 à 8.000 jeunes par an privés d'allocations d'insertion

En resserrant les conditions pour obtenir une allocation d'insertion après les études, le gouvernement Michel va priver chaque année de 7.000 à 8.000 jeunes de ces allocations, selon les calculs effectués par Ecolo, relayés samedi par La Libre Belgique et La Dernière Heure.16 réactions