La tragique histoire d'une chercheuse déchue

La tragique histoire d'une chercheuse déchue

La jeune chercheuse japonaise Haruko Obokata, accusée d'avoir falsifié les résultats de travaux de recherche sur les cellules, reconnaît dans un livre publié jeudi avoir été dépassée par les événements, laissant même entendre avoir été manipulée par des chercheurs vétérans.