Renée Fleming : "Chanter est une quête permanente"

Renée Fleming : "Chanter est une quête permanente"

C'est l'une des plus grandes cantatrices actuelles, qui incarne avec classe le glamour de l'art lyrique. Une voix capiteuse, "douceur calme qui enfle soudain et vous chavire", comme l'a justement écrit l'académicien Dominique Fernandez. Mais la soprano américaine ne se prend pas pour la Fleming, comme on disait la Callas. Voilà une femme sincère et solide autant qu'effusive, parfois même, comme on le verra dans l'entretien qu'elle a donné au Vif/L'Express, un peu fragile. Elle vient de publier un passionnant disque de mélodies françaises, Poèmes (Decca). Très active, elle chantera pour la première fois à Paris le rôle-titre d'Arabella, de Richard Strauss, à l'Opéra Bastille du 14 juin au 10 juillet, et se produira le 13 juillet au Festival d'Aix-en-Provence sous la direction de Valery Gergiev.