En Chine, les "cures" contre l'homosexualité prospèrent

En Chine, les "cures" contre l'homosexualité prospèrent

Il redoutait d'avouer son homosexualité à son épouse: mais Yu Hu ne s'attendait pas à être interné de force dans un hôpital psychiatrique censé "guérir" sa "maladie". Un cas pourtant loin d'être isolé en Chine, où prospèrent les thérapies "de conversion", malgré des poursuites judiciaires et le combat de militants.29 réactions