Un professeur américain veut interdire la livraison d'uranium à la Belgique

Un professeur américain veut interdire la livraison d'uranium à la Belgique

Alan J. Kuperman, un professeur de l'université du Texas, aux Etats-Unis, a lancé une pétition pour faire interdire la livraison d'uranium au Centre d'étude de l'énergie nucléaire (CEN) de Mol, en province d'Anvers, à cause de la menace terroriste, écrivent mercredi les journaux du groupe Mediahuis. 6 réactions


Nucléaire : " pas de conclusions prématurées "

Nucléaire : " pas de conclusions prématurées "

Le directeur du Centre d'étude de l'énergie nucléaire, Eric van Walle, dément avoir expliqué que les centrales nucléaires en Belgique courent un risque et par extension, tous les réacteurs de la même génération dans le monde.