La cellule anti-terroriste débordée par la hausse de sa charge de travail

La cellule anti-terroriste débordée par la hausse de sa charge de travail

La cellule anti-terroriste de la police fédérale (DR3) "n'a pratiquement plus le temps de traiter" toutes les informations qu'elle reçoit, ressort-il mardi d'un rapport intermédiaire du Comité P consulté par la RTBF. Sa charge de travail a été multipliée par dix, tandis que ses moyens stagnent et que les candidats pour l'intégrer se font de plus en plus rares.5 réactions