Accusé d'avoir perçu plus de 700.000 euros, Armand De Decker nie

Accusé d'avoir perçu plus de 700.000 euros, Armand De Decker nie

Armand De Decker (MR) est une nouvelle fois cité mercredi par l'hebdomadaire français Le canard enchaîné, selon qui la justice française le suspecte d'avoir monnayé son action en faveur d'une extension de la loi belge sur la transaction financière en matière pénale. Le Canard enchaîné évoque notamment une somme de 734.346 euros versés à M. De Decker.11 réactions


Menaces contre le Canard Enchaîné

Menaces contre le Canard Enchaîné

"Le Canard enchaîné", plus grand journal satirique français, a fait état de menaces reçues au lendemain de la tuerie à Charlie Hebdo, l'avertissant que cela va être leur "tour", suscitant le renforcement de la surveillance du journal et l'ouverture d'une enquête.3 réactions


Le Japon proteste contre deux dessins du Canard Enchainé

Le Japon proteste contre deux dessins du Canard Enchainé

L'hebdomadaire français a publié deux caricatures à propos de l'octroi des jeux Olympiques de 2020 à Tokyo, malgré la catastrophe de Fukushima. Ce qui n'est pas du tout au goût du gouvernement japonais : "Nous avons l'intention d'adresser un message de protestation au Canard Enchaîné via l'ambassade du Japon à Paris", a déclaré le porte-parole du gouvernement, Yoshihide Suga.